Sunday, December 11, 2011

L'Ascendant déclencheur


À surveiller de près : les déplacements de l’Ascendant du jour

J’ai fait cette remarque à plusieurs reprises : les mouvements de l’Ascendant du jour autour du thème natal, sont déclencheurs d’événements parfois majeurs, susceptibles de bouleverser le cours de la vie, ou même, d’y mettre un terme. C’est en observant le thème de Goldie et le thème du moment de l’accident, que j’ai de nouveau constaté cela ce matin. Je vous en fait part, car si vous faites de l’astrologie, cette approche vous permettra peut-être d’éviter des incidents de parcours ou de profiter d’opportunités mémorables…

L’Ascendant fait le tout du zodiaque en 24 heures, c’est la journée cosmique vue de la Terre. Pendant cette révolution, il passe sur tous les éléments du thème natal. Dans les Révolutions Solaires la progression de l’Ascendant autour du zodiaque a un rôle différent, elle sert pour dater les événements sur toute l’année.

Sachant que certains transits planétaires majeurs affectent un thème de façon plus ou moins flagrante au cours d’une période donnée, en utilisant l’Ascendant on parvient à prévoir avec une plus grande précision les moments propices ou plutôt défavorables pour agir ou ne pas agir afin de tirer le meilleur parti des influences cosmiques et de leurs répercussions dans notre vie.

On peut utiliser la Révolution Solaire pour déterminer l’ambiance ou le potentiel d’une période donnée. Plus l’heure de naissance est précise, plus les périodes de l’année, chacune représentée par un astre différent, se dérouleront au dates, toujours calculées sur la base de l’heure de naissance.

Dans le cas de Goldie, après quelques recoupement, j’ai pensé qu’elle devait être née aux alentours de 3h le 27 juillet 2011. Cela lui donnait un Ascendant Gémeaux, conjoint à la Lune, Mars et le Nœud Sud en Maison XII, symbolique de l’épreuve karmique (Nœud Sud) par l’accident (Mars) pendant la petite enfance (Lune) touchant la tête (Ascendant)… Son thème natal était donc sa première Révolution Solaire. Ainsi, à partir de l’Ascendant, il est facile de déterminer le commencement de chaque période de l’année et l’influence des planètes concernées.

Pour Goldie, le 29 novembre, dernier jour de sa vie, correspondait exactement au premier jour de la période représentée par Pluton. Dieu de la mort, cet astre représentait donc un danger majeur pour cette petite bête, insouciante et innocente au point d’aller jouer sur la route, ou trop au bord pour sa sécurité. L’accident a eu lieu juste avant 12H15, au moment précis où l’Ascendant du jour passait à 5°40’ Capricorne, très précisément sur la position de Pluton dans le thème natal de Goldie. Cette constatation m’a laissé rêveur… d’autant plus que j’ai souvent remarqué des concordances troublantes entre la position de l’Ascendant du jour autour d’un thème astral et l’événement qu’elle semblait déclencher. Par exemple, mon père est mort le 15 juillet 1995 d’une rupture d’anévrisme foudroyante à 19h15, moment précis où l’Ascendant du jour passait sur celui de ma mère, à 16° Sagittaire, et sur la pointe de la Maison IV natale de mon père…

Tous les jours donc, il devient possible de déterminer des déclenchements d’énergie pouvant donner naissance à des événements marquants. Que ce soit pour un rendez-vous important, pour acheter votre billet de loterie, pour éviter un accident ou un conflit, ou pour vous engager dans un grand projet, vérifiez la position de l’Ascendant du jour, en attendant qu’il passe « au bon endroit » pour prendre vos dispositions, quelles qu’elles soient.

Il est 7h59 et je viens de constater que l’Ascendant de la journée se trouve exactement conjoint à Mercure, au huitième degré du Sagittaire. Mercure est au carré de Mars aujourd’hui. Ceux qui ont des éléments majeurs de leur thème proches des positions de ces deux astres devront faire preuve de vigilance pour éviter des incidents fâcheux. Carré Mercure/Mars = risques d’accidents et/ou de conflits divers)…

Quelques trente minutes plus tard, vers 8h30, l’Ascendant du jour passera sur la position du Soleil conjoint au Nœud Nord, à 15° Sagittaire, encore au carré de Mars. Environ deux heures plus tard, l’Ascendant passera sur Pluton, puis sur Vénus, cette fois au trigone de Mars, mais également de la Lune et Jupiter en Taureau. C’est le moment que j’ai choisi pour enregistrer la première vidéo de prévisions 2012, qui concernera le signe des Poissons. Pourquoi Poissons ? Parce qu’une « fan » de mes vidéos sur Youtube, m’a écrit pour me demander pourquoi je commençais toujours par le Bélier (premier signe du zodiaque) et pas par le dernier J Du coup, j’ai décidé de changer mes habitudes.

En conclusion, en associant l’effet des transits du jour (ceux de la Lune sont très importants aussi !) et le mouvement de l’Ascendant autour du zodiaque, il est possible de prévoir des opportunités ou des incidents, afin de profiter des premières et de se préserver des seconds. Et le tour est joué ! Pas si simple, malgré tout, car d’autres facteurs interviennent souvent pour contredire les règles que l’on pense pouvoir imposer pour prévoir l’avenir sans risque d’erreur. Les astrologues ont encore beaucoup de travail de recherche et d’expérimentation à faire avant d’y parvenir. Cela dit, leurs outils coûtent moins cher à la communauté que ceux dont se servent les services météorologiques qui se trompent bien souvent aussi dans leurs prévisions… Comme le climat de la planète, la vie est pleine d’imprévus, de revers et d’ironie malgré l’énergie mise à son service pour en déceler toutes les finesses…


Sunday, December 4, 2011

GOLDIE ON MY MIND



Réveillé à 4h15 ce matin, je ne réussis pas à me rendormir, because I had Goldie on my mind… Vous allez trouver ça bête, mais depuis le 29 novembre, je n’arrive pas à me défaire du souvenir de cette petite chose qui partagea si brièvement sa vie avec la nôtre dans cette campagne si paisible qu’aucune menace majeure ne semblait peser sur sa tête. Née aux alentours du 27 juillet 2011, elle n’eut que trois mois de bonheur intégral auprès de nous, à Lorcy…

C’est en effet le 25 août, au cours d’une promenade dans les environs du village, que notre fils, Simon, se vit offrir cette petite chatte. Son propriétaire ne pouvait la garder, car, selon ses dires, sa mère la rejetait de la portée. Comment refuser un tel cadeau, sachant qu’il sauvait la vie de cette petite boule de poils roux, qui ne demandait qu’à profiter du beau temps et des joies de la vie des chats quand ils sont aimés ?

Et nous l’avons tant aimée ! Lorsque Simon a « fait les présentations », j’ai mis Goldie dans ma poche de chemisette. C’est vous dire la taille de cette petite bête ! Nos regards se sont croisés et ce fut « le coup de foudre ». Qui ne craquerait pas d’ailleurs devant une telle frimousse à la fois confiante et interrogative ? Douée d’une intelligence surprenante, Goldie s’est très rapidement imposée dans la maison, comme membre de la famille à part entière…

Vous connaissez la curiosité du chat. En anglais on dit : « curiosity kills the cat ». Son intelligence l’incite à s’enquérir de tout ce qu’il se passe autour de lui. Son attention toujours aux aguets le rend progressivement habile et sage, s’il a la chance de vivre assez vieux pour en arriver là. Goldie n’eut pas cette chance, hélas…

Je ne suis pas certain de son jour de naissance, mais j’ai monté un thème pour le 27 juillet, une date qui me semble très proche de la réalité et qui propose un thème explicatif à différents niveaux. L’élément le plus frappant dans cette carte du ciel, est la conjonction entre la Lune, Mars et le Nœud Sud à 22° Gémeaux, exactement conjointe au Soleil dans mon thème. Elle explique la connexion étonnante que j’avais avec Goldie, qui semblait me comprendre à demi mot et m’apprécier au-delà des limites communément admises entre un être humain et un animal. Je sais qu’on manque d’objectivité en matière d’affectif. Le cœur a ses raisons, etc. Avec mon épouse, cette conjonction en forme une avec Mercure et Mars, également en Gémeaux dans son thème. De plus, nous avons tous les deux Vénus en Taureau, signe dans lequel Goldie avait Jupiter… Notez que la conjonction Lune, Mars, Nœud Sud est révélatrice d’un chemin de vie marqué par un énorme risque d’épreuve (Nœud Sud) soudaine et violente (Mars) pendant la petite enfance (Lune)…

Vers midi, le 29 novembre, sur le chemin devant notre maison, où la vitesse est limitée à 30 km/h, une voiture débouche en trombe, son conducteur ne se souciant absolument pas du danger qu’il génère ainsi. Apeurée comme elle l’était depuis toujours par le bruit des moteurs, Goldie sortit du fourré qu’elle était occupée à explorer pour découvrir son territoire, et tenta de traverser le chemin pour rentrer chez nous aussi vite que possible. Trop ou pas assez vite, mais juste ce qu’il fallait pour que la roue avant gauche du bolide lui écrase la tête, ne laissant au petit animal aucune chance de survie. Elle aurait pu lui passer sur la queue ! Mais non, ce fut sur la tête…

Ce jour-là j’étais parti chercher ma mère à l’hôpital pour la ramener chez elle. Nous étions arrivés à bon port, quand j’appris la mort de Goldie au téléphone, par mon épouse en pleurs, essayant de m’expliquer les faits entre des sanglots qui ne manquèrent pas de me troubler autant que la mauvaise nouvelle… De retour à la maison deux heures plus tard, la nuit était tombée et Goldie reposait sur mon établi dans le garage, défigurée, mais paisible, comme on peut l’être quand la force de vie s’est en allée dans l’au-delà… Je la pris doucement dans mes bras (elle aimait tant que je le fasse quand elle avait besoin d’être rassurée ou cajolée) et je la mis dans un trou que j’avais au préalable fait, près de la maison et des bosquets dans lesquels elle jouait encore la veille, sans se soucier d’un tel lendemain. Avant-hier j’ai planté près d’elle un rosier « gold » en souvenir de sa couleur et de son nom.

Je pense maintenant à ceux qui ont le malheur de perdre un enfant ou un être cher. La douleur est incomparable et ô combien plus terrible et plus lourde à porter. Goldie fut une parenthèse de trois mois, un grain de sable dans ce désert d’éternité que la mort d’un proche produit dans le cœur de ceux qui restent. Ce qu’il y a de beau dans les souvenirs, c’est qu’ils survivent pour toujours, graver dans nos mémoires, bien au chaud dans nos cœurs. Le passé dure plus longtemps que l’avenir, dont on ne sait jamais vraiment quand il va s’arrêter…

Adieu Goldie. C’est sûr, nous ne t’oublierons jamais.

Le prochain article sera plus gai, je vous le promets ! J

Thursday, December 1, 2011

2012 approche à grands pas !


DÉJÀ LA FIN DE L’ANNÉE…

Les jours et les semaines défilent à une allure folle. Dans moins d’un mois, Noël sera déjà passé et nous nous apprêterons à fêter l’arrivée de la nouvelle année. 2012… Année cruciale pour le monde, à n’en pas douter. Les mayas avaient peut-être raison, la fin du monde pourrait être toute proche. La fin « d’un monde » c’est sûr, car il ne pourra plus continuer ainsi pendant très longtemps. La crise économique bat son plein et un conflit global semble de moins en moins impossible. Imaginons qu’un leader extrémiste se procure l’arme nucléaire et la tourne contre l’occident. Imaginons qu’une autre perturbation majeure, comme celle de mars 2011 au japon, survienne en Europe et détruise l’une ou l’autre de nos centrales électrique chargées d’Uranium ! Il en découlerait rapidement une catastrophe à l’échelle planétaire…

C’est sur ce genre de projection absolue qu’il faut pourtant focaliser, pour l’éviter ou pour s’en préserver. La mort n’est pas une fin en soi, certes, mais renaître (réincarner) sur une planète dévastée par le nucléaire ne promettrait rien de bon pour les nouveau-nés de l’après 2012.

Pour le moment cependant, il n’est pas encore question de cela. Le quotidien suffit à bien nous occuper. Les médias colportent les mauvaises nouvelles, comme si les bonnes n’intéressaient personne. Les médias cultivent le négatif, comme s’il était la meilleure denrée pour survivre dans le métier et s’enrichir. Matériellement, c’est sûrement vrai, mais moralement, c’est autre chose... Pour garder le moral des troupes au meilleur niveau, je ne pense pas que l’armée, en temps de guerre, s’étale beaucoup sur les pertes humaines et sur les batailles perdues. C’est pourtant ce que font les médias, favorisant ainsi une baisse constante progressive de la confiance en l’avenir et de la volonté d’agir pour « sauver le monde », de plus en plus cantonnée à l’environnement immédiat, aux proches et, surtout, au « soi »…

Je travaille beaucoup en consultation. C’est un signe. L’incertitude du lendemain, favorisée par les événements dramatiques et les difficultés mondiales largement mis en avant sur tout support disponible, incite le commun des mortels, comme les plus « grands » de ce monde, à se tourner vers l’irrationnel, puisqu’aucune réponse tangible aux questions les plus importantes ne semble possible par les voies traditionnelles. Mon devoir alors, est de mettre en avant le libre-arbitre, de le sortir du tiroir ou du placard, dans lequel on l’avait caché pour éviter les décisions malheureuses et les responsabilités personnelles…

L’harmonie et le bien-être ne s’imposeront ici bas que lorsque nous serons tous déterminés à les accueillir sans arrière pensée et surtout, pas seulement pour soi et ses proches, mais pour TOUS. L’égoïsme issu de l’individualisme façonné par notre type de société basé sur la réussite personnelle, sur le « paraître » et les possessions matérielles, doit être remplacé par une forme de solidarité morale, qui ne doit pas s’arrêter ou se limiter aux tragédies mises en images (et parfois en scène) par les médias. Leur intérêt mercantile ne peut avoir sa place dans une société en quête d’amour universel et non de satisfactions personnelles éphémères dérisoires…

Cette société là n’est pas encore née, même si l’on remarque à quel point certains sont décidés et déterminés à faire bouger les institutions pour changer le monde au sujet des répartitions de richesses et de leur utilisation pour améliorer la vie du plus grand nombre et non d’un noyau avide de milliardaires dédaigneux. Les rassemblements autour des principales places boursières n’ont donné lieu à aucune couverture médiatique de valeur. Pourquoi ? D’abord peut-être, parce qu’il n’y eut aucun heurt majeur, aucune casse et aucun drame susceptible de faire de l’audimat ; et ensuite parce que la démarche sociale et morale des manifestants va complètement à l’encontre des clichés que doivent utiliser les médias pour satisfaire leur public ou leurs actionnaires… Pour tous ces gens, idéalistes déterminés, en quête d’un monde meilleur, la partie semble malheureusement loin d’être gagnée. Parce qu’ils ont probablement raison, comme ceux qui luttent contre la propagation du nucléaire, on fera tout, au plus haut niveau, pour les empêcher de s’imposer.

Alors donc, si la Terre est bien un purgatoire ou l’antichambre de l’enfer, il n’y a, de toute évidence, aucune raison cosmique ou divine pour que l’harmonie et le bien-être y prévalent ailleurs que dans l’esprit de ces rêveurs décalés de sa réalité…

Une chose est sûre ; 2012 sera une année charnière. Les configurations astrales le confirment. L’entrée de Neptune en Poissons, début février, marque le début d’une ère nouvelle. La domination de l’esprit sur la matière pourrait faire de plus en plus parler d’elle. La portée spirituelle de l’existence terrestre deviendra l’un des moteurs de la politique mondiale de demain. Ce transit durera environ quatorze ans. Il survient juste à temps pour sauver le monde, par un sextile sur Pluton et un trigone sur Saturne à partir d’octobre. L’avenir de notre société est en mutation. Uranus se chargera de changer les mentalités en produisant des événements cataclysmiques jamais égalés de mémoire d’être humain. Saturne se chargera de « remettre nos pendules à l’heure » en mettant l’accent sur le facteur temps : « faites de moi un allié et tout vous réussirez ! ».

Dans quelques jours je commencerai la réalisation des vidéos de prévisions 2012 signe par signe. Mais je ne les ferai pas dans l’ordre chronologique ; je tirerai le signe au sort avant chaque cession. Cela permettra aux Poissons, pour une fois peut-être, d’être « servis » dans les premiers… Et puis cela m’amusera de procéder ainsi au lieu de rester cloisonné dans la chronologie du zodiaque.

Je vous donne donc rendez-vous dans quelques jours pour la première vidéo.

En attendant, je vous souhaite de très agréables fêtes de fin d’année et, n’hésitez pas à me contacter en passant par le site internet http://www.ablas-astrology.com si vous souhaitez commander des prévisions personnalisées sur CD ou DVD pour toute l'année 2012 et même au-delà si vous le jugez utile ou nécessaire. 

Saturday, November 26, 2011


Marine Le Pen
Ses chances en 2012


Née le 5 août 1968 à 11h20, à Neuilly/Seine, Marine Le Pen est Lion Ascendant Balance, avec la Lune en Capricorne. Cette combinaison lui confère un fort ego, de la diplomatie et une détermination qui la rendra crédible à de nombreux électeurs. En 2012, bien que Jupiter l’incite à en faire trop, du fait d’un carré avec le Soleil et Mercure dans son thème, le passage de Saturne dans son Ascendant, pourrait lui permettre de gagner des points par une approche objective et pragmatique des problèmes de notre société, en proposant des solutions qui séduiront certains bien davantage que tout ce que pourra promettre M. Hollande ou M. Sarkozy…

Pendant la période électorale, le transit de Mars en Vierge sera utile à cette candidate, renforçant l’influence natale de Jupiter dans ce signe, au trigone de Vesta en Taureau, où Jupiter sera encore à cette époque. Mars et Jupiter représentent la combativité mise au service des idées, voire d’une idéologie. Le trigone est un aspect hautement bénéfique. Il intensifie l’énergie de chaque astre impliqué, en produisant une synthèse positive de leurs influences.

La position de Jupiter en Maison XI, dans le thème de Marine Le Pen, est symbolique d’une quête sociale et d’un fort potentiel de réussite dérivé des relations et de l’impact de la personnalité sur ceux qui l’entourent ou la connaissent, ou adhèrent à ses idées. Le trigone de Vesta montre qu’elle sait manier les mots pour rester dans l’harmonie, plutôt que provoquer systématiquement, comme le fait encore son père. Par ailleurs, Vénus en Lion, au trigone de Saturne, lui confère le sens du rythme, des perspectives et de proportions, des atouts indéniables pour s’imposer dans son domaine d’activité.

N’oublions pas que la France est un pays Balance. Le Nœud Lunaire Sud et l’Ascendant de Marine Le Pen dans ce signe, indique un « karma » par rapport à ce pays et un fort attachement, vécu un peu comme une dépendance, car le Nœud Sud est signe d’une vie antérieure marquée par des souffrances et des épreuves majeures, souvent à l’origine d’un besoin fort de se « racheter », qui déclenche une quête parfois irrationnelle de s’imposer. Le Nœud Lunaire Nord représente « ce vers quoi l’on doit tendre dans cette vie ». Celui de Marine Le Pen est en Bélier, qui est, pour la petite histoire, le signe de l’Allemagne… Signe dans lequel, Saturne et Chiron se trouvent dans le thème de Melle Le Pen, ainsi que sa Maison VII, la maison du couple et des alliances. Cependant, si elle était élue à la tête de notre pays, je doute qu’elle s’entende avec Madame Merkel…

J’ai établi la Révolution Solaire de Marine Le Pen et je l’analyserai plus en détails prochainement dans une vidéo que je mettrai sur Youtube. Il me semble, d’après les quelques réflexions ci-dessus et le regard sur sa RS, qu’une surprise attend les candidats si sûrs d’eux en ce moment que certains se voient déjà président. A la limite, je me demande si François Hollande, pour ne pas le citer, ne risquerait pas, comme le fut Lionel Jospin en son temps, d’être évincé au premier tour par Marine Le Pen. Si cela arrive, je n’en serais pas étonné du tout !

Plus tard, je ferai une comparaison des thèmes des trois principaux candidats afin d’essayer de déterminer les chances de chacun. En attendant, Noël approche (déjà !!) et nous aurons d’autres préoccupations, plus agréables j’en suis sûr, que de débattre en politique en s’inquiétant à outrance de l’avenir de notre pays, qui, malheureusement, est étroitement lié à et tributaire de celui du monde qui l’entoure.

Si vous souhaitez commander l’analyse de votre RS 2011 ou 2012, n’hésitez pas à vous y prendre à l’avance. Pour deux raisons :

1-    Pour recevoir cette étude avant votre anniversaire, même si vous êtes du mois de janvier, juin ou septembre (j’aurai alors quelques mois pour la livrer, ce qui me permettra de planifier plus sereinement, donc de faire un travail avec davantage de disponibilité d’esprit)
2-    Pour éviter l’augmentation substantielle de mes prestations à partir de janvier 2012. En effet, j’ai décidé de réduire le nombre de consultations afin d’être plus disponible pour les travaux d’écriture de différents ouvrages d’astrologie que j’ai en tête depuis des années, ainsi que pour m’impliquer dans des actions communautaires ou sociales non rémunérées. Cette augmentation permettra d’équilibrer mon budget sans trop souffrir du manque à gagner issu de la réduction de production. J’espère que vous comprendrez et que vous saurez devancer cette augmentation. Les tarifs 2012 seront les suivants :
-         Réponse à une question : 35€ par question posée http://www.ablas-astrology.com/page3.html
-         Réponse à une question par l’astrologie horaire : 35€ par question posée http://www.ablas-astrology.com/astrohoraire.htm
-         Réponse à une question par le tirage Belline : 35€ par question posée http://www.ablas-astrology.com/belline.htm
-         Analyse approfondie du thème natal sur CD, avec prévisions à longue échéance selon les grands transits planétaires : 205€ http://www.ablas-astrology.com/comnatal.htm
-         Analyse approfondie de la Révolution Solaire, avec tour d’horizon des principaux transits autour du thème natal en première partie : 205€ http://www.ablas-astrology.com/comrs.htm
-         Analyse karmique, le nec plus ultra pour connaître son chemin de vie et ses motivations (très) profondes : 255€ http://www.ablas-astrology.com/comrs.htm
-         Analyse des transits planétaires autour du thème natal pour l’année à venir et au-delà selon les planètes concernées : 125€ http://www.ablas-astrology.com/prev12.htm
-         Analyse des transits comme ci-dessus, mais sur DVD : 155€ http://www.ablas-astrology.com/prev12.htm
-         Analyse de la Révolutions Solaire mois par mois, sans la première partie évoquée plus haut : 125€ http://www.ablas-astrology.com/rs.htm
-          
Bien entendu, tous les liens ci-dessus proposent encore les tarifs 2011. N’hésitez pas à passer commande AVANT la fin de l’année si vous voulez éviter de payer plus cher en 2012.

Je proposerai également en 2012, l’option de commander toutes les interprétations astrologiques, sauf les réponses aux questions, sur DVD (c’est-à-dire en vidéo comme sur Youtube). Le tarif sera cependant plus élevé, étant donné le travail supplémentaire nécessaire pour réaliser un tel tournage, sans parler de la mise en boîte… Mais ce support est sûrement plus parlant pour de nombreuses personnes intéressées par l’astrologie.

A ce sujet, en 2012, je vais également promouvoir davantage les cours d’astrologie. Enseigner me passionne et je veux partager mon savoir. Si vous avez envie de vous initier et, peut-être même, de devenir un jour astrologue professionnel/le, n’hésitez pas ! Je serai vraiment heureux de guider vos premiers pas, voire de vous suivre jusqu’au bout (diplôme professionnel à l’issu du troisième niveau du cours complet).

A très bientôt pour un autre article !

Tuesday, November 22, 2011


Apprendre l’astrologie ? Pour quoi faire ?

Quand je me suis intéressé à l’astrologie, au milieu des années soixante dix, en Australie, c’est parce que je cherchais un livre en français et que le libraire d’Adelaide (Australie méridionale) n’avait qu’un ouvrage d’initiation à l’astrologie. Grâce à un coupon proposé en dernière page, j’ai pu obtenir mes positions planétaires natales offertes par l’auteur. En comparant les interprétations succinctes à ce que je connaissais de moi-même, j’ai eu la surprise de constater qu’elles me correspondaient très bien pour la plupart, certaines même étant particulièrement juste, au sens le plus profond du terme. Sans tarder, je me suis procuré ce qu’il fallait (éphémérides et tables de maisons) pour établir des thèmes astraux et m’amuser à les analyser. C’était un moyen de communiquer avec mon entourage et de me valoriser aux yeux des sceptiques, très souvent étonnés par ce qu’ils lisaient. Je me bornais à recopier les textes du livre en les traduisant en anglais si nécessaire, selon la personne concernée. Ce qui fut pour moi une révélation, m’a rapidement incité à en savoir plus, donc à me documenter pour apprendre l’astrologie sérieusement.

J’ai pratiqué en autodidacte, car dans les années soixante dix, en Australie, on ne trouvait pas d’école d’astrologie. J’ai « avalé » un grand nombre d’ouvrages, utilisant leurs textes et explications simultanément, pour les mettre en pratique. J’ai progressivement acquis une bonne connaissance dans ce domaine, mais je me suis bientôt senti comme un « navire sans gouvernail naviguant sur océan immense » sans savoir où j’allais… J’ai toutefois persévéré, ne réussissant pas à me détacher des livres, que j’utilisais systématiquement pour réaliser mes analyses de thèmes. Ces supports me rassuraient, mais ils m’empêchaient de vraiment « faire de l’astrologie ». J’étais comme un peintre qui se borne à recopier les artistes qu’il aime, sans réussir à créer une œuvre personnelle…

Et puis, un beau jour, le déclic eut lieu. A un moment donné, mon cerveau immergé dans cette mer de connaissance, réussit à faire la synthèse. Ce jour là, j’ai pris ma plume et, sans ouvrir un seul livre, j’ai fait ma première analyse astrologique ! J’étais fier de moi et la satisfaction affichée de la personne concernée, à la lecture de mon travail, m’incita chaleureusement à persévérer. C’est alors que j’ai décidé de me lancer ; de devenir « astrologue professionnel ». C’était en 1977. J’avais 27 ans et une ambition : gagner ma vie en aidant les gens grâce à l’astrologie. Quelques années plus tard, de passage en France, j’ai rencontré un journaliste, qui m’a demandé l’analyse de son thème en vue d’établir des prévisions pour son travail et sa vie sentimentale. Par la suite, étonné par ce que j’avais été en mesure de lui dire, il me confia l’analyse du thème d’Elvis Presley, dans un livre qu’il se préparait à publier : LE ROI ELVIS, par Jean-Yves Rogal, aux éditions Mendès, Paris, 1981. Ce livre est introuvable de nos jours. C’est un vrai « collector ». Je n’en ai qu’un seul exemplaire.

Ecrire dans ce livre me donna envie de publier également et c’est tout naturellement que j’eus l’idée de réaliser un ouvrage d’initiation simple et clair pour aider ceux qui s’intéressent à cette science, à l’utiliser rapidement et efficacement. Je me suis donc mis au travail. De retour en Australie, en 1982, j’eus la surprise un soir, d’ouvrir ma porte à un voisin qui voulait absolument me rencontrer, parce qu’il avait entendu dire que j’étais français et qu’il adorait la langue de Molière ! George Moore était écrivain. Etrange coïncidence… Pendant que nous buvions un verre en discutant de choses et d’autres, me questionnant sur l’astrologie, George me demanda si j’étais capable de deviner son signe astral. Je répondis spontanément qu’il devait être Gémeaux. Ses manières et son physique m’avaient mis sur cette voie. J’avais « tapé dans le mille ! » Très surpris, car très sceptique mais ouvert à tout, George s’empressa de me présenter son épouse et sa famille. C’est alors, qu’au court d’une énième discussion sur le sujet, George m’expliqua que le métier d’auteur n’était guère lucratif et pas très valorisant. Son expérience personnelle l’avait conduit à se recycler dans l’enseignement. Il écrivait des livres d’histoires et légendes pour les scolaires. Il m’expliqua que la création d’une école et la diffusion d’un cours, serait bien plus satisfaisantes et lucratives que la publication d’un livre, si tant est que je réussisse à trouver un éditeur. Il me proposa de m’aider grâce à sa structure professionnelle bien en place. Je fus séduit par l’idée et sensible à la générosité de cet homme, pour qui cette rencontre « karmique » devait être la dernière, car il décéda quelques mois plus tard des suites d’un cancer généralisé.

George trouva le nom de l’école. Il me dit : Roland, l’astrologie est bien une science qu’il permet d’améliorer sa vie, oui ? Alors appelle ton école : « école d’astrologie pour une vie meilleure » ou, en anglais, a better life astrology school. C’est ainsi qu’ABLAS est née ! C’était en décembre 1982. Le livre est devenu un cours et je salue la mémoire de George, ce visionnaire, qui ne s’était pas trompé : presque trente ans plus tard, ce cours est toujours d’actualité et le sera certainement encore longtemps. Récemment, je me suis aperçu qu’un ancien élève avait monté sa propre structure dans les années quatre vingt dix, et qu’il diffusait sans ma permission, le cours ABLAS après avoir pris soin de modifier ce qui permettrait de l’identifier immédiatement. La loi sur le copyright est stricte et ce genre de pratique sévèrement réprimandée. Je n’ai toutefois pas encore porté plainte. L’idée me gêne et je préfère résoudre le problème directement avec l’intéressé…

Grâce à ce cours, de nombreux astrologues sont nés, tant en Australie qu’en France et dans d’autres pays francophones ou anglophones au fils des années. Récemment, de nouveaux élèves se sont inscrits : Karine BERGAMI, Angélique PERIS, Henriette REGNIER, Juliette BERNARD, Francis GARCIA, Katia SUTTERLIN, Marie LEMENUEL, Geneviève ROUILLE, Ghislaine SICSIC et Sandrine VANDERBUSSCHE, pour ne citer que quelques-uns. Toutes ses personnes se sont intéressées à l’astrologie après avoir écouté une ou plusieurs de mes analyses commandées au fil des mois. Elles on décidé d’apprendre à se servir de cet outil, d’abord pour mieux comprendre mes explications lors des écoutes de prévisions détaillées, et ensuite, pour certaines, dans le but de devenir astrologue professionnel ou semi-professionnel. C’est un vrai métier ! Même si nombreux sont ceux qui en « rient » cela ne les empêche pas d’avoir recours à la voyance ou à d’autres sciences occultes pour obtenir des réponses dans leurs moments de détresse ou d’incertitude, quand aucune autre approche dite « cartésienne » ne fonctionne plus.

Apprendre l’astrologie permet de comprendre à quel point les mouvements des planètes sont essentiels à l’équilibre cosmique sans lequel la Terre ne pourrait tourner rond exactement où elle est par rapport au Soleil, pour que la vie puisse y être née et s’y être développée de façon aussi spectaculaire dans toute sa complexité.

Apprendre l’astrologie permet de mieux se comprendre soi-même en vue de mieux se gérer et, par extension, de mieux comprendre les autres et de mieux les gérer.

Apprendre l’astrologie donne accès à des informations utiles à l’évolution, à l’amélioration et à la réalisation de nos plus grands projets. L’astrologie ne pose pas de questions, elle donne des réponses, des clés. Elle rend plus fort, plus sûr de soi, plus compréhensif, plus attentionné et plus déterminé.

Je dis toujours : l’astrologie est une météo de la vie. Dans ce sens, elle renseigne sur les mouvements climatiques autour d’un thème en vue de déterminer les périodes propices pour agir et profiter du beau temps dans les secteurs représentés par les astres et les maisons du thème en question. Elle n’est pas déterministe, bien au contraire ! Elle informe sur la meilleure façon d’utiliser le libre-arbitre afin de mettre le maximum de chance du bon côté. C’est une science amie, une sorte de fée, à qui l’on peut tout demander et qui peut même faire des miracles.

Si l’idée vous séduit, n’hésitez pas à me contacter ou à vous inscrire au cours. Le coût de la formation est dérisoire en comparaison de ce qu’elle apporte progressivement au quotidien. Pour plus de renseignement, cliquez sur ce lien : http://www.ablas-astrology.com/page7.html ou téléchargez la brochure ici : http://www.ablas-astrology.com/cours.pdf

Je serai vraiment très heureux de guider vos premiers pas, car je crois fermement que plus nous serons nombreux à utiliser l’astrologie, plus le monde ira mieux. On devrait l’enseigner dès le plus jeune âge. C’est ce que j’ai fait avec mes enfants et ils en bénéficient tous les jours et dans tous les domaines de leur vie !

Merci de m’avoir lu et à très bientôt pour un autre article.

© Roland Legrand 15/11/2011 

Monday, November 14, 2011

MARS EN VIERGE, UN LONG VOYAGE


A 4h16 GMT, le 12 novembre 2011, Mars commencera son long transit en Vierge. Lui qui ne reste qu’environ six semaines dans chaque signe, son positionnement par rapport à la Terre, sur son orbite autour du Soleil, retiendra Mars dans cette zone du zodiaque jusqu’au 3 juillet 2012 à 12h33 GMT. Ce transit de huit mois fera, sans aucun doute, parler de lui, même si, dans l’ensemble, personne ne mentionne son influence sur l’ensemble de la communauté de façon officielle (au journal télévisé, par exempleJ)

La carte du ciel ci-contre a été établie pour Paris, à 5h16, heure locale. Notons l’Ascendant Balance (signe de la France) avec Saturne tout proche, au carré du MC, mais au trigone de Vesta et Neptune. Bien que la situation soit difficile (Saturne = épreuves, blocages, ralentissements) et que cela puisse avoir une incidence pernicieuse sur le gouvernement (MC) il est probable que l’équilibre et l’intégrité de la France (Vesta = Balance) soir préservé. D’autant plus que Neptune, maître de Maison 6, permet de penser que le travail fourni sera à la hauteur des attentes et des espoirs d’amélioration.

Notons aussi, et cela concerne le monde entier, la position de Mars, au trigone de Jupiter d’un côté et de Pluton de l’autre. Ces deux aspects très bénéfiques auront une influence notoire par le truchement d’une régénération d’où émergera une progression de la situation économique (Jupiter en Taureau) par le truchement de remises en question du pouvoir de l’argent (Pluton en Capricorne) que les banques utilisent de façon déraisonnable depuis trop longtemps. Disons qu’elles ont mangé leur pain blanc et qu’elles devront maintenant faire vache maigre si elles veulent perdurer et participer au rétablissement de l’ordre international en matière de partage des biens et des richesses.

Toutefois, Mars est au carré de la Lune et opposé à Neptune et Chiron. La Lune représente le MC en Cancer, ce qui confère à cet aspect davantage de force, puisque Saturne (le blocage) est au carré de ce même MC. La Lune est également au carré de Chiron et Neptune, indiquant à quel point le pouvoir en France est « malade » et source de désillusion pour le peuple (Neptune en Maison 4). La jeunesse (Chiron en Maison 5) jouera un rôle déterminant par l’analyse judicieuse qu’elle saura faire de la situation, avec des répercussions sur son vote au moment des élections, en mai 2012.

L’opposition Mars/Neptune est représentative d’une tendance à osciller entre les extrêmes. Mars, c’est la guerre, alors que Neptune représente la paix et l’appréhension spirituelle des événements terrestres. Cela peut indiquer une ouverture pour l’extrême droite et son programme « martial » (Mars) et idéaliste, voire idéologique (Neptune). La Lune en Gémeaux est symbolique de l’influence des mots sur les esprits. Il est clair qu’au cours des prochaines élections, les français vont chercher à sortir du marasme qu’ils mettent sur le compte de la politique « sarkosiste », sans grand espoir de voir la gauche résoudre quoi que ce soit, même si ses promesses sont alléchantes. Alors l’électorat se tournera peut-être vers Marine Le Penn, qui sait, pour réveiller les partis et donner un grand coup de pied dans les valeurs acquises et le clivage gauche-droite qui n’a jamais prouvé son efficacité à long terme.

D’un point de vue plus individuel, les natifs de la Vierge, du Taureau et du Capricorne sont les principaux concernés par le transit de Mars, du 12 novembre 2011 au 3 juillet 2012. Les natifs de la Vierge seront probablement dans l’incertitude et la confusion sur le plan relationnel, mais ils bénéficieront d’une énergie positive qui leur permettra d’évoluer dans leur secteur d’activité, de se sentir en meilleure forme physique et de plaire davantage grâce à un regain de magnétisme et d’optimisme non négligeable. D’ici à juin 2012, de grands projets pourront se mettre en place et s’imposer magnifiquement, selon leurs ambitions et leur situation.

Les natifs du Taureau devraient être favorisés, car Jupiter leur donnera un sérieux coup de pouce pour avancer et progresser. Mars augmentera leur capacité d’action, sans produire d’excès, mais au contraire, en les aidant à gérer avec tact et diplomatie les situations les plus délicates. Ils seront plus créatifs et entreprenants, deux qualités essentielles pour réussir. Dans un même temps, Pluton les aidera à se remettre en question, si nécessaire, et à se régénérer pour parvenir aux buts à atteindre. Jusqu’à la fin du transit de Jupiter en Taureau, ils auront toutes les chances de succès, avec d’heureuses répercussions à long terme.

En ce qui concerne les natifs du Capricorne, quelques changements de programme inattendus sont prévisibles, à cause du carré d’Uranus, avec des moments de grande frustration (Saturne au carré du Capricorne) ; mais dans l’ensemble, ils gèreront plutôt bien et réussiront à s’imposer en gravissant d’importants échelons, en montant en grade ou en obtenant une mutation, une revalorisation de poste ou une promotion. Ils seront également plus créatifs et l’optimisme dont ils feront preuve, associé à une approche plus philosophique de la vie, les mènera jusqu’aux plus hauts sommets, en fonction de leur situation, de leur âge aussi bien sûr, et de leurs ambitions.

Les deux autres signes favorisés par le transit de Mars en Vierge sont le Cancer et le Scorpion. Les natifs de ces deux signes seront plus énergiques et spontanés pour gérer les remises en question (Pluton opposé au Cancer) les blocages (Saturne au carré du Cancer) et les revirements inattendus de situations (Uranus au carré du Cancer). Jupiter leur donnera accès à l’aspect philosophique des choses de la vie en augmentant le dynamisme et l’enthousiasme nécessaires pour réussir. Les natifs du Scorpion seront motivés sur le plan relationnel, pour faire fonctionner leur couple ou pour s’engager officiellement (mariage, contrat professionnel, collaboration, partenariat, etc.)

Gémeaux, Sagittaire et Poissons ne bénéficieront pas d’une aide cosmique mémorable. Il est probable, au contraire, qu’ils subissent des revers affectifs, sentimentaux, familiaux, émotionnels, intellectuels, physiologiques ou spirituels du fait des dissonances impliquant la Lune, Mercure, Vénus, Neptune et Chiron. Cette période sera quelque peu tendue pour les natifs de ces trois signes, avec plus ou moins d’intensité selon le thème de chacun. Tout ce qui dépend des relations humaines, privées, sociales ou professionnelles, sera source de tiraillements, voire de conflits, de malentendus ou d’excès d’amour ou d’affection. Les besoins seront forts, donc parfois difficiles à satisfaire. Gémeaux et Sagittaire sont également marqués par les passages des Nœuds lunaires ; le Nœud Sud pour les Gémeaux, et le Nœud Nord pour le Sagittaire. Les natifs de ces deux signes sont donc dans une période « karmique » au cours de laquelle les événements et situations seront pleines de symboles, de clés et d’indications utiles s’ils réussissent à les décoder.

Les natifs du Lion et du Verseau seront concernés par le transit de Mars en Vierge sur le plan matériel et dans tout ce qui les motive ou les contraint financièrement. Un regard sur l’alimentation ne sera pas du luxe pour les Lions, qui pourraient souffrir de troubles digestifs, de brûlures d’estomac et d’autres misères en rapport avec leur mode de vie pas toujours aussi sain qu’il le faudrait pour préserver leur bonne santé. Les natifs du Verseau auront du mal à prendre les bonnes décisions aux bons moments, ce qui les rendra plus imprévisibles et parfois trop réactifs (ou pas assez) dans la gestion de leur vie dans les domaines clés. Ils seront toutefois protégés par Saturne en Balance, qui les aidera à rester calme et à prendre leur temps plutôt que de courir dans tous les sens, sans garantie de succès.

Les natifs du Bélier et de la Balance, pour terminer, seront également concernés par le transit de Mars en Vierge. Pour la Balance, c’est dans leur « maison 12 solaire » qu’il se produira. Pour le Bélier, la « maison 6 solaire » sera marquée par l’énergie combative du dieu de la guerre, qui pourrait produire quelques malentendus mémorables dans le secteur du travail. Les natifs de ce signe de Feu Cardinal auront bizarrement tendance à remettre au lendemain ou à agir sans tenir compte des réalités. Ils auront un peu de mal à assumer leur responsabilités, car ils penseront avoir le temps, comme s’ils en avaient à revendre, ce qui ne sera pas le cas. Pour les natifs de la Balance, Mars réveillera le passé, de façon parfois subite et même violente, en tout cas, soudaine. Leur santé pourrait être source d’inconforts ou de douleurs qui apparaîtront et disparaîtront avec la même rapidité. Ils devront surveiller leurs articulations, leurs lombaires et leur bassin pour éviter les souffrances inutiles. Leur système digestif pourrait également être mis à rude épreuve. Une attention particulière devra donc être portée à l’alimentation, tout en évitant le stress susceptible de troubler leur digestion.

Ces informations revêtent un caractère général, vous l’aurez compris. Pour connaître avec précisions l’incidence de Mars dans votre vie pendant ce transit exceptionnellement long dans le signe de la Vierge, une analyse approfondie en relation avec votre thème astral personnel sera nécessaire. N’hésitez pas à me contacter à ce sujet, soit en posant une question http://www.ablas-astrology.com/page3.html ou par le truchement d’une prévision détaillée de novembre à juillet 2012 :

A très bientôt pour un prochain article sur ce blog !

Thursday, October 6, 2011

Tristane Banon / DSK, sale affaire...



Depuis l’affaire DSK à New-York, dont il s’est tiré plutôt bien, comme je l’avais mentionné dans l’analyse de sa RS sur Youtube http://www.youtube.com/watch?v=CZXnZQN7QFE Tristane Banon, la jeune écrivaine journaliste, l’accuse de tentative de viol sur sa personne. Les faits remontraient au 11 février 2003, le jour où DSK lui donna rendez-vous dans sa « garçonnière » pour une interview. DSK aurait peu à peu « fait du gringue » à la jeune femme de 23 ans à l’époque, pour finalement l’entreprendre physiquement, incapable de contrôler ses pulsions sexuelles. C’est vrai qu’elle est jolie et attirante, quand on aime le genre longiligne (ce monsieur aime toutes les formes !), mais il faut savoir tenir sa place et faire preuve de respect à l’égard des autres, quels qu’ils soient. Je crois que DSK ne sait pas trop ce que ce mot veut dire ou, tout au moins, il ne l’utilise différemment… Pour tenter de comprendre, sans pour autant plaider la cause de Tristane, j’ai fait une courte analyse de son thème et de sa RS 2002/2003 sur youtube http://www.youtube.com/watch?v=Cr7eNDgdrLU et je propose dans cet article, de revenir sur certains aspects de son thème natal et de faire une incursion dans sa RS 2011.

J’ai placé autour du thème natal, trois transits majeurs : Saturne, Jupiter et Mars. Saturne est de passage en Balance, sur la position de Pluton en Maison 12. Cette conjonction est symbolique d’un fort besoin de « détruire pour reconstruire » qui se traduit par les démarches de Tristane en vue de résoudre une affaire qui la tiraille depuis plus de 8 ans. On peut le comprendre. Pluton en Maison 12 est représentatif d’une épreuve en rapport avec la sexualité (Pluton) et la « loi du silence » (Maison 12). L’effet latent du trigone du Soleil sur Pluton dans son thème natal est ainsi renforcé pour faire la lumière (Soleil) sur cette sombre (Pluton) affaire.

Saturne est en Balance depuis juillet 2010, mais n’est vraiment actif par rapport à Pluton dans ce signe, que depuis le 13 juin 2011, lorsque cette planète a repris son mouvement direct, à 10°27’ de la Balance, soit à 6° de Pluton, qu’il rejoignit le 13 septembre. Tristane s’est lancée dans la procédure quelque temps après l’affaire DSK à New-York, profitant de sa médiatisation déstabilisante pour s’attaquer à ce titan qui devait l’intimider depuis des années. Saturne = retour de bâton. DSK ne s’en tirera probablement pas à si bon compte cette fois-ci, malgré le pouvoir qu’il pense encore avoir et l’argent qui résout bien des litiges…

Parallèlement, le transit de Jupiter en Taureau, agit sur Chiron (maître de maison 12) et sur Mars (la guerre), renforçant un trigone latent avec Saturne conjoint au Nœud Lunaire Nord. Jupiter = la loi et son énergie puissante reprendra du galon le 16 décembre 2011, pour culminer le 5 mai 2012, lors de son passage sur la position de Mars natal à 21° Taureau. Je pense que Tristane obtiendra « réparation » officiellement à cette époque. Sachant que Jupiter passera en Gémeaux (son signe) le 12 juin (la veille de son prochain anniversaire – et du mien aussi !) Tristane connaîtra alors une période d’évolution notoire de sa vie sociale et personnelle, avec peut-être même une conception, lors du passage de Jupiter sur Vénus, au trigone de la Lune natale, début juillet…

Dans quelques semaines, le 12 novembre, Mars entrera en Vierge, pour un séjour exceptionnel de huit mois, jusqu’en juillet 2012. Le passage de cet astre sur Saturne, dans le thème de Tristane, se produira le 30 novembre. Si une procédure judiciaire officielle est engagée, il est probable qu’elle soit décidée à cette époque, avec des répercussions positives pour la plaignante, en mai 2012, lorsque Jupiter passera sur Mars en Taureau. Pendant ces huit mois, Tristane sera très active et elle agira avec une plus grande efficacité, malgré l’adversité et les difficultés diverses qu’elle devra affronter. Sa combativité indéniable (Mars en Taureau) pour défendre ses intérêts, lui permettra de gagner cette bataille juridique en enfonçant son « agresseur » encore plus bas dans les sondages. Mais elle ne s’en réjouira qu’à moitié, car le mal ayant été fait, quelles que soient les compensations, même s’il est tu (Pluton en Maison 12), ne pourra jamais être effacé…

En ce qui concerne sa RS 2011, on remarque tout de suite la position culminante de Jupiter au MC, comme dans le thème natal. Ceci est un indice incontestable de réussite. Jupiter = la loi, comme indiqué plus haut. Il semble donc que la loi soit bien du côté de Tristane et qu’elle gagne son procès contre DSK. Jupiter est au trigone de Pluton, le fauteur de trouble (voir sa position en Maison 12 dans le thème natal), permettant ainsi la régénération, la destruction du mal (Pluton) et la mise en lumière de la vérité (Jupiter) de façon officielle et indiscutable par l’autorité judiciaire (MC).

Si j’en juge par le système de datation, la période du 28/09 au 28/10 sera représentée par Jupiter. Les démarches faites entre ces deux dates, devraient donc porter leurs fruits, sachant que Tristane vient juste de terminer la période Pluton, du 28/8 au 28/9, au cours de laquelle la mise en lumière a été faite officiellement par l’action en justice dont les médias nous ont informés au fil des semaines. Ce que Tristane fera d’ici au 28/10 devrait avoir d’heureuses répercussions lorsque symboliquement, l’Ascendant progressé passera sur la position de Jupiter, le 19 février ou aux alentours de cette date. Une autre période clé est prévisible, du 28/03 au 28/04, quand Mercure, conjoint au Soleil et trigone Neptune/Chiron permet de penser que la jeune femme s’imposera face à son adversaire, avec pragmatisme (Chiron) et une approche spirituelle (Neptune) qui l’élèvera au-dessus des débats pour mieux les gérer. Neptune est maître de sa Maison 5 natale (l’amour) et de sa Maison 8 de RS (la sexualité et l’argent). Le trigone annonce un succès et des dommages et intérêts non négligeables qui aideront Tristane à poursuivre sa carrière d’écrivaine sans se soucier trop du lendemain côté finances. Une position que nombre d’auteurs lui envieront…

Voilà pour l’analyse succincte des éléments permettant de pronostiquer une victoire. Ce ne sera pas si simple cependant. Les configurations conflictuelles dans sa RS comme dans son thème natal, montre un parcours du combattant dont certaines étapes seront difficiles. L’important sera de focaliser sur le but à atteindre en faisant abstraction du terrain accidenté autant que possible, mais sans l’ignorer. L’avenir dira si ces prévisions astrologiques coïncident avec la réalité. Je ferai le point en temps utile à ce sujet.

En attendant, si une initiation à la pratique de l’astrologie vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire au séminaire du 16 octobre http://www.ablas-astrology.com/seminaires.htm où je serai très heureux de vous rencontrer.

A bientôt pour un prochain article sur ce blog.

Roland Legrand

Friday, September 30, 2011

L'astrologie médicale, aux éditions Pardès, mai 2011



Après avoir passé une très agréable et studieuse journée dimanche 25 septembre au cours d’un séminaire d’astrologie traitant du KARMA, je me prépare pour celui de dimanche 13 novembre au cours duquel nous aborderons l’astrologie du point de vue médicale.

Cet atelier aura lieu dans une des salles de l’école St Joseph - 13 Place Etienne Pernet - 75015 PARIS - Métro Commerce ou Félix Faure, de 10h à 17h, le 13 novembre 2011 (séminaire prévu le 2 octobre et reporté suite à cause d'un problème de salle) avec une coupure pour déjeuner, entre 12h et 13h30. Vous pourrez me joindre sur mon portable en cas de besoin : 06 46 60 90 42, si vous avez un peu de retard, ou si vous souhaitez participer à la dernière minute. Cliquez ici pour quelques vues de la salle de cours.

Au programme : l’analyse d’un thème du point de vue médical, une technique que j’utilise depuis plusieurs décennies pour tenter de comprendre l’émergence de certaines pathologies ou de troubles chroniques plus ou moins fréquents.

Le corps est directement relié au zodiaque et aux astres présents dans le thème astral. A partir du Bélier, jusqu’au signe des Poissons, les zones, les fonctions et les organes sont répertoriés. Chaque astre a également une influence sur différentes fonctions et organes.

Le thème astral détient des informations précieuses sur l’évolution et le comportement du corps depuis la naissance, voire depuis la conception, puis tout au long de la vie, selon la façon dont on le traite ou l’entretien. En effet, le thème astral dans son ensemble est à la fois un portrait psychologique et physiologique dont il est important de tenir compte pour vivre mieux en misant sur les réserves énergétiques positives, tout en agissant judicieusement pour éviter le développement de certaines pathologies issues de « défaillances » indiquées dans le thème par des aspects dissonants ou tout autre configuration « pernicieuse ».

Les énergies cosmiques nous parviennent par doses homéopathiques, ce qui les rend totalement invisibles et incalculables scientifiquement. Tout comme il est impossible de déceler la moindre trace de l’élément de base dans un remède homéopathique au-delà de 12CH, aucun outil de mesure concevable à l’heure actuelle n’est capable de vérifier concrètement la véracité de l’énergie émise sur notre planète par les astres qui l’entourent. Cela n’empêche pas l’homéopathie de fonctionner parfaitement lorsque le remède est prescrit avec justesse, et les influences planétaires d’exister vraiment. L’influence de la Lune se vérifie par le phénomène des marées et on sait que son énergie est dérivée du rayonnement solaire, la Lune étant un astre « mort », donc sans énergie propre. Cela n’empêche pas la Lune de produire de formidables réactions ici bas, surtout aux moments des pleines ou nouvelles lunes.

Au cours de cette journée, nous passerons en revue chaque signe du zodiaque et chaque astre, en expliquant les variations énergétiques selon les positions des planètes dans les signes. Le Soleil en Bélier n’a pas la même énergie qu’en Capricorne ou en Gémeaux. Il en va de même pour la Lune et toutes les planètes du système solaire, sans oublier Chiron et Vesta, dont l’influence est perceptible de différentes manières selon le thème de chacun. Nous envisagerons également l’incidence des aspects et celle des transits planétaires susceptibles de réveiller ou d’apaiser certaines pathologies latentes.

Le contenu du thème astral d’un point de vue médical ne détermine en aucun cas le développement de tel ou tel trouble ou maladie. Au contraire, le portrait physiologique établi permet de prendre sa santé en mains et d’agir pour préserver autant que possible l’harmonie et le bien-être qui en découle. Nous terminerons par une incursion dans la Révolution Solaire, où les positions planétaires reliées au thème natal, renforcent ou diminue l’énergie vitale alimentant telle ou telle région ou fonction organique.

Cet atelier n’est qu’une entrée en matière. La pratique, par l’observation et l’analyse de nombreuses cartes du ciel étant le seul vrai moyen d’obtenir une connaissance précise et approfondie du sujet, il conviendra donc ensuite, de prendre en compte toutes sortes de thème astraux pour vérifier et affiner ce que vous aurez appris au cours du séminaire.

Je vous donne donc rendez-vous dimanche 13 novembre à l’adresse indiquée ci-dessus. L’entrée vers la salle de cours se situe où j’ai dessiné une flèche sur la photo ci-dessus.

Pour vous inscrire, cliquez sur ce lien : http://www.ablas-astrology.com/seminaires.htm

Merci de votre intérêt pour l’astrologie et pour mon travail.

A très bientôt !

Roland Legrand