Friday, January 28, 2011

ZODIAQUE OU PAS ZODIAQUE ?

J’ai décidé d’écrire cet article en réponse à quelques emails reçus récemment de personnes effarées d’apprendre qu’elles n’étaient plus du signe auquel elles pensaient appartenir, suite à la lecture de propos « scientifique » au sujet du décalage entre le zodiaque et les constellations. Cette vieille querelle oppose les astrologue aux astronomes depuis des lustres, mais ces derniers ne sachant pas de quoi ils parlent, font un rapprochement constellations/signes du zodiaque qui n’a rien à voir avec une quelconque réalité astrologique. Mais pas tout à fait quand même…

En effet, il existe deux types d’astrologie : l’astrologie sidérale et l’astrologie tropicale. Cette seconde forme est la plus utilisée en occident. En Indes, on utilise l’astrologie sidérale. Je vais faire très court pour tenter de vous expliquer, mais je compte faire une vidéo plus détaillée dans quelque temps.

L’astrologie sidérale tient compte du zodiaque aligné sur les constellations, le modifiant ainsi au fil du temps. La différence en 2011 est d’environ 23°. Sachant qu’il y a 30° par signe, il faut environ 2600 ans pour que le décalage soit d’un signe entier.

Pourquoi ce décalage ?

Il provient du fait que le système solaire tourne sur lui-même un peu comme une toupie. Si vous observez une toupie vous remarquerez qu’elle tourne très rapidement dans un sens, pendant que son axe oscille lentement dans le sens contraire.

De notre point de vue sur Terre donc, à un même moment dans l’année, en regardant dans la même direction, on ne voit plus la même coûte céleste qu’il y a 2000 ans.

C’est sur ce décalage que les astronomes se basent pour réfuter l’astrologie dans son ensemble.

Hors, si les astrologues sidéraux tiennent compte de ce décalage, en astrologie tropicale on n’y attache qu’une importance très relative.

Qu’est-ce que l’astrologie tropicale ?

Ce système se base sur la position de la Terre autour du Soleil à tel ou tel moment de l’année et non sur cette position par rapport à la voûte céleste. Le zodiaque ne sert que de point de repère et ne représente pas une énergie en soit. Seule la position de la Terre sur son orbite autour du Soleil détermine le rythme des saisons. Ce rythme reste immuable, quel que soit le « décor céleste » en ligne avec la Terre à tel ou tel moment de l’année. Ainsi, la position de Mars à 15° Taureau dans un thème astral, correspond plus à l’emplacement de cette planète par rapport à la Terre en orbite autour du Soleil, que par rapport à sa position dans cette constellation ou la précédente.

Qu’est-ce qu’une constellation ?

Une constellation est déterminée par des « points lumineux » (des étoiles) reliés entre eux par des traits imaginaires qui produisent des dessins ressemblant de façon parfois très libre à des animaux ou à des figures mythologiques. Ces étoiles sont perçues par l’œil humain sur deux plans seulement, alors qu’elles sont étalées sur trois plans, évidemment. Et ces plans sont de tailles ! En effet, non seulement sont elles à des milliers d’années lumière de droite à gauche ou de haut en bas, mais également d’avant en arrière ! Pour vous donner une idée, une année lumière est égale à la distance parcourue par la lumière en une année, à raison de 300.000 kilomètres secondes…


Ces constellations sont un choix parmi tant d’autres, si je puis dire, car les étoiles prises en compte se trouvent dans un océan d’autres étoiles qui les rendent ainsi souvent très difficiles à déterminer avec précision lorsqu’on admire le ciel par une belle nuit d’été… Voyez ci-dessous les dessins de quelques constellations se profilant sur un ciel étoilé.

Pourquoi s’est-on attaché à ces étoiles en particuliers ?


On aurait pu aussi utiliser celles-ci :



En d’autres termes, si les constellations ont une grande utilité pour observer le ciel et ses mouvements, ce ne sont pas elles, mais bien les positions des astres par rapport à la Terre qui leur donnent leur énergie en la modulant au fil du temps et des saisons.

Pour ces raisons, et d’autres que j’expliquerai plus longuement dans la vidéo, ne vous inquiétez plus de savoir quel est votre signe. Le signe que vous connaissez depuis toujours n’a pas changé !


Que choisir ?

Astrologie sidérale ou astrologie tropicale ? Ce n’est pas à moi de vous conseiller, mais je pratique la deuxième forme avec grand succès depuis plus de trente ans. Aligner le zodiaque avec les constellations peut vous sembler plus conforme. Mais sachez quand même qu’aucune constellation ne couvre un espace de 30° d’arc exactement… A vous de juger.

No comments: