Sunday, November 18, 2012

La Nouvelle Lune du 13 novembre 2012


La conjonction Soleil/Lune se produira vers 22° Scorpion et ne formera que deux aspects significatifs, une opposition au Nœud Lunaire Nord et un quinconce à Jupiter. La carte du ciel ci-contre, établie pour Paris, montre en outre, un carré à l’Ascendant Lion conjoint à la Part de Fortune…

Les natifs du Scorpion seront principalement concernés, surtout ceux nés le 12, le 13 ou le 14 novembre, car cette conjonction aura non seulement un effet pendant la durée de la lunaison, mais également pendant la durée de leur Révolution Solaire, soit jusqu’à leur prochain anniversaire, en 2013.

L’opposition au Nœud Sud concernera aussi les natifs du Taureau, qui pourraient se trouver dans une situation complexe qu’ils vivront comme une épreuve « karmique » importante. Si leur santé est défaillante, cette Nouvelle Lune pourrait augmenter les troubles et autres symptômes. Tant pour eux que pour les Scorpions, le couple sera source de questionnement. L’idée d’un rapprochement aura un effet majeur sans garantir le succès ou l’harmonie relationnelle.

La présence du Nœud Nord tout proche de la conjonction Soleil/Lune montre ce vers quoi ils devront tendre pour obtenir satisfaction, mais l’opposition du Nœud Sud produira un tiraillement entre le passé et l’avenir, les acquis et le renouveau. Des moments forts sont à prévoir, car le quinconce de Jupiter produira une exaltation des besoins et des sens. Sa position en Gémeaux montre que ce signe pourrait jouer un rôle troublant dans la vie de certains Scorpions attirés par l’enthousiasme et la générosité d’un être cher ou d’une relation qui les invitera à l’aventure. Le manque de spontanéité ou de confiance fera barrage à la réalisation d’un idéal que certains d’entre eux ne se sentiront pas capables d’atteindre.

Les natifs du Lion et du Verseau seront sollicités sur le plan familial et dans leurs rapports avec l’autorité ou la hiérarchie. Un événement indépendant de leur volonté les incitera à préserver leurs intérêts, mais ils se sentiront court-circuités, en alternance entre le pour et le contre, sans vraiment pouvoir prendre clairement position. Ce qui les motivera ne correspondra pas à ce dont ils auront profondément besoin, mais ils s’évertueront vaillamment pour montrer qu’ils sont à la hauteur et meilleurs que les autres. Un engagement ambigu pourrait en découler, avec des répercutions mitigées qu’ils auront, plus tard, du mal à comprendre, à accepter et à gérer. Reconnaître ses torts permet toujours d’avancer…

Les natifs du Cancer et des Poissons devraient bénéficier de l’énergie de cette Nouvelle Lune qui formera un beau trigone avec leur signe. Pour les premiers, la vie sentimentale, la créativité et la chance seront quelques-uns de leurs meilleurs atouts. Pour les autres, l’amitié, les relations sociales et l’inspiration ou l’intuition leur permettront d’obtenir de très bons résultats, parfois sans aucun effort apparent.

Le Bélier sera soumis à la nécessité d’envisager un changement qui lui semblera difficile d’accès tant qu’il ne prendra pas la décision d’agir après avoir mûrement réfléchi, au lieu de réagir trop rapidement, sans prendre en considération les règles élémentaires de sécurité. Les biens matériels pourraient être source d’incertitude à cause de retards ou de blocages qui n’auront pas été correctement évalués avant de s’engager.

Les natifs de la Vierge et du Capricorne devraient être plutôt favorisés par cette conjonction des luminaires qui formera un sextile avec leur signe. Grâce à Saturne en Scorpion, ils pourront s’imposer concrètement et durablement par leur travail ou les efforts qu’ils n’hésiteront pas à faire dès que cela s’avèrera nécessaire. Pluton en Capricorne sera rejoint par Mars le 27 novembre en soirée. Une décision majeure pourrait alors être prise. Ils devront cependant faire preuve de vigilance en évitant les excès et les situations tendues qui pourraient déboucher sur des incidents ou accidents fâcheux. Pour les natifs du Capricorne du premier décan, fin novembre, « Prudence sera mère de Sûreté »…

Par rapport à la Balance et au Sagittaire, cette lunaison sera plutôt neutre. Cela dit, Mars en Sagittaire rendra ses natifs plus impulsifs, combatifs ou aventuriers. Toute décision importante devra être prise sans hâte, sauf si les circonstances imposent une réactivité immédiate. Avec Vénus en Balance, l’amour ou la chance devrait être au rendez-vous, d’autant plus que cet astre est au trigone de Vesta, augmentant ainsi leur charme, leur disponibilité et leur magnétisme naturel, qualités toujours utiles dans les rapports humains, tans sur le plan social ou professionnel que privé.

Bien sûr, ce que vous venez de lire est d’ordre général. Pour obtenir des informations plus précises sur cette période dans votre vie, l’ensemble de votre thème astral devra être pris en considération. N’hésitez pas à me contacter si vous le jugez utile, en posant une question, par exemple, à l’aide de ce lien www.ablas-astrology.com/page3.html

Quel que soit le sujet, je vous répondrai dans les meilleurs délais.

Tuesday, November 6, 2012

LA PLEINE LUNE DU 29 OCTOBRE 2012



À 20h51 heure française (19h51 GMT) la Lune sera très exactement opposée au Soleil. C’est cette configuration qu’on appelle « pleine lune », le Soleil dardant ses rayons sur toute la surface visible de notre satellite naturel. La réflexion du rayonnement solaire passant par la Lune pour parvenir sur terre, est source de tiraillement majeur sur l’écorce terrestre, ainsi que sur tous les corps liquides, dont l’eau en particulier. Les grandes marées sont généralement déclenchées à la pleine lune, tant au niveau des océans que dans le corps humain, dont la montée en pression produit parfois des troubles physiologiques ou psychologiques marquants.

Se produisant sur l’axe Taureau/Scorpion, cette pleine lune concernera principalement les natifs de ces deux signes. Ceux qui sont malades, qui sont dans un creux de vague affectif, moral, financier ou de toute autre nature, seront évidemment plus vulnérables.

L’effet de la conjonction Soleil/Saturne du 25 octobre, pourrait se déclencher le 29 au soir, dès que la Lune aura passé le cap de l’opposition exacte au Soleil, c'est-à-dire après 20h51, heure française. Ceux qui attendent une réponse importante ou le déclenchement d’un processus que la conjonction du 25 aurait dû produire, pourraient être directement concernés.

Les natifs du Scorpion semblent être plus favorisés que les natifs du Taureau, par deux trigones sur Chiron et Neptune, dont les natifs des Poissons pourraient également bien profiter. La réalisation concrète d’un projet important, d’un rêve ou d’un idéal, n’est pas impossible. De même pour les natifs du Cancer, qui sont au trigone de la conjonction Chiron/Neptune d’un côté et Soleil/Saturne de l’autre. Notons également une incidence plutôt favorable sur les natifs du Capricorne et de la Vierge qui sont au trigone du Taureau et Sextile du Scorpion. Bien que ces configurations soient à interpréter en fonction des particularités astrales des thèmes des personnes concernées, je pense que cette pleine lune pourrait être favorable et porteuse de chance ou d’opportunités, d’ouverture ou d’amélioration dans les domaines sensibles de leur vie.

Notez dans ce thème une opposition Mars/Jupiter sur l’axe Gémeaux/Sagittaire qui rend les natifs de ces deux signes quelque peu excessifs, trop entreprenants, trop optimistes, trop ambitieux ou trop confiants depuis quelque temps. Des erreurs mémorables pourraient en découler, avec leur cortège de conséquences plus ou moins désagréables ou douloureuses. Une attention toute particulière devra être portée au « sens de la mesure » pour éviter les débordements et les dérapages qu’ils provoquent généralement.  S’impliquer officiellement n’est pas recommandé, surtout si la décision est prise impulsivement ou si un lapse de temps suffisant pour réfléchir n’est pas accordé.

Notez également la position de Vénus qui vient d’entrer en Balance. Elle devrait favoriser les natifs de ce signe en augmentant le facteur chance, le charme, le charisme, la bienveillance et la gentillesse. Elle aura une incidence positive sur leurs capacités de création ou de procréation. Ce transit, qui durera environ trois semaines, sera favorable aux artistes, aux femmes qui souhaitent être maman, aux joueurs et à toute personne en quête d’amélioration, de bien-être ou de plaisirs divers. Toutefois, Vénus est aussi au carré de Pluton en Capricorne et opposée à Uranus en Bélier. Les natifs de ces deux signes seront plus vulnérables côté cœur et peut-être trop confiants, s’exposant ainsi à des abus qui pourraient les décevoir profondément. La remise en question d’une relation sentimentale n’est pas impossible pour ceux d’entre les natifs de ces trois signes dont la situation est insatisfaisante. L’idée d’un grand changement peut devenir source d’irritabilité ou de fébrilité exagérée. Ils devront éviter de prendre quelque décision que ce soit sans réfléchir ou sous le coups d’une impulsion non contrôlée ou d’un désir qu’il leur tardera d’assouvir à tout prix. Bien qu’il soit agréable de « vivre l’instant pour l’instant » il faut aussi penser à ses répercussions possibles à plus long terme. Elles sont parfois plus tenaces qu’on ne l’imagine lorsqu’on est dans un état d’excitation faisant barrage à la réflexion rationnelle…

Lion et Verseau sont également touchés par la Pleine Lune, car Taureau et Scorpion ne sont pas leurs meilleurs amis d’un point de vue de la symbolique astrologique et des éléments naturels qui les caractérisent. Pour cette raison, ceux d’entre eux qui traversent une période délicate se sentiront plus fragiles en ce 29 octobre, surtout dans la soirée, dans la nuit et probablement le 30et le 31 aussi, toute la journée. La Lune changera de signe le 31 octobre à 18h41 heure française, pour passer en Gémeaux. Lorsqu’elle atteindra la longitude de Jupiter, le 2 novembre au matin, la prudence sera fortement conseillée pour les natifs de ce signe, ainsi que du Sagittaire, où Mars sera toujours opposé.

Bien que toutes ces influences cosmiques dépendent pour une grande part, du thème astral de chacun, et pour une autre part du degré de connaissance de soi et d’autocontrôle, je pense qu’il est toujours utile de savoir que la Pleine Lune est source d’excès et que les excès sont très souvent sources de désagréments. Qu’on se le dise ! J

A bientôt pour un autre article sur cette page ou visitez les sites de l'école ABLAS www.ablas-astrology.com et www.ablas-astrologie.com

© Roland Legrand 20 octobre 2012

Monday, October 29, 2012

Louis XVI le Roi qui ne voulait pas être Roi...


Né le 23 août 1754 à 6h24 à Versailles, Louis, duc de Berry, devient prince héritier de la couronne en 1765, lorsque le Dauphin, fils de Louis XV, meurt. Il perd sa mère en 1767, Marie-Josèphe de Saxe, et se trouve alors sous la tutelle du duc de la Vauguyon dont il reçoit une éducation austère, qui tend à bloquer son ouverture d’esprit et sa disponibilité aux idées nouvelles et progressistes.

Comme vous pouvez aisément le constater au premier coup d’œil, la carte du ciel de naissance de Louis XVI n’est pas des plus « tranquilles ». Le nombre impressionnant d’aspects majeurs et surtout d’oppositions et de quinconces, ne pouvait présager un règne paisible et fructueux. Au contraire, ce fut une véritable catastrophe… Condamné à mort à l’issue du procès qui s’ouvre le 26 décembre 1792, il est guillotiné le 21 janvier 1793, au moment du passage des Nœuds Lunaires sur l’axe Ascendant/Descendant, du transit de Mars, proche de Pluton à l’opposé de la conjonction Soleil/Mercure/Jupiter en Lion  et de Chiron sur son Ascendant, proche de Mars dans son thème natal…

Le Soleil en Maison XII, surtout quand il est maître du signe (Lion) et, dans le cas de Louis XVI, au dernier degré de ce signe (29°56’) position traditionnellement reconnue comme étant un « degré de difficultés et d’épreuves », donne au natif une nature plutôt « Poissons » (douzième signe) que celle dérivée de son signe solaire, qui est « mise au secret », comme si les capacités latentes, les talents ou les ambitions personnelles devaient rester en retrait, s’effaçant devant des réalités sur lesquelles la personne a peu ou pas d’emprise. Associant à cette position ambiguë du Soleil celles de Mercure et Jupiter, ce furent non seulement la volonté de s’imposer (Soleil) mais aussi celle de s’exprimer (Mercure) et de progresser (Jupiter) que Louis XVI ne put jamais mettre à profit pour régner comme il l’aurait dû pour éviter son dénouement tragique.

Pluton conjoint au Nadir (Maison IV) est symbolique de la mort prématurée de sa mère, autant que de la destruction de son pouvoir, par opposition au MC, mais également à sa propre mort (Pluton carré Ascendant) survenue de façon inattendue ou originale (carré d’Uranus) par la volonté du « peuple » (Uranus est le maître naturel de la Maison XI, qui représente l’environnement social humain).

Les oppositions, nombreuses dans le thème de Louis XVI, sont symboliques des tiraillements perpétuels qui caractérisaient ce monarque hésitant et influençable. Il était capable de colères soudaines (Mars à l’Ascendant) en réaction aux frustrations qu’il subissait sans cesse en présence de conseillers et ministres qui passaient leur temps à se contredire et à tenter de préserver leurs privilèges au prix d’une politique particulièrement contraires aux intérêts du pays et, surtout, du peuple de France. Notez ne nombre impressionnants de quinconces dans son thème et vous comprendrez à quel point il put être difficile pour cet homme de s’imposer non seulement aux autres, mais plus particulièrement à lui-même. Associé à la tendance que nous avons tous (plus ou moins) à remettre au lendemain ce que nous devrions faire le jour même, le quinconce a dû jouer un rôle dominant dans la façon dont Louis XVI tendait à éviter les décisions personnelles ou à changer d’avis dès lors qu’un ministre ou conseiller trouvait les mots ou les arguments pour le faire changer d’avis.

La Révolution Solaire de l’année de sa mort a commencé le 22 août 1792, dans une ambiance particulièrement tendue (émeute populaire du 10 août 1792) et s’est terminée le 21 janvier 1793, lorsque le monarque déchu fut guillotiné.

Dans cette RS, on note la position de Pluton, « de retour » dans la Maison IV, comme dans le thème natal. Notez que l’astrologie traditionnelle accorde à cette maison « le commencement (utérus de la mère) et la fin de la vie (retour à la terre) ». Pluton est opposé au MC (destruction du pouvoir et le position sociale) et à Uranus, qui n’est autre que le maître de cette Maison IV. Pluton est également opposé au Soleil, ce qui se passe de commentaire…

L’Ascendant de ce thème est en Scorpion est conjoint à Mars, tout proche de la Lune natale, maîtresse de Maison XI (le peuple), et opposé à Saturne en Taureau, laissant présager une année d’épreuves et de blocages majeurs (Saturne) de tensions (Mars) et de destruction des acquis (Pluton) tant familiaux (Maison IV - Nadir) que sociaux (Maison X – MC).

En appliquant ma méthode de datation, on note la présence de Mars à environ 6° de l’Ascendant, qui représente le moment de l’anniversaire (22 août 1792) donc le 28 août. Les livres d’histoire nous informent que la famille royale fut enfermée dans la prison du temple le 13 août 1792 et Louis XVI fut transféré le é6 septembre à la grande Tour du Temple, jusqu’à son procès le 26 décembre de la même année et son exécution le 21 janvier 1793.

La position de la Maison XII, à environ 13° Balance (la justice) représenterait approximativement le 6 août précédent l’anniversaire, car la Maison XII représente le « passé de la Révolution Solaire ». L’emprisonnement ayant eu lieu le 13 août et la Maison XII ayant un rapport traditionnel avec, entre autre, « l’enfermement et la prison », cette position à près de 13° Balance est symbolique du jour même de l’incarcération. La première période de cette RS est représentée par Pluton. L’année du Roi commençait mal, si l’on en juge par la position de cet astre et les aspects qui l’impliquent, décrits plus haut.

Le transfert du Roi à la Grande Tour du Temple le 26 septembre 1792, pendant la période Jupiter, qu’on voit en Maison XII, conjoint à Neptune et à la Lune, et opposé (faux aspect) à Saturne. Le trigone de Pluton pouvait laisser présager un répit, voire une issue favorable, mais il n’en fut rien. Le procès s’est déroulé pendant la période Neptune (19/12 au 19/01) qu’on retrouve en Maison XII, conjoint à Jupiter et à la Lune, opposé à Saturne et au trigone de Pluton. Un sextile du Soleil en Lion, pouvait permettre d’espérer un verdict clément, mais le sextile ne fut pas assez « fort » pour convaincre ceux qui le jugeaient. En effet, sur 601 personnes présentes, 300 votèrent contre et 301 pour la peine capitale… Guillotiné au tout début de la période Mars de sa RS, l’opposition de Saturne sur la pointe de la Maison VII et maître de Maison III, laissait peu de chance au monarque de s’imposer à ses juges. Tout étaient déjà joué quelques jours après son anniversaire, quand Mars fut rejoint par la progression de l’Ascendant de RS (le 26 août) lorsque la nouvelle de la chute de Longwy et de la menace qui pèse sur Verdun arrive à Paris. Le Clergé réfractaire et les nobles sont systématiquement présentés comme des traîtres, alliés des émigrés et des ennemis de la France…


Il n’est pas impossible que Mars ait été en Maison XII aussi, conjoint à la pointe de l’Ascendant. Cela représenterait une différence d’heure de naissance d’une douzaine de minutes, ce qui n’est pas impossible, car à l’époque, les pendules n’étaient certainement pas aussi précises qu’aujourd’hui… Quoi qu’il en soit, cette position de Mars fut symbolique d’une année marquée par les objets « tranchants » représentés par cet astre. Sachant que l’Ascendant représente la tête, comme le signe du Bélier dont Mars est maître, il est facile d’établir un lien entre le dieu de la guerre dans cette RS et l’événement malheureux qu’il prédisait. Mais, rassurez-vous ! Même si vous avez mars à l’Ascendant dans votre Révolution Solaire, vous ne risquez pas pour autant une telle issue cette année ! J Cela dit, cette position sera révélatrice d’incidents de parcours possibles qu’il conviendra d’analyse avant qu’ils ne deviennent une source de troubles ou de conflits, d’erreurs ou d’incidents fâcheux. C’est pourquoi l’analyse prévisionnelle est si importante ; car elle permet de prévoir, donc de prévenir autant que possible d’un destin qui n’est jamais le dernier à se jouer de nous en tendant toutes sortes de pièges en travers de notre route… N’hésitez donc pas à me contacter si vous êtes en période anniversaire, ou si vous avez besoin d’informations judicieuses sur la tendance à venir dans les domaines sensibles de votre vie. Je serai heureux de vous aider http://www.ablas-astrology.com/rs.htm

Saturday, October 20, 2012

LA CONJONCTION SOLEIL-SATURNE DU 25 OCTOBRE 2012




Cet aspect se produira entre 2 et 3° du Scorpion, au trigone de Neptune. Le même jour, Mercure passera sur la position du Nœud Lunaire Sud, vers 26° Scorpion, au sextile de Vénus et au carré de Neptune. Ce jour-là, on trouve également une opposition Mars/Jupiter sur l’axe Gémeaux/Sagittaire, vers 15° des signes, ces deux astres étant au carré de la Lune.

Le déclenchement de l’énergie de Saturne par le passage du Soleil devrait avoir un effet bénéfique dans la vie des natifs du Scorpion et des Poissons, et plus particulièrement ceux du premier décan. Une décision, une prise de position ou la réalisation concrète d’un projet important n’est pas impossible. Cette configuration indique une mise en lumière (Soleil) des réalités (Saturne) en rapport avec le passé, les efforts et le travail ou la santé, car en elle-même cette conjonction a tendance à faire pression sur l’énergie vitale, qu’elle peut amoindrir passagèrement. Il n’empêche qu’en fonction des attentes et des efforts fournis pour parvenir à ses fins, le passage du Soleil sur Saturne pourrait être très utile pour s’imposer selon la situation.

Les natifs du troisième décan du Scorpion seront intellectuellement plus performants et désireux de communiquer à propos de sujets sensibles, voire de problèmes graves. Mercure conjoint au Nœud Nord peut permettre de comprendre ce vers quoi ils doivent tendre pour de dégager de l’emprise du passé ou pour gérer efficacement des épreuves de type « karmiques » représentée par le Nœud Sud, directement opposé au Nord, donc à Mercure. Le carré de Neptune est source de confusion. Imaginons un souci de santé ; dans ce cas le diagnostique sera plus confus, voire erroné, ainsi que le traitement qui en découlera… Les troubles psychosomatiques sont accentués par ce genre de configuration. Le carré de Neptune sera plus fort quelques jours plus tard, quand Mercure passera en Sagittaire.

Si les natifs du premier décan des Poissons sont favorisés par le trigone Neptune/Saturne, les autres le seront moins par les carrés Lune/Mars et Lune/Jupiter. Une réaction impulsive pourrait être à l’origine d’une erreur fâcheuse. Un effort de vigilance sera nécessaire pour ne pas réagir de façon plus émotionnelle que rationnelle. L’opposition Mars/Jupiter les concerne dans le sens où elle crée des tensions dans les rapports avec l’autorité et des troubles familiaux dont la portée pourrait être exagérée à cause de Jupiter. Un effort d’autocontrôle sera donc nécessaire, les 24, 25 et 26, pendant le passage de la Lune en Poissons, car ce transit rend toujours plus vulnérable et dépendant des émotions.

L’opposition Mars/Jupiter affectera plus particulièrement les natifs du deuxième décan des Gémeaux et du Sagittaire. Cet aspect les rendra plus réactifs, plus impulsifs, trop enthousiastes, trop confiants ou trop vaillants, avec toutes les répercussions désagréables possibles, dont certaines pourraient même revêtir un caractère « officiel » pour quelques-uns d’entre eux. Les rapports de force, dans le couple ou dans les relations socioprofessionnelles et/ou familiales, seront déclencheurs de conflits soudains, de coups de gueule ou même de bagarres. La Lune les rendra plus émotifs, donc moins maîtres d’eux-mêmes. Ils devront éviter les excès et les situations dites « à risques » s’ils veulent terminer le mois d’octobre paisiblement…

Les autres signes seront moins affectés, mais, quel que soit votre signe, si vous avez des astres, l’Ascendant ou le MC dans l’un ou l’autre des signes mentionnés ici, alors les configurations en présence vous concerneront plus intensément. Si vous souhaitez en savoir davantage parce que vous traversez une période sensible ou pour toute autre raison, n’hésitez pas à me contacter, en me posant une question, par exemple www.ablas-astrology.com/page3.html et je me ferai un plaisir (et un devoir !) de vous éclairer grâce à l’outil astrologique, comme je le fais depuis près de trois décennies avec succès.

Wednesday, October 17, 2012

NEPTUNE DANS MA RS 2012


Comme vous le voyez carte du ciel, Neptune est maître de Maison IV et se trouve conjoint à sa cuspide. Cette position rend son influence dominante. D'autant plus que, d'après on système de calcul de la dominante, c'est justement Neptune qui l'emporte haut la main !

Voici ma méthode pour déterminer la ou les dominantes d'un thème.

Je prend en compte chaque position, à partir du Soleil et jusqu'à Pluton. On peut également ajouter l'Ascendant si l'on a besoin d'affiner ou de départager deux astres en concurrence.

Le Soleil ici est en Gémeaux, son maître est Mercure, qui est en Cancer, dont le maître est la Lune, qui est en Bélier, dont le maître est Mars, qui est en Vierge, dont le maître est Chiron, qui est en Poissons, dont le maître est Neptune, qui est dans son signe, donc, la boucle est bouclée.

En pratiquant de même pour la Lune et toutes les planètes, on arrive systématiquement à Neptune. C'est donc la dominate du thème. C'est par cet astre que toutes les énergies de cette révolution solaire doivent passer. Elles dépendent de lui pour fonctionner...

La période représentée par Neptune a commencée le 26 septembre et se terminera environ un mois plus tard, vers le 26 octobre.

Je vous rappelle comment je pratique pour déterminer les douze périodes d'une révolution solaire...

Vous voyez ici l'Ascendant à 16°30 Scorpion en date du 12 juin 2012 (ici indiquée au format américain 06/12/2012) à 16h42 GMT. Pour revenir au début de la période Scorpion (première période, puisque c'est dans ce signe que se trouve l'Ascendant, déterminé par le moment précis de l'anniversaire) je dois retirer 16 jours et demi, disons 17 jours (1° = 1 jour) au 12 juin, ce qui m'entraîne 4 jour avant le début du mois, soit le 26 mai. Chaque période sera donc ensuite calée sur le 26 de chaque mois. C'est approximatif, mais suffisant pour obtenir une info intéressante sur la tendance générale de chaque période de l'année. Si vous jne comprenez pas, je vous suggère de vous inscrire à mon cours d'astrologie...

Donc, depuis le 26/09 environ, je suis en période Neptune. J'avoue que je me suis fais du souci à propos de ma mère. Elle m'annonce hier au téléphone, qu'elle souffre d'un érysipèle qui affecte son pied et la jambe gauche, et l'empêche de marcher. Je vous rappelle que les pieds sont représentés par le signe des Poissons en astrologie et que Neptune est maître de la Maison IV (la famille, la maison, la mère) dans cette RS... Notez que Neptune est conjoint à Chiron : le médecin, qui doit venir voir ma mère aujourd'hui. Chiron est à 10° Poissons, ce qui correspond à 10 après le début de la période, donc au 36 septembre (= 6 octobre). C'est bien samedi 6 octobre que l'érysipèle s'est déclaré !

C'est aussi le 6 octobre que j'ai constaté une panne de chaudière à la maison. Nous n'avons donc plus d'eau chaude et plus de chauffage. Le spécialiste devait venir aujourd'hui, mais il est 15h30 et nous attendons... En astrologie, Neptune représente le pétrole et ses dérivés, dont le fioul. Et bien sûr, la Maison IV, dont Neptune est maître, représente la résidence... Chiron indique que « la chaudière est malade »...

Par ailleurs, le 6 toujours (c'est la loi des série) mon ordinateur refuse de démarrer. Windows plante, comme on dit... Après de multiples tentatives, je décide de me passer de Windows, qui pose régulièrement des problèmes en tout genre. J'ai donc installé sur un autre disque dur UBUNTU de Linux. J'ai conservé le disque Windows dans lequel je pioche pour en extraire les fichiers dont j'ai besoin. Comme celui-ci, par exemple. Par contre, je vais avoir des difficultés pour récupérer les emails et les adresses emails stockés sous Windows depuis plusieurs années ! Je sais qu'ils sont disponibles. Il faut juste que je trouve le moyen de les exporter dans Linux pour les récupérer.

Uranus représente l'informatique, vous me direz. Oui, c'est vrai et c'est pourquoi la dominaite de Neptune est intéressante, car, bien sûr, Uranus en dépend, comme toutes les autres planètes dans ce thème...

Notez que Neptune est opposé au MC. Cet aspect est symbolique de l'interférence des soucis « familiaux » dans mon travail et de la confusion qui règne depuis ce week-end. Je serai dans cette période Netpune jusqu'au 26 octobre environ, pour passer dans la période Mars. Elle sera peut-être un peu plus tranquille, mais je n'en mettrai pas ma main à couper...

Je vous demande donc de faire preuve de bienveillance à mon égard si je ne réponds pas rapidement à vos emails. Je vais faire de mon mieux pour que tout rentre dans l'ordre aussi rapidement que possible, mais je vais devoir encore « bidouiller » une bonne partie de la journée de mardi en espérant être de nouveau complètement opérationnel mercredi. Merci d'avance pour votre compréhension et pour votre patience...