Thursday, January 17, 2019

La Pleine Lune du 21 janvier 2019

La Pleine Lune du 21 janvier aura lieu au premier degré sur l’axe Lion/Verseau. Le Soleil, proche de Mercure, de Pluton et pas très loin de Saturne, forme une opposition avec la Lune en Lion et un carré avec Uranus. Des configurations puissantes qui montrent que la période de Lune Descendante sera marquée par la nécessité de “faire du nettoyage” dans nos vies, à différents niveaux selon la situation de chacun, en vue d’un éventuelle nouveau départ au moment de la Nouvelle Lune du 4 février.

Je vous propose mon analyse qui, je l’espère, vous aidera à mieux situer les domaines et sujets concernés afin de mieux les gérer et d’en extraire une amélioration plutôt que le contraire. Tout dépendra de la façon dont nous procéderons pour alléger les charges liées à des acquis dont l’attachement est devenu source de lourdeur et d’inconfort existentiel. 


Sunday, January 13, 2019

Bohemian Rhapsody, ou la vie de Freddie Mercury


Récemment, je suis allé voir le film « Bohemian Rhapsody » qui retrace les grands moments de la vie de Freddie Mercury, chanteur du groupe Queen, qui fit tant parler de lui dans les années 80. A la fin du film, les spectateurs dans la salle ont applaudi. C’est bien la première fois que je suis témoin d’une telle réaction dans une salle de cinéma. Bon, c’est vrai que je n’y vais pas très souvent, alors c’est peut-être une pratique plus courante que je ne le pense. Toujours est-il que ce film est extrêmement bien fait. Les comédiens ressemblent à s’y tromper aux vrais membres du groupe et le scénario est très bien ficelé, avec des passages musicaux très convaincants. En rentrant à la maison, j’ai pianoté sur le site « astrotheme.fr » que je vous recommande si vous cherchez les coordonnées et les cartes du ciel d’une personnalité, quelle qu’elle soit. J’ai donc pu prendre connaissance de la carte du ciel de Freddie Mercury et j’avoue qu’elle est édifiante. Il court des polémiques sur Internet au sujet de son heure de naissance, mais il court tellement de choses sur Internet que je me passerai d’entrer dans le jeu des théories. J’ai fait ce dessin du chanteur rapidement d’après une photo de lui pour éviter les problèmes de copyright… Ci-dessous, sa carte du ciel.


J’ai d’abord cru que “Farrokh Bulsara” avait changé son nom en « Freddie Mercury » du fait de son signe et ascendant Vierge, dont cette planète est traditionnellement considérée comme son « maître ». Je n’ai rien trouvé de probant pour confirmer cette hypothèse tout-à-fait personnelle. Ce serait donc une coïncidence. C’est possible. 

Freddie était donc “Vierge Ascendant Vierge”. Ce doublon accentue le sens du détail et le côté perfectionniste et anxieux associé à ce signe. Le Soleil aux carrés des Nœuds Lunaires, du MC et d’Uranus expliquent bien ses difficultés avec l’autorité, d’abord celle de son père (Soleil et MC), les tiraillements intérieurs dont il souffrait (Nœuds Lunaires) et l’originalité pour le moins extra-ordinaire, voire marginale, dont il faisait preuve, tant dans son art que dans sa vie privée (Uranus).

Mercure en Vierge forme un faux trigone avec la Lune et un quinconce avec Vesta. Il mettait son émotionnel (Lune) efficacement au service de son mental (Mercure) pour créer des œuvres touchantes qui contribuèrent à son grand succès. L’instabilité relationnelle se propagea jusqu’au sein de son groupe qu’il quitta pendant quelque temps pour prendre du recul et tenter une carrière solo sans véritable succès (Vesta en Maison VII).

Le Nœud Nord sur la pointe du MC et le Sud sur la pointe de la Maison IV (Nadir) montre bien que son chemin de vie l’incitait indubitablement à se détacher du cocon familial (Maison IV) pour se consacrer essentiellement à sa carrière (MC). La conjonction Uranus/Nœud Nord/MC est parailleurs représentative de l’extravagance de sa démarche socioprofessionnelle qui contribua à sa réussite, mais aussi à sa perte. Uranus est maître de VI, la maladie. Il est en Gémeaux, dans le signe de Mercure qui est en XII (l’épreuve karmique) dans le signe de Chiron (encore la santé/la maladie). Chiron est en Balance, dans le signe de Vesta qui est en Bélier en Maison VII, dans le signe de Mars. La VII représente les trop nombreux partenaires dont l’un/e ou l’autre finit par lui transmettre la maladie. Mars en Balance renvoie à Vesta, qui renvoie à Mars…

Avec cinq astres en Balance, signe gouverné par Vesta dans la façon dont je pratique l’astrologie, Freddie ne pouvait qu’être mu par une forte motivation d’expression hyper théâtral de son art. Vénus, Mars, Jupiter, Chiron et Neptune ont mis toute leur énergie au service de la montée en puissance du succès de cet artiste pour le moins étonnant. Vénus, la créativité, l’amour et la compassion sincère sont il faisait preuve à l’égard des autres, surtout de son public. Mars, l’énergie combative, quasi guerrière dont il usait pour s’imposer dans le monde su show-biz qu’on sait si dur et corrompu par l’argent. Jupiter, l’enthousiasme, l’optimisme incroyable qui lui permirent de devenir une sorte d’icône malgré les doutes et les obstacles que les « bien-pensants » mettaient en travers de sa route. Chiron, la maladie qui l’attendait, cachée au cœur de cette fournaise d’énergie si (trop) positive qui fit son formidable succès. Et Neptune, la connexion, l’inspiration, la sensibilité aux vibrations, aux ondes, à l’invisible. Neptune qui l’entraîna indiciblement dans le tourbillon des fantasmes, de la drogue et des plaisirs troubles et confus de la nuit. Neptune, maître de sa Maison VII, l’autre, les autres qui contribuèrent sans le vouloir et sans le savoir à la descente aux enfers lorsque la maladie fut déclarée, six ans avant son décès prématuré, à l’âge de 45 ans seulement…

D’après ma technique des chaînes planétaires décrite dans mon cours complet en vente sur Amazon, la dominante du thème de Freddie Mercury serait Vesta, suivie de près par Mars. Dans ma pratique de l’astrologie, j’accorde à Vesta la maîtrise de la Balance et à Chiron celle de la Vierge. J’ai écrit un ouvrage à ce sujet. S’il vous intéresse de vous le procurer, contactez-moi, je vous réserve une surprise… Vesta et Mars serait donc les maîtres de deux signes opposés ; le Bélier et la Balance. Hasard ou pas, ces deux astres sont chacun dans le signe de l’autre, donc tous les deux en position de force par rapport à l’autre, mais également en position de faiblesse car chacun dans le signe opposé à son signe de maîtrise. Du coup, la force de cette « inversion » de domicile fut aussi une faiblesse et c’est d’ailleurs probablement sur ses faiblesses que reposent la force de Freddie Mercury et l’émanation de toutes cette énergie produite par une contradiction intérieure majeur : “Être ou ne pas Être”. Il fut, pourtant. Tellement, qu’il restera longtemps dans la mémoire collective. Pour certains comme un exemple à suivre, et pour d’autres comme le reflet d’une génération perdue qu’il convient de ne pas imiter, quel que soit le plaisir que l’on peut prendre à écouter et à apprécier ceux qui nous dépassent dans leur façon d’être et d’avoir été. 

Adieu Freddie. Repose en paix…

© Roland Legrand – 12 janvier 2019

Friday, December 21, 2018

Noël et la fin de l'année 2018

Noël approche à grands pas. Comme le temps passe vite ! 2019 s’apprête à nous envahir de ses nombreux faits divers et autres événements marquants. Aujourd’hui, 21 décembre, Mercure forme une belle conjonction avec Jupiter en Sagittaire. Ces deux astres nous inciteront à communiquer davantage, en faisant preuve de générosité et de bonne foi autant que possible. Je vois ce matin que la Lune est en Gémeaux, opposée à cette conjonction. Quelques interférences émotionnelles pourraient en découler. Attention de ne pas promettre n’importe quoi sous le coup d’un grand besoin de plaire ou de satisfaire provisoirement les exigences de l’autre… Ceci est d’autant plus fort que Neptune en Poissons forme un carré de part et d’autre des astres opposés. Son influence risque d’accroître certains éléments de confusion. Le flou artistique n’est pas l’environnement idéal pour penser et communiquer rationnellement. 

Mercure séjournera en Sagittaire jusqu’au 5 janvier dans la nuit. L’influence de Neptune continuera ainsi de nuire au bon raisonnement et au sens pratique en augmentant la tendance naturelle de certains d’entre nous à « prendre des vessies pour des lanternes » … L’effet de l’alcool, des médicaments ou de la drogue est représenté par Neptune. Il en va de même pour le gaz, l’essence, le pétrole et les produits chimiques. Il en va de même pour la religion et ce qu’elle transporte en termes d’influence sur la rationalité de tout un chacun. Ces éléments prendront une place de plus en plus importante dans le quotidien, car Jupiter au carré de Neptune produira des dérives et des erreurs de jugement dues à trop d’enthousiasme, de confiance ou d’emportement. Sachant que cette quadrature durera jusqu’au 3 décembre 2019, mieux vaut se tenir prêt à en contrer l’incidence en redoublant de prudence et de pragmatisme, au lieu de se laisser bercer par de vaines illusions. 

La Pleine Lune aura lieu demain, 22 décembre à 17h50 GMT sur l’axe Cancer/Capricorne, à 0°49 de chacun de ces signes. La carte du ciel ci-contre est intéressante. On y voit Saturne, proche du Soleil avec ses répercussions sur la nature austère de l’hiver, le froid et la tendance à se replier sur soi. Chiron forme des carrés avec le Soleil et la Lune. Cela nous invite à prendre soin de notre santé. Saturne limitera sûrement les excès de bonne chair et de bonnes bouteilles à l’occasion des fêtes de fin d’année. Le Capricorne est raisonnable, pendant que le Cancer, en face, se laisse porter au gré de ses émotions.

La conjonction Mercure-Jupiter au carré de Neptune, non loin de Mars en Poissons, met l’accent sur les risques d’erreurs produites par le besoin de rêver et d’y croire, en agissant impulsivement, voire agressivement.

Le Soleil au trigone d’Uranus favorisera d’importants changements, des réformes efficaces et positives et originales, pendant que le trigone Vénus/Neptune sera source d’inspiration « divine » pour les créatifs, les artistes et les amoureux.

L’année s’achève dans une ambiance de fête approximative un peu obligée. C’est Noël, il faut faire de son mieux pour que tout se passe bien, ne serait-ce que pour nos enfants et/ou petits enfants. Le doute et l’incertitude persisteront en 2019. La dissonance Jupiter/Neptune est l’élément clé de l’année. Elle évoque les croyances déçues et leurs répercussions au quotidien. C’est donc vers Saturne qu’il faudra se tourner. Être raisonnable sera la qualité incontournable pour éviter de s’engager sans garantie de réussite, quel que soit le domaine concerné.

Le trigone Saturne/Uranus prendra effet début mars, dès l’entrée d’Uranus en Taureau. Associé à Pluton en Capricorne, cette puissante et très bénéfique configuration permettra à nombre d’entre nous de se régénérer profondément et durablement pour commencer une nouvelle vie ou s’imposer officiellement sur une nouvelle voie.

Pour plus d’information en fonction de votre thème natal, visitez cette page du site de l’école ABLAS où vous trouverez toutes les prestations proposées et gérées par la petite équipe d’astrologues que j’ai formés ces dernières années.

En attendant, je vous souhaite de très belles fêtes de Noël. Et n’oubliez pas : « comme la chance, le Père Noël existe pour ceux qui y croient… »



© Roland Legrand – 21 décembre 2018 ABLAS astrology

Sunday, December 9, 2018

Quand la Lune rejoindra Mars


Quand la Lune passera sur la conjonction Mars/Neptune en Poissons
Quel sera l’effet de ce court transit ? Les astres lents sont à l’origine d’une tendance qui progresse en toile de fond pendant plusieurs années. Neptune est en Poissons depuis février 2012. Sa présence dans ce signe produit une augmentation sous-jacente du besoin de croire. Tout va bien jusqu’au moment où un autre astre lent interfère. 

Ce fut le cas pendant le transit de Saturne en Sagittaire, au carré de Neptune du 23 décembre 2014 au 21 décembre 2017. La réalité, représentée par Saturne, est venue rappeler à l’ordre le rêve neptunien. Le réveil ne fut pas très agréable pour certains. Que de déception ! … Depuis que Jupiter est entré en Sagittaire, on assiste à une augmentation de troubles divers issus de cette même déception. L’arrivée de Mars en Poissons, le 15 novembre, a mis le feu aux poudres en incitant toutes sortes de réactions hostiles, elles-mêmes issues de la déception.

Jupiter met douze ans pour faire le tour du zodiac. Il séjourne environ un an dans chaque signe. Neptune est beaucoup plus lent. Il séjourne quatorze ans environ dans chaque signe et met cent soixante cinq ans pour faire le tour du zodiac… Mars est beaucoup plus rapide que Jupiter et Neptune. Il met environ deux ans pour faire le tour du zodiac et séjourne en moyenne six semaines dans chaque signe…

La Lune est l’astre le plus rapide. Elle fait le tour du zodiac en un peu plus de vingt sept jours et séjourne seulement deux jours et demi dans chaque signe. Mars et la Lune sont considérés comme des astres rapides. Pour moi, les astres rapides servent de détonateurs ou de déclencheurs d’événements suscités par l’énergie d’un astre lent.

La combinaison d’énergies cosmiques produite par le Soleil et Jupiter en Sagittaire (son signe de maîtrise) au carré de Mars et Neptune en Poissons (son signe de maîtrise) a quelque peu échauffé les esprits ces derniers temps. En France cela s’est traduit par les manifestations des gilets jaunes et les débordements causés par des fauteurs de troubles toujours prêts à en découdre avec l’ordre public. Cela dit, les gilets jaunes auraient-ils été entendus sans la violence déplorée au cours de ces manifestations ?

La nouvelle lune du 7 décembre s’est produite en Sagittaire. On redoutait le pire. Les forces de l’ordre ont été mobilisées à outrance pour gérer et éviter le pire. L’entrée de la Lune en Capricorne vers 14h le 8 décembre et le transit qui s’ensuivra pendant deux jours et demi permettra d’apaiser les colères en passant sur Saturne et Pluton, au sextile de Vénus et surtout, de Mars en Neptune.

Puis la Lune ira passer deux jours et demi en Verseau, en harmonie avec le Soleil, Mercure et Jupiter en Sagittaire. Une certaine amélioration se remarquera grâce à une meilleure communication. Une certaine émotion aura un effet positif sur l’authenticité de ceux qui s’exprimeront. Les promesses sont représentées par Jupiter. Elles sont « le péché mignon » des natifs du Sagittaire, souvent trop optimistes et enthousiastes...

Le 13 décembre en milieu de journée (~ 12h30 GMT) la Lune fera son entrée en Poissons. Son énergie est puissante. Saviez-vous que l’attraction lunaire tire sur l’écorce terrestre au point d’y produire un bourrelet d’environ 30 cm d’épaisseur au fur et à mesure qu’elle tourne autour de la Terre ? Saviez-vous aussi que d’après les astronomes, la Lune ralentit la vitesse de rotation de la Terre sur son axe d’une seconde par an ? Ainsi, dans trois mille six cents ans, les journées dureront l’équivalent de 25 heures. Les heures seront un peu plus longues…

La Lune passera sur Neptune, puis sur Mars, le 14 décembre. Pourrait-elle réactiver soudainement un résidu de ce qui s’est produit quand elle transitait en Sagittaire, quelques jours auparavant ? Si c’est le cas, sachant que Mars, astre rapide, agit comme un détonateur, la surenchère lunaire pourrait causer une réaction forte. Un attentat ? Un séisme ? Une catastrophe naturelle ? Un crime ? L’énergie lunaire aura un effet sur tout ce qui est en dissonance entre le signe du Sagittaire et des Poissons depuis quelque temps. Le caractère « explosif » de ces configurations ayant été démontré, il n’est pas impossible que la Lune déclenche un processus tel qu’une sorte de soubresaut de tension, un geste inconsidéré ou un événement plus grave dont les médias se chargeront de commenter. Notre « jupitérien » de Président, devrait donc faire preuve d’une grande prudence du 13 au 15 décembre, en évitant de prendre des risques inutiles et de se trouver dans des endroits hostiles où certains exaltés pourraient avoir envers sa personne de mauvaises intentions.

Il en ira de même pour tous les natifs du Sagittaire et des Poissons. Pour que ces deux jours ne soient pas une source de mauvais souvenirs, prenez votre temps, réfléchissez avant d’agir ou de vous exprimer, ne vous mettez pas trop à découvert ; soyez prudents ! Mars séjournera en Poissons jusqu’au 1er janvier. Ouf ! La pression aura enfin tendance à tomber.

N’hésitez pas à me contacter en CLIQUANT ICI si vous avez une question à poser au sujet de l’influence de ces configurations dans votre vie. Je serai heureux de vous éclairer.

Merci de votre intérêt pour mon travail.

© Roland Legrand – 9 Décembre 2018 – ABLAS astrology


Sunday, November 18, 2018

Le Feu au Lac ?



Deux conjonctions importantes vont se produire prochainement. Non pas qu’elles soient très rares en elles-mêmes, mais parce qu’elles seront reliées par une quadrature préoccupante.

La première aura lieu le 26 novembre pour la première fois depuis vingt-quatre ans. Elle n’a pas eu lieu en 2007. Il s’agit de la conjonction du Soleil à la longitude de Jupiter qui se produira en Sagittaire, son signe de maîtrise. Cette position confère davantage de force à la planète géante. Son alignement avec le Soleil augmentera sa puissante énergie et l’influence qu’elle peut avoir sur les événements terrestres, tant d’un point de vue physiologique que psychologique et météorologique.

La seconde se produira quelques jours plus tard, le 7 décembre, à 13°50 en Poissons. Mars rejoindra Neptune comme il l’a fait tous les deux ans environ dans ce signe, depuis le début du transit de Neptune en 2012. La précédente conjonction date du 1er janvier 2017, avec une carte du ciel bien plus « paisible » que celle reproduite ci-dessus.

Les deux conjonctions se produisent dans des signes dont les éléments sont « incompatibles » (le Feu et l’Eau). De ce fait, des tensions et autres réactions « thermochimiques » pourraient en découler. La présence de Mercure proche de Jupiter, le 26 novembre, pourrait avoir un effet notoire sur notre façon de penser et de communiquer, ainsi que sur les outils de communication.

La seconde se produira peu après la Nouvelle Lune de décembre en Sagittaire, non loin de Jupiter, au carré de ladite conjonction Mars-Neptune en Poissons.

Il me semble donc qu’un regain de tension se remarquera dans les rapports humains. Les valeurs morales et spirituelles, mais aussi matérielles alimenteront les discussions. Déception et colère attiseront les revendications. L’extrémisme religieux pourrait de nouveau frapper. Certains pouvoirs en place seront déstabilisés, menacés. La météo fera encore parler d’elle à sa façon. Globalement, la Terre sera quelque peu malmenée.

L’influence de Jupiter est associée à l’opportunisme et aux excès qu’il génère. L’incidence de Mars est de nature à mettre le feu aux poudres. Si certains d’entre nous subiront davantage que d’autres les sévices de ces configurations, nous devrons tous redoubler de vigilance et faire preuve de retenue pour éviter les dérapages, les erreurs de jugement et leurs répercussions fâcheuses et coûteuses à différents niveaux. Tout engagement hâtif pourrait être source de déception, voire de regret ou de sentiment de culpabilité. La colère est mauvaise conseillère, tout comme l’envie, le désir, la convoitise ou la jalousie. Faisons preuve de tempérance et agissons avec calme. Quelles que soient nos revendications, une action posée et intelligente donne de meilleurs résultats que l’emportement et l’agressivité.

Bonne continuation.

© Roland Legrand – 18/11/2018 https://www.ablas-astrologie.com