Monday, April 23, 2012

La Maison XII ou les mystères de l'âme


La Maison XII est diamétralement opposée à la Maison VI, dont elle découle. C’est la dernière Maison autour du thème. Elle clôt le cercle. Dans ce secteur, les mystères de l’âme et de l’esprit résident. En astrologie karmique, la Maison XII représente l’ambiance générale, sociale et autre, dont on s’est imprégné dans la vie antérieure et qu’on a rapporté avec nous en venant au monde. C’est un bagage, quelquefois un capital, souvent une zone de nébulosité accentuée par les non-dits et autres préjugés ou motivations oubliées ou inconscientes.

La Maison XII précède l’Ascendant qui représente le moment précis de la naissance. Pour cette raison j’accorde à ce secteur du thème une grande importance en ce qui concerne la période « pré existentielle » (vie antérieure) et prénatale (vie intra-utérine). Qu’il s’agisse de ce qu’il a pu se produire dans une vie passée ou des événements marquants survenus pendant le développement fœtal, les informations emmagasinées sont stockées dans la mémoire cellulaire et influencent le développement de la vie, tant sur le plan physique que psychologique.

La Maison XII est traditionnellement analysée pour obtenir des informations sur l’inconscient. Le passé lointain y « réside », ainsi que les refoulements, les cachotteries, les secrets ou les côtés « cachés » de la personnalité.  Dans la Maison XII on trouve ce qui n’est pas exprimé au grand jour, les travers comme les talents ou les « dons du Ciel ». La Maison XII est riche en informations très privées, mais elle est souvent laissée de côté par les astrologues qui n’osent pas vraiment s’y aventurer. Et pour cause, l’énergie transmise par ce secteur du thème est source d’ambiguïté et de confusion. Chacun de nous a une Maison XII, c’est-à-dire des secrets, des motivations et un inconscient chargé de souvenirs refoulés ou bloqués dans la mémoire profonde. L’astrologue en questionnement devant ce secteur déclenche un processus de réveil de ses propres troubles et démons intérieurs qui gênent son interprétation objective…

Opposée à la Maison VI qui représente le travail et la santé, la Maison XII est le reflet dans le miroir de la vie sociale de ce que nous sommes en mesure de faire pour préserver la santé ou pour donner de l’essor à nos capacités à l’effort pour assumer nos responsabilités. La Maison XII représente donc par exemple le milieu hospitalier où nous passerons quelque temps pour traiter un problème de santé. Elle représente aussi les terrains pathologiques hérités ou héréditaires. Elle informe aussi sur nos capacités à surmonter les épreuves, face aux responsabilités diverses que nous nous devons d’assumer.

Enfin, comme elle clôt le thème astral, elle représente aussi la fin de vie, le moment du grand bilan, avant de passer de l’autre côté pour nous permettre de réincarner. La Maison XII renferme les mémoires du passé depuis notre première incarnation jusqu’à la fin de la présente. Elle est  étroitement liée à la suivante, ce qui lui confère une importance qui dépasse largement le cadre de notre existence actuelle. Elle est le lien entre le Ciel et la Terre, d’un point de vue spirituel, au niveau de l’âme et de son incidence sur nos comportements les plus complexes. 

L’énergie d’un astre situé en Maison XII est souvent bloquée ou limitée. Un Bélier Ascendant Bélier avec le Soleil en XII, se comporterait davantage comme un Poissons (douzième signe) et ne se retrouverait pas dans les descriptions de son signe. Le Soleil en XII est moins « chaud », moins brillant, moins « moi je » aussi. Le natif a tendance à s’effacer plutôt qu’à s’imposer. Sa nature est discrète, voire secrète et généralement difficile à cerner pour son entourage.

La Lune en XII a tendance à bloquer l’émotionnel par suite d’épreuves vécues dans la petite enfance (de la naissance à environ 7 ans). Elle indique parfois l’absence de la mère ou un trouble majeur mais pas nécessairement conscient dans la relation avec cette dernière. La Lune en XII peut également limiter les capacités de procréation. Le natif a tendance à refouler ses émotions au point de développer toutes sortes de troubles tous plus confus et difficiles à diagnostiquer.

Mercure en XII signale souvent une tendance à garder pour soi ce qui mériterait d’être partagé avec l’entourage. Mercure en XII indique un blocage des capacités de communication, un côté passéiste et un intérêt intellectuel pour tout ce qui a trait au spirituel et à l’aspect trouble ou confus des relations humaines.

Vénus en XII incite à « l’amour universel » et confère souvent un cœur de missionnaire, prêt à s’engager dans l’humanitaire pour débarrasser le monde de la misère. Cette position indique aussi un attrait pour les relations sentimentales secrètes, cachées ou ambiguës. Elle montre aussi les capacités artistiques latentes, les talents ou les donc cachés qui ne sont pas ouvertement ou spontanément exploités.

Mars en XII représente l’ennemi karmique, celui qui revient pour se venger ou pour régler quelque contentieux datant d’une vie antérieure. Cette position indique aussi une tendance à agir en secret, sans être vu et sans en parler. Si Mars est dissonant dans ce secteur, des épreuves soudaines, des accidents, des interventions chirurgicales et des incidents de parcours mémorables sont prévisibles.

Jupiter en XII accentue les besoins sur le plan spirituel, mais indique parfois une tendance aux malversations, abus de confiance et autres travers pouvant conduire aux assises, voire en prison. La Maison XII représente aussi la prison…

Saturne en XII est signe d’un lourd karma qui donnera naissance à une vie marquée par de graves épreuves et souffrances envisagées pour purifier l’âme et l’alléger en vue d’une prochaine incarnation plus sereine. Saturne harmonique dans ce secteur produit les grands maîtres, les guides spirituels, les sages et les ascètes.

Uranus en XII montre un chemin de vie marqué par des revers soudains, des changements radicaux sur lesquels le natif n’a que très peu d’emprise. Cette position n’en accentue pas moins les capacités d’adaptation instinctives et spontanées, ainsi que l’ingéniosité, voire le génie inventif.

Neptune en XII est dans son secteur de « maîtrise naturelle » (Maison XII = douzième signe = Poissons, dont Neptune est maître). Cela lui confère une grande importance dans le thème. Cette position augmente généralement l’intuition et produit parfois des dons de voyance et des esprits visionnaires. Elle montre également un intérêt pour le côté spirituel de la vie en accentuant l’attrait pour la religion avec parfois une tendance sectaire qui peut nuire au bien-être ou à la santé morale et physique. Les maladies psychosomatiques ou neurologiques sont représentées par la Maison XII. Neptune dissonant ici accentue les dérèglements de toutes sortes, en rapport avec le signe où il se trouve et les autres astres concernés dans les dissonances éventuelles (carrés ou oppositions et certaines conjonctions).

Pluton en XII indique un rapport plus ou moins flagrant entre la formation de la vie (intra-utérine) et la mort. Avec Pluton en XII on est souvent marqué par le décès d’un proche ou par une épreuve majeure en rapport avec la mort. Cette position indique cependant un grand pouvoir de régénération inconscient et qui se manifeste dans les moments les plus sensibles de la vie (maladies, accidents, épreuves diverses). Pluton en XII crée parfois une peur inconsciente de la mort issue d’un incident survenu pendant la période intra-utérine.

Chiron en XII est lié à un terrain pathologique issu d’une vie antérieure. Il indique également une tendance à faire « l’autruche » face à la maladie ou, au contraire, à se sentir perpétuellement malade. Un problème de santé survenu pendant la période de gestation est à l’origine du comportement en présence de la maladie et de l’intérêt que le natif porte aux questions de santé en général.

Vesta en XII indique une forte tendance à se réfugier dans le passé ou dans l’aspect spirituel de la vie pour y puiser du bien-être. Le natif est davantage en harmonie avec l’imaginaire qu’avec les réalités objectives, matérielles, de la vie. Cette position augmente les capacités de création et « l’inspiration divine ».

Ces quelques informations de base ne sont que des ébauches de l’interprétation des positions planétaires en Maison XII. Comme pour toutes les autres autour du thème, les astres concernés doivent être analysés en fonction des signes où ils se trouvent et des aspects avec les autres éléments du thème. C’est au terme de ce travail d’investigation poussée que la Maison XII révèle ses secrets…

Présidentielles 2012 - la guerre des egos


La campagne électorale bat son plein. Les candidats se voient attribuer un temps de paroles et d’exposition médiatique similaire (pas de jaloux, pas de favoritisme). On parle quand même de « petits » et de « grands » candidats, en s’appuyant sur les fameux sondages, qui permettent aux médias d’alimenter le suspense jusqu’au dernier moment. On aime le suspense à la télévision ! J

J’ai regroupé les thèmes (partiels pour certains, faute d’heure de naissance) par catégorie, en fonction de leurs signes solaire. D’abord les « gentils » Poissons qui, comme nous le verrons, peuvent être aussi requin que poissons rouge… Puis viennent les « moins gentils », dont les signes permettent une certaines adaptation aux situations, qui les rend plus intéressants, même s’ils ont du mal à faire passer leur message auprès du grand public. Enfin, j’ai trouvé quatre « méchants », des candidats nés sous le signe du Lion, dont l’ego très fort les incite à certains débordements de certitudes avant même de connaître les résultats du premier tour... Ceux-là pourront chanter, une fois l’élection passée : « je m’voyais déjà… » et en tirer, je l’espère ! certains enseignements, telle que l’humilité, par exemple… Mais faut-il être humble quand on veut devenir roi, oh pardon… président…

Les « gentils » : Trois natifs des Poissons

Même si je les ai placés dans cette catégorie, les trois « gentils » sont capables de montrer les dents. La position de Mars est particulièrement intéressante à ce sujet. Nous le verrons aussi chez tous les autres candidats, dont les thèmes sont présentés plus bas. Dans ce groupe, Nicolas Dupont-Aignan se détache car, si Mars est au carré de son Ascendant, il n’en ai pas moins au trigone du Soleil et de la Lune, de vesta et de Neptune, des aspects qui indiquent une bonne maîtrise de l’énergie active, le sens de la mesure et un bon équilibre « yin-yang » favorable à la gestion de ses affaires, à l’équité et à la fermeté dont il faut faire preuve en politique pour s’imposer. Mars est au zénith de son thème, faisant de lui un combattif et le sextile de Pluton montre une excellente capacité de régénération, de l’opiniâtreté et de la ténacité pour mener à bien les tâches qui lui incombent. Il ne sera sans doute pas élu, si l’on se réfère aux sondages, mais celui-ci pourrait bien se retrouver dans le prochain gouvernement, quel qu’il soit…

Madame Artaud et Monsieur Poutou, bien que gentils, n’en ont pas moins un Mars dominant. Nathalie Artaud a Mars en Bélier, Philippe Poutou a la Lune et Vénus en Bélier, opposées à Mars en Scorpion. Malgré qu’ils soient considérés comme de « petits » candidats, il est probable qu’ils continuent leur combat après les élections, chacun dans son camp et avec ses convictions. Le blocage de Saturne apparait dans chacun des thèmes.  Ce n’est pas un atout pour la réussite, mais cet astre montre la patience et la détermination acquise à travers les épreuves et autres difficultés de la vie.

Les moins « gentils » : Gémeaux, Verseau et Sagittaire

François Bayrou a Mars en Gémeaux, conjoint au Soleil. Génératrice de grande combativité, l’agressivité qui pourrait en découler est tout à fait contrôlée par un « faux » trigone de Saturne d’un côté et de la Lune de l’autre. Savez-vous que la Lune et Saturne sont très liés ? Par les chiffres, je veux dire. Il y a un parallèle. Une lunaison dure 29 jours et demi, et le temps de révolutions de Saturne autour du Soleil est de 29 ans et demi. On remarque aussi un trigone de Neptune et de l’Ascendant, qui confirme le côté « croisade quasi spirituelle » de la démarche politique de cet homme certainement très intègre, trop peut-être...

Nicolas Sarkozy a Mars en Bélier, conjoint à la Lune, mais heureusement, au sextile du Soleil. Cette configuration lui a valu quelques débordements mémorables, des sautes d’humeur et des réactions agressives qui ont porté atteinte à son image de marque. Mais, dans son thème, le trigone Jupiter Saturne est un atout certain, même si le carré Mercure/Saturne rend son discours moins crédible aux oreilles de bien des électeurs. La conjonction de Jupiter et d’Uranus au trigone de Saturne, m’incite à penser qu’il sera réélu. Cette configuration est particulièrement protectrice des intérêts et confère une étonnante capacité à rebondir, quelle que soit la situation. Nous verrons…

Eva Joly est également soumise à la forte influence de Mars, par une opposition sur le Soleil et, plus ou moins, sur Mercure en Sagittaire. Ceci explique ses dérapages verbaux et l’agressivité parfois « gratuite » dont elle fait preuve quand elle est agacée. La Lune en Poissons est au carré de Saturne, ce qui bloque considérablement le magnétisme dont il faut faire preuve quand on fait une carrière politique. La Lune opposée à Neptune et au carré de Saturne montre que l’imagination est grande, mais que la réalité ne rejoint pas vraiment le rêve… Elle pourrait cependant se retrouver dans le prochain gouvernement, car le transit de Jupiter en Gémeaux, à partir du 12 juin, se ralliera à sa cause en favorisant une certaine ascension.

Les « méchants » : quatre natifs du Lion !


Saturne, le fauteur de trouble…

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélanchon se placent aux extrêmes, gauche et droite, de cette campagne. C’est peut-être pour cela que certaines positions planétaires majeures sont pratiquement identiques dans leurs thèmes… C’est surtout Mars qui m’interpelle. On le voit à à près de 30° Cancer chez Marine Le Pen et à 0°30 Lion chez M. Mélanchon. Cette « fausse » conjonction est révélatrice de l’agressivité non réprimé du premier, qui met un point d’honneur à imposer ses idées avec véhémence, en faisant preuve d’un idéalisme et en s’appuyant sur des valeurs « sûres », celles du peuple et du passé. Nul doute que la Lune (la démocratie) et Saturne (le pouvoir absolu), respectivement au trigone et au sextile de Mars, le soutiennent et le rendent plus crédible aux oreilles des idéalistes qui suivent son panache rouge, tels des croisées partant en guerre pour prêcher la bonne parole au plus grand nombre… Toutefois, le transit de Saturne en Balance, proche de Neptune, au carré d’Uranus et opposé à Jupiter dans son thème, entravera la réussite qu’il convoite (s’il espère sincèrement être élu le 6 mai). La réalité (Saturne) ne rejoindra pas le rêve (Neptune) ou l’ambition (Jupiter) bloquant ainsi le changement radical (Uranus) proposé par son programme…

Avec mars au zénith de son thème, Mme Le Pen n’est pas sans l’ambition d’un pouvoir qui lui permettrait d’imposer des lois et des règles quasi militaires, voire martiales. Malheureusement, Saturne lui fait de l’ombre, si je puis dire. Son père ? Le carré est source de blocage. Il diminue les capacités de réussite en mettant toutes sortes d’obstacles en travers de la route. Mme Le Pen est une idéaliste aussi (Mars trigone Neptune), proche de jeanne d’Arc, elle se sent probablement investie d’une « mission » quasi divine : « chasser les Sarazins de France » et enfermer son pays dans un carcan qu’elle juge protecteur, mais qui l’aliènerait rapidement du reste du monde, sans lequel il ne pourra fonctionner. Le passage de Saturne à l’Ascendant, mais surtout à l’opposé de sa position initiale dans son thème, empêche Mme Le Pen de briller dans les sondages mais pourrais l'aider à s'imposer assez concrètement, je pense, au premier tour des élections, ce 22 avril.

M. Hollande a Mars en Sagittaire, position inhérente aux grands voyageurs, aux aventuriers, aux grandes idées que l’ont défend avec véhémence parce qu’elles sont belles et qu’on y voit un moyen d’élever les niveaux de conscience, tout en améliorant la qualité de vie. Mars est au trigone de la conjonction Soleil/Pluton en Lion. Une configuration puissante et porteuse, qui pourrait permettre au candidat de l’emporter. Mercure en Lion, proche de cette conjonction indique qu’il a les idées, la verve et la ténacité nécessaires pour exprimer ses idées et convaincre. Mais là, encore, Saturne nuit. Son passage en Balance, sur Neptune dans le thème de M. Hollande, renforce un carré avec mercure en Lion. La réalité, représentée par Saturne (la crise et les difficultés majeures qu’elle suscite depuis quelques années) est en décalage avec les propos et les idées, le programme et les propositions du candidat socialiste. Il est donc probable qu’au moment de se prononcer, bien des électeurs hésitent, s’abstiennent ou votent pour quelqu’un de plus « sûr », mais qui ?…

Jacques Cheminade ne s’imposera pas aux élections, malgré une incidence favorable de Jupiter sur Saturne et Uranus au trigone de Vénus et Neptune dans son thème. La conjonction transitaire se produira en juin, donc trop tard. Elle pourrait cependant lui permettre une place dans le prochain gouvernement. Cela dit, elle renforce un carré de la conjonction Soleil/Mercure en Lion, un aspect qui empêche ce candidat de faire passer son message, car Saturne diminue son charisme et le réalisme de ses propositions. Avec mars en Bélier, au trigone du Soleil, M. Cheminade est toutefois un battant. Il ne manque pas d’énergie pour exprimer ses idées. Malheureusement, là encore, Saturne étant opposé en ce moment à la position de Mars dans son thème, l’énergie puissante de cet astre l’empêche de se mettre en avant et de convaincre. Sa campagne ne donnera donc pas le résultat qu’il pourrait convoiter, même s’il est bien conscient qu’il ne sera pas élu président de la République en 2012, ni même jamais…

En conclusion, on note l’importance de Mars et Saturne dans les thèmes des prétendants au « trône de France »... Saturne freine et Mars stimule en rendant souvent agressif et vindicatif. Cela nuit à l’image de marque, tout en séduisant une grande partie des sympathisants qui voient de la poigne et de l’efficacité dans les propos excessifs de leur candidat. Mars en Vierge depuis novembre 2011, active la verve et la férocité des discours de M. Mélanchon et de Mme Le Pen, qui ont des concentrations planétaires dans ce signe. Jupiter agit favorablement pour M. Mélanchon et M. Cheminade, par leur Ascendant (Vierge et Taureau). Il est défavorable pour tous les candidats Lion, car, au carré de ce signe, il les rend excessifs et augmentent le rôle de l’ego et l’ambition qui va avec. Cet astre n’est pas en harmonie avec le thème de M. Bayrou non plus, à cause d’une conjonction sur Mercure, qui est au carré de pluton en Lion et de la Lune en Verseau. Il nuit à la cohérence et à la crédibilité de ses propositions en renforçant son côté « plutonien », sombre et pessimiste. Il n’est pas favorable à M. Sarkozy par rapport à son signe, mais beaucoup plus par rapport à son Ascendant Vierge. C’est pourquoi la mise en évidence d’excès divers et d’erreurs commises au cours de son quinquennat (Soleil) l’a incité à faire campagne pour mettre davantage en avant sa personnalité intime en faisant son « mea culpa » pour montrer qu’il était un être humain et que son ambition n’était pas autant motivée par le goût du pouvoir que par l’amour se son pays. Une démarche qui convaincra peut-être au moment où de nombreux électeurs se demanderont encore pour qui voter, dans l’anonymat de l’isoloir… L’avenir proche nous le dira !

Wednesday, April 11, 2012

La Maison XI ou les mystères de l’amitié



La Maison XI est diamétralement opposée à la Maison V, dont elle découle. La Maison V représente les besoins affectifs et les capacités de créations issus du premier contact avec la mère, comme nous l’avons vu précédemment (si vous n’avez pas lu cet article, demandez-le moi, je vous le ferai parvenir par retour d’email). A partir des besoins affectifs se développe le besoin des autres…

L’enfant qui fait un beau dessin, s’empresse de le montrer à son entourage pour obtenir un compliment, une approbation. Ce processus est inconsciemment envisagé pour donner confiance, pour satisfaire l’ego et l’impression d’exister. Être apprécié par son entourage est très important, que ce soit en privé ou d’une façon tout à fait anonyme. C’est pourquoi on se prépare physiquement pour être aussi présentable que possible lors d’un rendez-vous important ou pour aller faire son shopping. Les gens que l’on croise dans la rue sont pour la plupart des inconnus, mais leur regard est important. Si l’on se sent « mal jugé » on est mal à l’aise. Il est donc préférable d’attirer l’attention dans le bon sens, car cela donne du courage et une meilleure image de soi-même au moi intime toujours à l’affût du moindre détail !

La Maison V représente l’amour, la Maison XI représente l’amitié. Ces deux secteurs sont opposés autour du thème car ils sont souvent source de confusion dans la vie. L’amitié débouche parfois sur l’amour lorsque deux êtres se plaisent et s’attirent autrement que par la simple sympathie et les affinités intellectuelles, artistiques ou autres qui en ont fait des amis. L’amour devient de l’amitié avec le temps, lorsque les couples perdent l’attraction sexuelle par l’habitude d’être ensemble. Ceux qui se déchirent et se séparent redeviennent rarement des amis, car il semble plus facile d’entretenir de mauvais sentiments à l’égard des « ex » que de chercher en soi-même les torts d’une relation ratée…

L’amitié, comme je le dis souvent, c’est « l’amour sans les emmerdes ». Pardonnez-moi cette grossièreté, mais je la trouve très explicite. Bien que l’amitié puisse devenir un fardeau lorsque la personne en question s’appuie sur son entourage pour se rassurer, s’imposer, se faire valoir ou pour être protégée. L’amitié peut alors devenir une lourde charge à porter. L’amour est un besoin inné, viscéral. Il dépend d’une sécrétion hormonale (la testostérone) productrice des besoins physiques que l’on ne retrouve pas dans l’amitié, sauf exceptions que je ne décrirai pas dans cet article, faute de temps. Chacun a ses propres exemples sur la question. Si l’amour et l’amitié ne sont séparés que par l’acte sexuel (Maison VIII, situé entre la V et la XI) l’amitié est bien une forme « soft » d’amour inconditionnel. Sauf quand elle est intéressée…

C’est pourquoi la Maison XI représente aussi les relations sociales, celles qui aident à évoluer dans le secteur professionnel, à obtenir un rendez-vous avec un personnage important ou même à signer un contrat. Le milieu social auquel nous appartenons n’étant pas nécessairement celui dans lequel nous évoluons, la Maison XI renferme des informations importantes sur le chemin pris pour s’imposer socialement auprès des autres, de façon intime (amitié) ou plus anonyme (réussite sociale issue de la Maison X).

Le milieu social est aussi important sur le plan humain que sur le plan géographique. Le lieu de résidence encore une fois, n’est pas nécessairement le lieu dans lequel nous évoluons socialement. Pour ma part, par exemple, je vis en Australie. Mon lieu de résidence, si loin de la France, ne m’empêche pas de continuer à évoluer socialement dans ce pays. Internet a rétréci le monde en permettant le lien instantané entre tous les pays. Où que vous soyez, si vous souhaitez me joindre, il suffit d’utiliser Skype, Messenger ou Yahoo pour me parler et même me voir (Webcam) en direct. L’amitié n’ayant pas de frontières, elle se développe entre des êtres qui se rencontrent « sur la toile » pour échanger toutes sortes de choses plus ou moins intenses, souvent sans jamais se rencontrer physiquement.

La Maison XI est donc un vaste domaine. Le monde entier lui appartient. La transposition des besoins affectifs dans la société nous incite à faire des rencontres par besoin de partager et d’être apprécié des autres. Cela mène quelquefois jusqu’au firmament de la gloire et l’on devient une « étoile », mais la plupart du temps, nos rapports avec autrui sont essentiellement nécessaires pour exister dans un monde où l’argent et l’intérêt matériel semble tout dominer. Si l’argent ne peut pas acheter l’amour, il peut certainement motiver de fausses amitiés, de faux sentiments et de fausses relations. Encore une fois, la Maison VIII (ou la Maison II dans l’autre sens) n’est pas entre les Maisons V et XI sans raison.

Les astres situés en Maison XI renseignent sur l’influence d’autres secteurs dans le développement de la vie sociale. La position du maître de cette Maison dans une autre Maison, renseigne sur l’influence qu’on peut attendre de l’amitié ou des relations sociales dans d’autres secteurs de la vie. Le maître de XI en VI, par exemple, montre l’influence des autres sur le développement de la vie professionnelle et de la prise en charge des responsabilités. Enfin, les aspects avec les autres éléments du thème affinent le tableau en donnant des indications sur les privilèges ou au contraire les obstacles rencontrés.

La Maison X ou le mystère du Medium Coeli (MC)



En latin, medium coeli signifie « milieu du ciel », c’est le point le plus élevé du thème. Toute personne née aux alentours de midi, selon la latitude et la saison, a le Soleil dans son thème, proche du MC (Milieu du Ciel). C’est une position forte, qui indique souvent beaucoup d’autorité et d’ambition, sans toutefois assurer la réussite, qui dépend de bien d’autres facteurs cosmiques…

La Maison X est diamétralement opposée à la Maison IV. Cette dernière représente le premier contact avec la mère, la famille et les racines. A partir du nid, l’oiseau finit par prendre son envol pour devenir un être à part entière. Il reste cependant tributaire de ses origines, de son hérédité et des gênes que lui ont transmis ses parents.

De ce premier contact avec sa maman, l’enfant qui vient de naître, tire toutes sortes d’informations. Celles-ci vont ensuite faire leur chemin pour promouvoir le développement de sa personnalité, selon des critères prédéterminés par son environnement familial et social, autant que par son hérédité.

L’ambiance familiale n’est pas seule en cause ou responsable du devenir, bien entendu. L’environnement social, géographique et humain, intervient aussi. La « qualité » du premier cri issu du premier contact avec la « matière de la vie (voir Maison II et Maison III) joue également un rôle profond. Tout ce qui motive ou démotive intervient conjointement pour former un tout, qui devient progressivement une source d’énergie plus ou moins forte et efficace.

La nature de la Maison X est essentiellement liée à l’idée de réussite sociale. Celle-ci ne tient pas compte de la réussite personnelle, sur le plan humain ou spirituel. Parce que les deux Maisons sont opposées, l’ambition porte souvent atteinte à l’équilibre familial. Ceux qui luttent pour atteindre les plus hautes distinctions, le font souvent aux dépens de leur couple, de leur foyer, de leurs proches. La part d’égoïsme et d’égocentrisme que renferme la Maison X est inversement proportionnelle à la part d’altruisme et de disponibilité à l’égard de ses proches, telle qu’elle est représentée par la Maison IV. Certains sont capables de trouver le juste milieu, en tirant parti des meilleurs avantages, tant sur le plan social que dans leur vie privée, mais il faut bien admettre d’une façon générale, qu’une Maison X mise en avant fait beaucoup reculer la Maison IV…

Puisque la Maison IV représente le premier contact avec la maman, donc cette même personne, la Maison X représente le père et, par extension, l’autorité dont on dépend plus ou moins tout au long de sa vie, ainsi que celle dont on fait preuve vis-à-vis d’autrui.

Le père ou l’image du père est souvent une sorte d’idéal inconscient à atteindre ou un parcours à éviter totalement ! En effet, le thème astral, dans sa représentation des autres, renseigne davantage sur la façon dont on les perçoit, plus que sur ce qu’ils sont vraiment. C’est pourquoi l’ambition est souvent le moyen de s’identifier, de se comparer ou de se confronter à ce père qu’on aime, qu’on admire, qu’on méprise ou parfois, qu’on souhaite oublier pour différentes raisons plus ou moins troubles et comprises…

Tout astre en Maison X se trouve ainsi valorisé, car il est mis dans la lumière de midi, au zénith du thème, son point le plus élevé. Le Soleil augmente l’autorité et l’ambition. La Lune place les émotions et la famille au sommet des priorités existentielles. Elle incite à la réussite dans les secteurs d’activité en rapport avec le public. Mercure favorise l’utilisation du mental et des capacités de communication dans le choix d’un métier. L’enseignement, le voyage, l’écriture, les relations humaines, sont des secteurs privilégiés. Vénus augmente le potentiel de réussite dans les domaines ou l’amour, le bien-être, les belles choses et la créativité sont des atouts de premier plan. Mars prédispose aux carrières militaires, à la chirurgie ou au sport. Jupiter est souvent indicatif d’un fort potentiel de réussite sociale, quelle que soit le secteur d’activité privilégié. Saturne donne de la constance, de l’endurance et de la détermination, tout en accentuant la capacité aux efforts de longue haleine, ainsi que l’autodiscipline nécessaires à une ascension lente mais  à une réussite durable. Saturne est « maître naturel » de la Maison X, qui est associé au dixième signe, le Capricorne, dont il est maître. Uranus prédispose aux changements d’orientation soudains, tout en accentuant l’adaptabilité et l’originalité pour promouvoir une réussite souvent hors du commun. Neptune rend le parcours plus flou, voire plus confus. Tout en accentuant le rôle de l’inspiration et de la sensibilité d’âme dans le choix d’un métier. Pluton indique une ascension qui peut ressembler à une descente aux enfers, bien que l’énergie mise au service des objectifs de vie, soit particulièrement puissante et profonde. Les métiers en rapport avec les sciences parallèles, la recherche, la police, la mort ou le sexe, sont souvent source de succès.

Toutes ces positions planétaires dépendent évidemment des liens qui les unissent avec les autres éléments dans un thème. Il n’est reste pas moins vrai que sa position dominante, dans une société où la réussite sociale et matérielle domine largement celle de l’esprit ou de l’âme, fait de la Maison X une sorte de firmament ou d’absolu qu’on recherche et qu’on redoute, tant les efforts pour se hisser sur la plus haute marche sont grands et tant la position sociale la plus élevée semble fragile et éphémère. La déconfiture de DSK, grand patron du FMI et prétendant à la présidence de la république, est un bel exemple (à ne pas suivre !)