Wednesday, February 29, 2012

La Maison IV ou le mystère de l'hérédité


Certains pensent que l'hérédité n'existe pas, qu'elle n'est qu'une vue de l'esprit, une façon pour l'individu d'être en harmonie avec son entourage pour s'y intégrer et y être accepté. Les modifications qui interviendraient sur le plan cellulaire auraient une influence sur son développement général depuis le moment de la conception. Le pouvoir de « l'esprit » sur la matière serait ainsi démontré. La reproduction des schémas, bien connue des psychologues, est un exemple des mécanismes complexes qui sont susceptibles de se mettre en place pour altérer la vraie nature de la personne humaine en quête d'appartenance à son milieu familial et social.

Cette théorie rejoint la symbolique développée dans mes articles sur le rôle des Maisons astrologiques avant, mais surtout au moment de la naissance puis, durant toute la vie. L'ascendant ou "maison I" est déterminée par la volonté fœtale de devenir un être humain à part entière. Elle représente la nature profonde et vraie. Si elle tend à ressembler à celle de l'un ou l'autre des géniteurs, ce n'est pas une règle absolue car, comme nous l'avons vu précédemment, le premier contact avec la matière (voir article sur la Maison II) modifie déjà la nature profonde, par la réaction qu'il engendre aussitôt (article sur la Maison III). A partir de cette prise de conscience rudimentaire de ce tout nouvel environnement, l'enfant est confié à sa maman, qui l'entoure de chaleur et d'amour en lui offrant son sein sur lequel il se fixe goulûment pour se rassurer et se rassasier.

La maison IV représente donc la mère et, par extension, la famille, donc les racines et, naturellement, l'hérédité. Cette dernière étant étroitement dépendante des nécessités existentielles dès la conception, on peut se demander si elle n'est pas profondément et inconsciemment motivée par ces nécessités.

En effet, les premières années de la vie sont un véritable challenge, car la dépendance à l'entourage est totale. Plus que l'amour filial, ce serait donc l'instinct de conservation qui motiverait l'attachement à la famille. Le mental (Maison III) agirait ainsi comme un catalyseur des impressions dérivées du contact matériel permanent  (maison II) avec le monde qui entoure l'enfant, étouffant souvent ses pulsions profondes (maison I) par nécessité, certes, mais aussi  par intérêt. Dans ce sens, la famille devient un repère absolu au sein duquel l'ensemble de la vie se met à tourner, influençant le comportement, les goûts, les désirs et les ambitions à tous les niveaux. Que ce soit en réaction à l'éducation ou en harmonie avec les principes inculqués, l'individu, tel un arbre, pousse en fonction de ses racines. La différence entre l'arbre et l'homme est cependant de taille car si le premier est fixe, le second a la capacité de se mouvoir et de se "planter" en maints endroits en fonction des aléas de son parcours existentiel.

La Maison IV jouerait donc un rôle fondamental dans l’analyse astrologique pour comprendre le développement et l'évolution de la personne humaine dans tous les domaines de la vie. Elle est le lien entre le commencement et la fin puisqu'elle représente les origines et le devenir en fonction des critères établis par la hiérarchie familiale, les habitudes et le niveau de vie. On y trouve l'équilibre affectif ou l'insécurité (selon que la famille a, ou non, assumé pleinement son rôle) ainsi que les motivations et les pulsions profondes dérivées du sentiment d'appartenir et de l'acceptation ou du rejet (conscient ou inconscient) de ce sentiment. A partir de la maison IV, l'individu progresse dans toutes les autres directions en utilisant ses atouts (maisons I, II et III) qui lui permettent de développer ses capacités en accord plus ou moins harmonieux et constructif avec les huit autres Maisons du thème. Le Soleil, la Lune et toute planète située en maison IV colore ainsi la vie selon son énergie propre.

Le Soleil accentue le rôle personnel et la volonté du natif d'agir de façon "visible" dans son milieu familial.

La Lune crée une dépendance émotionnelle à cet environnement et un attachement à la mère, au foyer et aux racines.

Mercure montre l'importance du mental dans les relations familiales, ainsi que dans la recherche des réponses aux questions qu’on se pose sur ses origines.

Vénus accentue l'attachement affectif aux valeurs familiales avec ses répercussions dans la vie sentimentale.

Mars indique souvent des tensions et des conflits que le natif déclenche ou subit dans son milieu d'origine.

Jupiter "spiritualise" les liens et crée une générosité spontanée envers les proches, en accentuant l'importance morale de la famille et du patrimoine.

Saturne est souvent à l'origine de restrictions et d’épreuves liées au foyer, milieu souvent restrictif des chances de réussite sociale.

Uranus provoque des mouvements soudains, des déménagements ou des changements radicaux, qui déstabilisent et créent une recherche plus ou moins constante d'équilibre, au dépend des autres secteurs de la vie.

Neptune indique une certaine confusion à propos des origines tout en créant un lien spirituel subtil avec elles.

Pluton, enfin, est symbolique d'une énergie puissante mise au service de la famille dans le but de régénérer des valeurs détruites à la suite d'événements majeurs.

Selon qu'une planète située en Maison IV représente telle ou telle autre Maison du thème, un lien s'établit entre les domaines représentés par cette autre Maison et les origines familiales ainsi que la façon dont les notions de foyer seront projetées dans la vie du natif concerné. Grâce à ces critères d'interprétation et à d'autres facteurs astrologiques, il est possible de déterminer l'influence de l'hérédité sur le comportement ou plutôt, l'influence inconsciente de l'individu sur lui-même, pour modifier son  développement général et son comportement en vue d'affirmer ou d'imposer ses origines, car elles représentent son hérédité.


Si vous suivez le cours d’astrologie, vous apprendrez à analyser les éléments de votre thème ou de tout autre thème, en vue de comprendre le pourquoi du comment du chemin de vie choisit depuis la naissance pour satisfaire aux exigences d’une incarnation porteuse d’évolution spirituelle. 

No comments: