Monday, March 14, 2011

Neptune au clair de la Lune



La nouvelle Lune aura lieu le 3 avril à 14h33 GMT. 23 heures plus tard, Neptune entrera en Poissons. Le dieu de la mer sera de retour « à la maison » après une absence de 164 ans…

Notons également sur la carte du ciel ci-contre, la conjonction Mars/Uranus en Bélier, sachant que Mars rentrera chez lui aussi, dans ce signe guerrier, le 2 avril.

La nouvelle Lune se produira à 13° Bélier, à la conjonction de Jupiter (à 2° près seulement !)

Jupiter a un effet de loupe sur tout ce qu’il touche. Son magnétisme est tel qu’au cours des missions Voyager lancées pas la NASA dans les années 70, tous les instruments de bord du vaisseau furent mis hors service. Il fut ensuite calculé que le rayonnement jovien, à plus de 150 millions de kilomètres de la planète, était des milliers de fois supérieur à ce qui serait fatal pour l’homme. Quand on sait que la Terre orbite à environ 150 millions de kilomètres du Soleil, on prend conscience de la puissance de Jupiter, autour de qui, toute autre considération mise à part, la Terre ne pourrait héberger la vie telle que nous la connaissons ici bas… En astrologie, le Soleil est le « donneur de vie » et Jupiter est source de croissance à partir de cette étincelle primordiale.

Notez sur cette carte du ciel, l’opposition de Saturne, car elle est quasi exacte, à quelques minutes d’arc près. Saturne est le fauteur de trouble. Son action restrictive bloque l’énergie des astres en dissonance avec lui. L’opposition est créatrice de tiraillements majeurs qui se répercutent sur le comportement de la croûte terrestre, comme on a pu le constater avec horreur récemment. La nouvelle Lune aura tendance à accentuer l’effet de blocage de Saturne. La pression emmagasinée sera libérée dès que la nouvelle lune sera terminée, et probablement dès l’entrée de Neptune en Poissons, le lendemain.




En fait, je pense que la position de Neptune, « sur le pas de sa porte » au dernier degré du Verseau, sera, comme Uranus, à l’origine de réaction colossale sur Terre. Il est probable que des phénomènes cataclysmiques se produisent également sur Jupiter, sur Mars, sur Uranus ou sur Mercure, avec des répercussions sur l’ensemble du système solaire.

Le retour de Neptune dans son élément (la mer) par son entrée dans le signe des Poissons, produira d’autres réactions extrêmes dans les prochaines semaines. Sachant que la pleine lune du 19 mars (opposition Soleil/Lune) se produira au dernier degré des Poissons et que le Soleil sera alors à quelques heures de la conjonction exacte d’Uranus au premier degré du Bélier, toutes sortes de perturbations météorologiques et de réactions humaines sont prévisibles.

N’oublions pas le carré Uranus/Pluton qui a commencé le 12 mars, lorsqu’Uranus a changé de signe. Uranus = uranium, Pluton = plutonium, deux éléments clés entrant dans la composition du nucléaire. Neptune représente entre autre, les gaz dans l’atmosphère, les vents ou tempêtes et tout ce qu’elles sont susceptibles de transporter. Faut-il donc en déduire que les fuites radioactives au Japon feront le tour de la planète, transportées par les vents absolument incontrôlables qui pourraient se déchaîner dans les prochains jours ? Ce genre de perspective/pronostic peut faire peur effectivement. Sans trop vouloir faire de catastrophisme, je crois quand même que les semaines à venir, et surtout d’ici à la fin du transit de Mars en Bélier, le 12 mai (déclencheur des hostilités) seront loin d’être de tout repos. Alors, c’est peut-être bien ce que je pensais il y a quelques mois en regardant le thème de cette année en vue de l’analyser pour les internautes sur Youtube ; la fin du monde n’est peut-être pas pour 2012 comme on l’a proclamé ! Les habitants de la région de Sandai vivent une véritable fin du monde qui les a frappés en quelques minutes au cours desquelles tout a basculé, tout a été détruit.

1 comment:

Cours de Peinture Cours de Dessin à Bordeaux said...

chiron venus sont biens reliés à Pluton. est-ce à dire du baume sur nos plaies ?
cordialement
F.B