Saturday, January 28, 2012

Et si Hollande l'emportait ?




Si ses coordonnées de naissance sont exactes (ma source est le site www.astrotheme.com) François Hollande est Lion Ascendant Gémeaux, une combinaison qui fait de lui un être fier et intellectuellement habile, ce qu’il a montré lors du débat télévisé du jeudi 26 janvier 2012, « des paroles et des actes » sur France2. Sont thème natal montre des points forts capables de le propulser au premier rang, ainsi que des points faibles dont il me semble important de prendre conscience. Nul n’est parfait, c’est évident, mais en ces temps de crise et d’incertitude pouvant mener aux pires extrêmes, l’erreur humaine, bien que pardonnable, pourrait avoir des conséquences désastreuses sur l’équilibre et l’harmonie dans notre pays, avec des répercussions dans toute l’Europe. Voici, de façon succincte, une analyse des principales configurations présentes dans le thème natal de M. Hollande…

Les points forts = aspects bénéfiques

- Un sextile Mercure/Ascendant

Cet aspect augmente les capacités intellectuelles et de communication. Mercure, maître des Gémeaux, en Maison 4, est symbolique du rôle que souhaite jouer M. Hollande pour son pays. Sa politique sera fortement influencée par les concepts « famille, foyer, résidence, patrie » que cette maison astrologique représente. On voit là aussi le lien privilégié avec sa mère, autant que son héritage intellectuelle. Les pensées et les paroles sont représentées par Mercure. Mais, qu’en est-il des actes ?

- Un trigone Soleil/Mars

Le guerrier qui sommeille en chacun de nous est plus ou moins réactif. M. Hollande fait partie de ces gens qui possèdent, grâce à cet aspect, un capital énergétique de haut niveau. Il lui permet d’agir rapidement et de façon plutôt efficace. Le Soleil en Maison 4 (comme Mercure) ramène aux origines familiales et au rôle du père, cette fois-ci, qui semble avoir légué à son fils, la volonté et la détermination nécessaire pour réussir dans la vie (les études et la carrière politique en particulier).

- Un trigone Mars/Pluton

Cette configuration est très puissante, car elle permet de garder son sang-froid dans les situations les plus critiques et les plus tendues. La combativité, la stratégie, la force et la ténacité sont représentatifs du lien bénéfique entre le dieu de la guerre (Mars) et le gardien des enfers (Pluton). L’énergie mise au service des actes en vue de traverser les périodes difficiles ou de gravir les pentes les plus abruptes, est digne des plus grands gagnants, tant sportifs que militaires. Cet aspect majeur, présent dans le thème natal de Napoléon Bonaparte, indique que M. Hollande ne cèdera pas facilement de terrain à ses adversaires et fera tout pour se mettre en avant (Lion) en soignant son « look » et son image de marque à grand renfort de projets grandioses et philosophiquement élevés (Sagittaire).

- Un trigone Vénus/Ascendant

Cet aspect augmente le charme, la gentillesse, la compassion et la disponibilité, ainsi que les capacités de création et de procréation. Pendant la campagne, cette configuration rendra M. Hollande plus accessible pour le grand public, plus avenant aussi que son adversaire présumé, Nicolas Sarkozy (s’il se présente évidemment). Mais Vénus est au carré de Mars, une dissonance qui fera la différence dès lors que les bons sentiments et la bonne-foi de M. Hollande seront mis en doute. Si j’étais son adversaire, c’est sur ce terrain, entre autre, que j’attaquerai pour le déstabiliser et lui faire perdre son sang-froid au cours de débats publiques ou télévisés.

- Un trigone Vesta/Neptune

La position de Vesta en Gémeaux, à l’Ascendant, est tout à fait représentative de l’aversion de M. Hollande pour les conflits, les querelles et les dissensions dans les rapports humains. Le lien avec Neptune place ce principe sur un plan quasi spirituel, en faisant une sorte d’idéal à atteindre. Hors politique, la recherche absolue d’équilibre et d’harmonie incite souvent à s’impliquer dans l’humanitaire, le caritatif ou la religion. C’est un aspect planétaire favorable aux aspirations élevées et à l’inspiration « divine », propice aux plus belles idées, sans toutefois en garantir la réalisation concrète.

- Une conjonction Soleil/Pluton

Cet aspect renforce les capacités de régénération, tout en indiquant une vulnérabilité aux intoxications et aux incidents de santé en rapport avec les organes représentés par ces deux astres ; le cœur et les organes sexuel (prostate, par exemple) et digestifs (colon en particulier). Le lien harmonique avec Mars est cependant protecteur, car il confère de la force à ces organes. Cette conjonction devient alors une source de renouvellement d’énergie positive, qui permet à M. Hollande de se régénérer rapidement, sans avoir besoin de longues heures de sommeil. Une simple petite sieste suffit à le remettre en forme !

Ce premier bilan permet de penser que le candidat socialiste n’est pas favori dans les sondages sans raison. Il a le pouvoir de rassembler par sa verve et ses idées. Il parle de rêve (Neptune) à bon escient, puisqu’en période de crise absolu, l’être humain se tourne instinctivement vers cette forme de refuge qu’il trouve dans le sommeil ou dans l’espoir d’une vie meilleure, qu’elle soit totalement hypothétique ou concrètement réalisable. Voyons maintenant les « points faibles » du thème de M. Hollande…

- La Lune opposée à Jupiter, au Nœud Lunaire Sud et, plus largement, à Uranus

C’est un axe majeur dans le thème, car il implique les Maison 3 et 9, qui représentent les ambitions politiques et les moyens intellectuels mis en œuvre pour réussir. Par ailleurs, la Lune représente l’émotivité exacerbée par l’opposition de Jupiter, qui rend M. Hollande vulnérable et fluctuant, naviguant entre l’optimisme inconditionnel et des périodes d’incertitude profonde. Disons que cet aspect rend lunatique et influençable, donc moins constant et solide pour imposer des positions fermes dans un contexte économique et politique de « sables mouvants » tel qu’on le connaît aujourd’hui. Par ailleurs, Jupiter confère ici une générosité excessive, basée sur l’émotionnel, au détriment du rationnel. Enfin, les dissonances entre ces deux astres indiquent souvent des troubles du système glandulaire lymphatique, avec des répercussions sur l’équilibre physiologique général. Les prises de poids excessives sont souvent indiquées par ce genre de configuration astral, surtout lorsque le signe du Cancer (l’estomac) est impliqué. Le Nœud Lunaire Sud proche de Jupiter, montre un besoin inné de se hisser jusqu’au plus haut niveau de la société, en réaction à un vécu antérieur à cette présente incarnation. Enfin, c’est peut-être aussi pour prouver à sa mère (Lune) et à sa famille (Cancer) qu’il en est capable, que M. Hollande s’investit tant pour réussir « mieux qu’elles ne l’ont certainement jamais espéré. »

- Chiron conjoint à la Lune, opposé à Uranus et au carré de Neptune

L’opposition Chiron/Uranus indique des risques de perturbations soudaines de la santé (Chiron) à cause d’un surmenage affectant le système nerveux (Uranus) avec des répercussions diverses et souvent inattendues, affectant le comportement, la patience et la détermination. Le caractère changeant de l’influence d’Uranus, en désaccord avec Chiron, pousse souvent aux modifications soudaines des idées et des objectifs. Le carré de Neptune fait intervenir l’imaginaire et l’irrationnel, augmentant le côté influençable et instable de la démarche politique (Chiron en Maison 9) surtout sur le plan international. Encore une fois, le rêve est prometteur, sans garantie de succès.

- Le rôle de Saturne

Cet astre forme un carré avec la Lune, Jupiter, Uranus, Chiron et les Nœuds Lunaires, tout en étant conjoint à la Lune Noire en Scorpion. Voilà une configuration puissante ! Puissante par son aspect restrictif, car Saturne bloque, freine, réduit et rend tout moins agréable, moins effervescent… Imaginons que M. Hollande soit élu. Son mandat commencera moins de six mois avant l’entrée de Saturne en Scorpion. Notre nouveau président vivra donc son deuxième retour de Saturne, un moment crucial, au cours duquel les responsabilités les plus lourdes vont s’accumuler pendant deux ans et demi. Bien sûr, pour lui, ce sera le moment de la récolte. Mais que récoltera-t-il ? Une économie en faillite, une situation internationale explosive (Iran) une compétitivité exagérée (Chine, Indes, etc.) un euro de moins en moins performant et crédible sur les marchés, des banques qui seront devenues ses ennemies, du fait de sa volonté de s’attaquer aux « gros capitaux » ? Et j’en passe… Ce retour de Saturne promet d’être mémorable. La Lune Noire fera ressurgir des zones d’ombres, la crainte du pire ou les cauchemars. Uranus produira des renversements et retournements de situations et de comportements aussi soudains qu’imprévisibles, pendant que les Nœuds Lunaires renforceront l’aspect « karmique » de la situation, du genre « tu l’as voulu, tu l’as eu » qui risque de rendre la vie de M. Hollande particulièrement difficile, avec un processus de vieillissement (Saturne) accéléré et une perte de dynamisme et de popularité qui ne manquera pas de faire le jeu de ses adversaires, au sein de l’opposition, comme à l’intérieur de son propre camp. Saturne ne fait pas de cadeaux. Il représente ce qui est dû, en fonction des capacités et des efforts fournis pour s’imposer. Sa présence en Balance en ce moment, conjointe à Neptune dans son thème, montre que la réalité (Saturne) pourrait rejoindre le rêve (Neptune) mais sans aucune garantie de succès à long terme. Sur le plan économique, représenté par la Maison 8, le carré Jupiter/Saturne n’est généralement pas favorable aux capacités de gestion nécessaires pour assurer un bon équilibre et une progression satisfaisante de la situation de la France, si elle est gouvernée par M. Hollande prochainement…



La carte du ciel du premier tour des élections, montre Saturne rétrograde, opposé au Soleil et à Vesta, mais au trigone (faible) de Vénus en Gémeaux. Cette dernière sera certainement un atout pour M. Hollande, car le transit de Vénus dans le signe solaire ou l’ascendant accentue toujours le rayonnement, le charisme en attirant les bons sentiments des électeurs en quête d’un changement dans lequel ils auront besoin de voir une solution globale à leurs soucis. L’opposition renforce le rôle de Saturne conjoint à Neptune (à 2° près) dans le thème natal de M. Hollande. Cet aspect pourrait indiquer une déception majeure et un résultat des plus inattendus, tant pour le candidat socialiste que pour l’ensemble de la classe politique réunie. La conjonction Mercure/Uranus au quinconce de Mars est symbolique de l’aspect « original et inattendu (Uranus) de ce combat de mots et de promesses (Mercure/Mars) que produit ce genre d’événement. La conjonction Lune/Jupiter/Lune Noire en Taureau, au trigone de Pluton en Capricorne, favoriserait davantage un candidat dont le thème natal présenterait des affinités marquantes avec cette configuration extrêmement bénéfique et prometteuse…

Je reprendrai l’analyse de ce premier tour des élections présidentielles dans un prochain article et j’en ferai peut-être une vidéo disponible sur YouTube. Si j’ai le temps ! Car, je suis débordé de travail ! Ne m’en voulez donc pas, si je ne satisfais pas votre curiosité aussi rapidement que vous le souhaitez, je ferai de mon mieux pour que mes promesses soient tenues. Après tout, je ne suis pas un homme politique et je ne le serai jamais J

A très bientôt donc et n’hésitez pas à me contacter par email roland@ablas-astrology.com si vous souhaitez une analyse prévisionnelle approfondie pour 2012.


Merci de votre confiance et de votre intérêt pour mon travail

No comments: