Thursday, May 31, 2012

La nouvelle lune du 21 mai 2012



Elle s’est produite à 1 h 48, heure française (23 h 48 GMT le 20) à 0°20’ dans le signe des Gémeaux. Ce signe sera donc plus particulièrement concerné, d’autant plus que le Nœud Lunaire Sud et Vénus s’y trouvent et que cette conjonction Soleil/Lune (c’est la Nouvelle Lune) est au carré de Neptune et de Chiron (moins fortement) en Poissons. La carte du ciel présentée ici ne montre aucun Ascendant, ni aucune Maison, afin qu’elle puisse s’adapter au monde entier.

 Du point de vue climatique, la combinaison des signes d’Eau (Poissons) et d’Air (Gémeaux) accentuera les perturbations, avec des risques d’inondation et de tempêtes.

Sur le plan politique, quelques bévues ou malentendus sont prévisibles. Ils concerneront essentiellement les secteurs de l’éducation, des transports et de la communication (Gémeaux) ; de la santé, de la recherche et de l’industrie maritime (Poissons). L’opposition au Nœud Lunaire Nord révèlerait des difficultés pour imposer des projets à cause de la conjonction au Nœud Sud, qui représente les difficultés économiques et diplomatiques à différents niveaux. Le quinconce Nœud Sud/Pluton est symbolique de la nécessité de remise en question face aux réalités du moments. Ce ne sera donc pas, sur le plan sociopolitique une lunaison facile.

Si l’on ajoute à ces configurations le quinconce de Saturne sur la conjonction Mercure/Jupiter/Lune Noire, il est à craindre trop d’hésitation, des malentendus divers et un manque d’initiative, qui nuira à la réalisation de grands projets. Les restrictions, représentées par Saturne, sont en désaccord de fond avec le désir de croissance, représenté par Jupiter et largement mis en avant dans les propos des politiques, que ce soit en France ou dans de nombreux autres pays occidentaux. La présence de la Lune Noire représentative des zones d’ombre où se dissimulent des réalités prêtes à dévorer les beaux projets. Il en sera ainsi, par exemple, pour le monde rural et l’agriculture ou la restauration, représentés par le signe du Taureau, où Mercure, Jupiter et la Lune Noire se trouvent. L’équilibre et l’harmonie (Balance) ne seront possibles qu’en appliquant des règles strictes et sévères (Saturne) pour endiguer la crise.

Individuellement, certains natifs du Taureau et de la Balance (surtout ceux du troisième décan) pourraient se trouver pris entre deux feux, ne sachant plus s’il doivent faire confiance aux propositions et aux propos de leur entourage, ou attendre avant d’agir et de se positionner clairement dans leur vie. L’enthousiasme dont ils feront preuve pourrait cacher une incertitude profonde qu’il ne sauront comment exprimer pour ne pas heurter les sensibilités ni mettre à mal leur bonne conscience… Par contre, les natifs du deuxième décan, grâce à la position de Vesta, au trigone de Mars et Pluton, auront beaucoup plus d’énergie positive spontanée à mettre au service de leur vie. Ils en tireront des avantages qui les motiveront et leur permettront de surmonter d’éventuels obstacles, sans trop de difficulté…

Il est sera de même pour les natifs de la Vierge et du Capricorne, malgré quelques imprévus et changements de dernière minute. Toujours soumis à l’effet de Pluton, le Capricorne se débat pour gérer les aléas qui s’imposent depuis des mois. Quand ce n’est pas d’un côté, c’est de l’autre qu’il faut revoir ses acquis et ne pas hésiter à s’adapter selon les circonstances, quelles qu’elles puissent être. Du très bon en émergera, mais intérieurement, le volcan restera actif encore longtemps…

Pour la Vierge, c’est moins compliqué, mais le quinconce Mars/Uranus signale la nécessité d’accepter un changement, voire de le promouvoir, pour rétablir l’équilibre et retrouver l’harmonie intérieure que propose le trigone Mars/Vesta en Taureau. Le carré Mars/Nœuds Lunaire est bien représentatif du tiraillement entre le pour et le contre, le présent et le futur, les acquis et les projets. Cette lunaison ne sera pas de tout repos, car Neptune en Poissons montre un trouble croissant dans les relations humaines de proximité depuis son entrée dans ce signe, en février. Être clair relèvera de l’exploit, surtout si le couple ou une relation importante est « malade » (Chiron en Poissons) donc soumis à une attention plus soutenue qu’on aura pas nécessairement envie de maintenir. Compliqué…

Pour les Poissons, Neptune et Chiron au carré de la conjonction Soleil/Lune/Nœud Sud et l’opposition de Mars en Vierge, risquent de rendre cette période lunaire quelque peu tiraillée. Des tensions relationnels et des incidents divers dû à des erreurs d’organisation ou à des aléas de santé, sont prévisibles. La motivation ne manquera pas, mais si le geste est joint trop rapidement à la parole (Mars), ils manqueront de reculs et pourraient se retrouver dans une impasse, face à un mur sur lequel ils ne pourront que se lamenter…

Les natifs des Gémeaux et du Sagittaire, surtout ceux du premier décan, seront particulièrement concernés par cette nouvelle Lune au tout début du signe. Ils devront faire preuve de vigilance en respectant les règles élémentaires d’hygiène et de sécurité pour éviter les troubles de santé et les incidents de parcours fâcheux. Quelques erreurs d’appréciation leur feront douter d’eux-mêmes, en provoquant des réactions adverses de leur entourage. Ils devront faire un effort de rationalisme et d’objectivité, en ne remettant pas au lendemain ce qu’ils seront supposés faire le jour même. Si un projet est annulé, ils devront rebondir sur un autre plutôt que de perdre du temps à chercher les raisons de ce revers. S’ils mettent leur capacité d’adaptation et leur rapidité d’esprit au service des causes qu’ils défendent, ils obtiendront de bons résultats. Sinon, ils seront mécontents d’eux-mêmes et leur entourage aussi…

Les natifs du Bélier devront accepter un changement, voire même le promouvoir. Mais le quinconce Mars/Uranus les rendra moins efficace quand il s’agira de prendre des décisions rapides. Bizarrement, ils seront tentés de prendre du recul avant de foncer, ce qui n’est pas dans leur habitude. S’ils attendent trop longtemps avant d’agir ou de réagir, il est probable qu’ils manqueront le coche et quelques belles opportunités. Mais il en sera de même s’ils réagissent trop vite. Tout sera donc déterminé par le sens de la mesure sur lequel ils devront travailler en priorité. Pas évident…

Pour les autres signes, cette lunaison semble plus neutre. Son incidence dépendra de l’ensemble de leur thème, ce qui est évidemment vrai aussi des autres signes mentionnés plus haut. Si vous souhaitez approfondir cette prévision, n’hésitez pas à me contacter en posant une question, par exemple:http://www.ablas-astrology.com/page3.html ou en commandant une analyse plus détaillées des mois à venir http://www.ablas-astrology.com/prev12.htm ou encore, l’analyse de votre révolution lunaire http://www.ablas-astrology.com/comrl.htm pour développer la période de lunaison qui vous concerne.

En attendant, je vous souhaite une bonne semaine et vous remercie encore de votre intérêt pour mon travail

A bientôt pour un autre article sur cette page.

Tuesday, May 15, 2012


La RS de François Hollande (suite)

Depuis son anniversaire, en août 2011, François Hollande est passé par toutes sortes de phases qui l’amenèrent éventuellement à la « victoire » du 6 mai contre Nicolas Sarkozy. Je me permets de mettre « victoire » entre guillemets, car si c’en est une au sens littéral du terme, je continue de penser que son accession au « trône de France » ne sera pas une partie de plaisir. Il est même possible qu’elle devienne un réel cauchemar si la situation économique ne s’améliore pas au cours des prochains mois et années qui formeront son quinquennat. Quinquennat qu’il pourrait bien avoir à partager avec la droite, comme le fit, en son temps, son mentor, François Mitterrand. J’en suis désolé pour lui et pour la France, mais il est clair que les événements en Grèce et en Espagne (l’Italie suivra, puis la France peut-être) n’est pas de nature à encourager les esprits les plus positifs.

La carte du ciel ci-contre montre la période du 21 mai au 21 juin colorée en jaune et Pluton également cerclé de jaune.

Le système de datation que j’applique depuis une quinzaine d’années donne satisfaction d’une façon générale. Je ne vais pas revenir sur les détails techniques, mais si vous souhaitez en savoir plus, contactez-moi pour commandez mon livre « la technique des Révolutions Solaires -
Nouvelle approche » en ebook.

La période dans ce thème, sera représentée par Pluton, parce que cet astre est maître du Scorpion, signe mis en avant pour cette période d’après la découpe de cette carte du ciel. Notez que tout cela n’a de valeur que si les coordonnées de naissance de François Hollande sont exactes. Je les ai trouvées sur Internet, pas auprès de ses proches ou même sur son extrait d’acte de naissance...

Il est fort heureux que Pluton soit au trigone de Jupiter et au sextile de Chiron, car sa position en Maison XII, opposée à Mars et au carrée de Saturne d’un côté, et d’Uranus de l’autre, n’est guère un signe de bien-être et de sérénité…

Pluton représente le MC, c’est-à-dire la position sociale, mais aussi les Projets, les ambitions, l’autorité, la hiérarchie, sans oublier le père. Sachant le vieil homme malade, si j’en crois les médias, Pluton pourrait indiquer une aggravation soudaine (Mars) de son état, avec une hospitalisation (Maison XII), une intervention chirurgicale (Mars) et de sérieuses pressions sur les réserves vitales (Saturne et Uranus).

Par ailleurs, la Maison XII représente aussi les choses cachées, les complots, les épreuves, les incidents de parcours, les aléas existentiels de nature karmique. La position de Pluton (dieu de la mort, gardien des enfers, selon la mythologie) pourrait ainsi représenter une menace sérieuse pouvant remettre en question la position sociale et l’autorité (Pluton = MC) du chef de l’état. L’opposition de Mars pourrait ainsi représenter une attaque ou une agression, ou même un accident de santé (Mars en VI) ou incident grave au cours d’un déplacement (Mars = Maison III). Les carrés de Saturne et Uranus indiquent un tiraillement entre le pour et le contre, une tendance qui fit la réputation de Monsieur Hollande au début de sa campagne et qui pourrait se manifester de nouveau en présence d’une situation délicate.

Saturne représente l’Ascendant de RS en Capricorne et Uranus, la Maison II. Ces astres sont sur l’axe Maison II - Maison VIII. II, montrant que les finances et la situation économique sont au centre des débats. Alors, que notre nouveau président ait du mal à prendre clairement position ne m’étonnerait pas. Cela déclencherait des attaques virulentes (Mars) de l’opposition.

Les élections législatives auront lieu pendant cette période. Il est probable que M. Hollande soit malmené, mais ce ne sera pas nouveau pour lui. Quand on prend « parti » dans la vie, on s’expose systématiquement aux critiques et reproches plus ou moins objectifs se ceux qui n’ont pas les mêmes idées. C’est humain…

La position de Pluton, à 5° Capricorne est « Rétrograde », indiquant un retard, un blocage ou un impondérable indépendant de la volonté. Le fait est que la situation générale en Europe est du genre « rétrograde », malgré les efforts pour relancer une croissance qui donne bien du mal aux économistes et aux experts en quête de solutions tous azimuts. Si 1° = 1 jour, la position de Pluton représenterait donc cinq jours après le début de la période représentée par le signe dans lequel il se trouve (Capricorne) c'est-à-dire le 26 juillet. Cette position représenterait donc la répercussion possible des événements survenus pendant la période Scorpion, du 21 mai au 21 juin, que Pluton représente par sa maîtrise sur ce signe.

Jupiter est éminemment protecteur des intérêts de M Hollande dans cette RS. Il représente la Maison XI (les relations et les amis), mais surtout la période du 21 juin au 21 juillet, que j’analyserai prochainement, selon ce qui sera effectivement survenu entre le 21 mai et le 21 juin développé ici. Avant cela, j’envisagerai un article à propos de l’entrée de Jupiter en Gémeaux, le 11 juin, et ses répercussions sur l’ensemble du zodiaque. Il est même possible que j’en fasse une vidéo un peu plus explicative.

En attendant, si vous souhaitez commander l’analyse de votre RS 2012, n’hésitez pas. Cliquez sur ce lien http://www.ablas-astrology.com/rs.htm pour prendre connaissance des informations sur le sujet ainsi que pour commander si le cœur vous en dit :)

Merci de votre intérêt pour mon travail

Saturday, May 12, 2012

L’ASTROLOGIE HORAIRE - Une méthode fiable ?



Souvenez-vous, le 6 mai au matin, j’écrivais ceci :

HOLLANDE GAGNERA T’IL LE 6 MAI ?

Ce matin je me suis réveillé en pensant aux élections et, les sondages donnant M. Hollande gagnant, je me suis posé la question : « Monsieur Hollande gagnera t’il le 6 mai ». Pour y répondre, j’ai utilisé l’astrologie horaire en montant le thème du moment précis où je me suis posé cette question. Voici le résultat…

La carte du ciel ci-contre  semble donner une réponse négative. Voyez la carte du ciel sur ce blog dans l'article publié le 6 mai. 

En effet, l’Ascendant Gémeaux (c’est aussi l’Ascendant de M. Hollande - coïncidence ?) qui représente l’objet de ma question, reçoit des aspects dissonants de Chiron, Neptune et mars, pendant que mercure, maître de ce signe, en Bélier, est presque parfaitement opposé à Saturne (à 1° d’orbe).

D’emblée la réponse serait donc « non, M. Hollande ne gagnera pas. »

D’ailleurs le MC de ce thème est en Verseau, signe de M. Sarkozy.

Mais la Maison IV, qui représente le « bilan final » en Lion, avec son maître, le Soleil conjoint à Jupiter et au trigone de Mars et Pluton, indiquerait la victoire du Lion contre le Verseau représenté par Uranus, qui est au carré de Pluton ! C’est compliqué !

Au premier abord donc, les choses sont claires et les jeux semblent faits, mais au bout du compte, M. Hollande l’emporterait quand même, si je m’en tiens à ma méthode d’analyse de ce genre de thème.

Etc.

Il est évident que dans ce cas précis, l’utilisation de l’astrologie horaire a donné tout son sens en donnant même le résultat exact, alors que les analyses des RS, beaucoup plus complexes, créèrent une confusion et finalement, une erreur…

A son époque, William Lilly n’utilisait quasiment que l’astrologie horaire, une pratique qui l’a hissé jusqu’au plus haut rang, puisqu’il est devenu l’astrologue officiel du roi d’Angleterre (voir mon livre « L’astrologie au quotidien » - éditions Grancher - avril 2001). Après avoir étudié son approche, suite à l’un de mes séminaires dont le sujet était « le mariage de l’astrologie et du tarot », l’idée m’est venue d’intégrer dans l’interprétation d’un thème horaire, la méthode du tirage en croix bien connue des tarologues et autres cartomanciens. C’est grâce à cette méthode que l’analyse du thème horaire du 6 mai me permit de conclure que M. Hollande gagnerait les élections.

Pourquoi ça marche ?

Difficile à dire en réalité, mais je pense que le moment précis où une question nous vient à l’esprit n’est pas anodin, surtout quand on décide, au même instant, d’obtenir une réponse. Qu’on utilise les cartes (je me sers de l’Oracle de Belline, qui donne aussi de bons résultats) ou l’astrologie, la démarche est souvent révélatrice et la réponse obtenue très pointue. En vérité, je crois que nous avons toutes les réponses « en nous ». Qu’il s’agisse d’un sujet qui nous concerne directement ou qui a trait à n’importe qui d’autre ou à quelque situation ou événement que ce soit. Je pratique l’astrologie horaire régulièrement depuis une quinzaine d’années. Elle m’a rarement trompé. Cette méthode donne même souvent de meilleurs résultats que l’analyse des transits autour d’un thème natal, ou que l’observation d’une Révolution Solaire ou Lunaire. De plus, la réponse obtenue, souvent rapide (voir ma courte analyse du 6 mai) peut également être approfondie pour tirer des informations utiles des autres configurations présentes dans le thème afin de comprendre les raisons profondes qui on motivé la réponse qu’on obtient.

Lors du séminaire d’astrologie horaire à Villeneuve les Avignon le 15 avril, chacun des participants a posé une question. J’ai demandé à chacun de rédiger sa question sur un morceau de papier. Jetés dans un panier, ils furent tirés un par un à une certaine heure. Un thème fut établi à chaque fois. Tous les thèmes étaient très similaires évidemment, puisque que seulement 15 ou 20 minutes les séparaient, mais les questions ne l’étaient pas. Tout comme William Lilly, qui recevait sa clientèle au rythme d’une personne toute les 20 ou 30 minutes, l’exercice permit de donner à chacun une réponse intéressante et surtout, étonnamment pleine de sens ! Les quelques retours que j’eus ensuite me confortèrent dans l’idée que la méthode mérite vraiment d’être mise au service de nos plus importants questionnements, comme des interrogations les plus triviales. Rapide et efficace, l’astrologie horaire est une clé, voire un passe-partout, pour ouvrir des portes sur des vérités parfois bien cachées, mais qu’elle ne tarde que très rarement à débusquer.

Si vous souhaitez me poser une question horaire, n’hésitez pas. J’utiliserai la date et l’heure de votre email pour y répondre. Vous constaterez ainsi par vous-même son efficacité. Cliquez sur ce lien pour accéder à la page du site ABLAS à ce sujet : 


Par ailleurs, si un séminaire d’astrologie horaire d’une journée vous intéresse, n'hésitez pas à vous inscrire à celui que j'animerai dimanche 20 à Tours. Visitez le site ABLAS http://www.ablas-astrology.com pour plus de renseignements.

Merci d'avance et à bientôt peut-être !

Tuesday, May 8, 2012

Réflexion sur les présidentielles



Vous avez dû le remarquer ; j’ai retiré de YouTube les vidéos concernant les élections présidentielles. Pourquoi ? Par ce que les commentaires débiles et gratuitement agressifs des défenseurs du rationalisme ignorant m’ont particulièrement irrité, je vous l’avoue. A croire que j’avais à 100% pronostiqué la victoire de M Sarkozy, alors que je m’étais borné à faire une analyse en cherchant à comprendre et non à prendre parti. Nul doute que les messages provenaient de sympathisants socialistes agacés de constater à quel point l’ensemble des astrologues et autres voyants ne misaient pas sur leur candidat. Je suis heureux pour eux car ils ont obtenu ce qu’il désiraient, mais je reste sceptique d’un point de vue astrologique…

J’avoue en effet avoir du mal à comprendre et à accepter la victoire de F Hollande à l’élection présidentielle. Pas par tendance politique, je vous rassure, mais parce que son thème me semblait d’abord moins « fort » que celui de N Sarkozy, et moins favorisé par les énergies cosmiques en présence, quoi qu’on puisse en dire a posteriori.

Il est probable que Saturne opposé à la conjonction Lune/Mars en Bélier dans le thème de M Sarkozy, soit à l’origine d’un blocage et d’un ramollissement de sa démarche pendant la campagne. Saturne affecte son thème depuis juillet 2010. Dans un même temps, le transit de Vénus en Gémeaux a rendu M Hollande plus « agréable » aux yeux et oreilles des électeurs, par son passage dans l’Ascendant de son thème. Mars en Vierge aurait dû rendre M Sarkozy plus incisif et réactif (c’est son signe Ascendant), pendant que Saturne aurait dû augmenter sa crédibilité par son transit au trigone de son signe (Verseau). Uranus au sextile du Soleil et proche de la conjonction Lune/Mars aurait dû lui conférer davantage de rapidité à réagir, d’adaptabilité, d’inventivité et de combativité. Mais ce ne fut pas le cas...

Le passage de Pluton sur son Nœud Nord serait-il responsable de cette fin de cycle dans sa vie politique ? Vénus à l’opposé de sa Vénus natale aussi ? Saturne conjoint à Neptune et au carré de la conjonction Jupiter/Uranus et Chiron est-il également un indice ? Ces transits n’ont pas joué en sa faveur, certes, mais ils ne sont pas convaincants. Je pense que la crise (représentée pas Saturne et Pluton) est la principale cause de cette déconfiture de la droite qu’il représentait et de la volonté de changement (Uranus) des français, dont M Hollande devint le meilleur représentant.

Mais l’adulation dont bénéficia M Hollande au fil des mois, lui qui n’a jamais fait de réelles prouesses en politique depuis le début de sa carrière, qui a même été régulièrement relégué au second plan, voire brimé, affublé de surnoms peu flatteurs et de quolibets en tout genre, jusque dans son propre camp, relève du coup de baguette magique ou dune manipulation macabre mise au point par les « éléphants » de la gauche qui virent en lui le parfait porte-paroles de valeurs qui ont perdu tout sens dans leur bouches auprès des français… La personnalité qu’on lui aurait ainsi « fabriqué » au gré de cette campagne, allant jusqu’à lui conseiller de mimer F. Mitterrand pour séduire les foules, ne cèdera-t-elle pas sa place à la nature profonde de l’homme sensible et indécis qu’il a toujours eu la réputation d’être, dès que l’euphorie de la victoire aura été remplacée par les réalités politiques lourdes qu’il va devoir affronter rapidement ?

Avec la Lune en Capricorne opposée à Jupiter en Cancer et au carré de Neptune en Balance, les fluctuations émotionnelles que ce genre de configuration produit risquent de rendre la tâche du nouveau président difficile, car elles ont la réputation de rendre influençable et inconstant dans les positions et décisions graves de la vie. La Lune sur la pointe de la Maison 9 laisse craindre des aléas dans sa gestion des affaires étrangères, pendant qu’un quinconce du Soleil montre une tendance à l’hésitation et à l’ambiguïté face aux décisions importantes. Cet aspect montre un trouble latent issu d’une divergence entre ses parents, qui le met souvent en porte-à-faux avec lui-même par un tiraillement yin-yang sous-jacent, qui pourrait également avoir un effet perturbateur sur sa santé.

Je crains malheureusement que le transit de Pluton sur le Nœud Nord dans son thème, en mars/avril 2014 d’abord, puis dès le début 2015, comme il l’aura fait pour M Sarkozy cette année, et peut-être plus fortement, car il est conjoint à la Lune, ne produise un phénomène de remise en question majeure, dont les répercussions se vérifieront dans son couple et ses alliances (Jupiter = Maison 7) avec des répercussions sur son statut de président (Uranus = MC). En effet, au-delà des apparences et des promesses électorales largement calculées et motivées par le puissant désir de s’imposer en vainqueur, il y a la réalité de l’homme, son moi profond et sa vérité intérieure que Pluton n’hésitera pas à faire renaître au fil des mois.

Avant cela, cependant, le retour de Saturne, dans le thème de M Hollande, renforcera une conjonction avec la Lune Noire au carré de Saturne et du MC, et au quinconce de l’Ascendant. Cet événement cosmique risque de faire sérieusement pression, car cet astre représente les réalités existentielles incontournables et, souvent, les « retours de bâtons ». Le pouvoir du nouveau président pourrait alors devenir de plus en plus difficile à porter. Ce transit aura un effet puissant qui testera vraiment les capacités de M Hollande à affronter l’adversité. Vu qu’il commencera dès le début du mois d’octobre, il est probable que cette fin d’année 2012 ne soit pas de plus simples à gérer. Cet astre pouvant également influer sur l’état de santé générale, de sérieux « coups de fatigue » sont prévisibles. Heureusement, grâce à ses trigones Soleil/Mars et Mars/Pluton, l’homme a de la ressource et un bon pouvoir de régénération.

Pourtant, lorsque Jupiter reviendra, lui aussi, sur sa position initiale en Cancer, en septembre 2013, par quadrature, l’influence de Saturne deviendra plus virulente. Les difficultés seront de plus en plus nombreuses, ainsi que les hésitations pour les gérer. Les médias se chargeront de nous tenir informés des aléas divers et des erreurs commises par le gouvernement. Nous retrouverons alors le François Hollande « d’avant la campagne » et la droite commencera à se frotter les mains. La France et 52% des français, par contre, risquent de ne pas apprécier. La morale de l’histoire serait donc que, malgré sa victoire, M Hollande aura eu finalement plus à perdre qu’à gagner…

Monday, May 7, 2012

François Hollande, le prochain quinquennat


Bien qu’ayant donné un léger avantage à M. Sarkozy dans mon analyse du duel entre les deux candidats, M. Hollande a remporté  l’élection présidentielle et devient ainsi le nouveau Président de la République française. L’écart est modeste, mais le candidat socialiste l’emporte avec près de 52% des voix, selon les résultats donnés à 20h au journal télévisé. Au-delà de l’influence des astres sur un tel événements, il faut tenir compte, semble-t-il, des tendances de fond. L’élection de M. Mitterrand, en 1981, fut menée de façon très similaire à celle de 2012. Le « changement » était le cheval de bataille et, même si rien ne change jamais vraiment sur le fond, l’idée même aura de nouveau permis à la gauche de gagner cette fois-ci… Le thème de ce jour important représente un tournant dans la politique et la gestion de notre pays. Je propose d’en tirer quelques enseignements et prévisions, maintenant que nous ne sommes plus dans l’expectative et la spéculation.

L’Ascendant en Scorpion est représentatif d’un quinquennat prometteur au niveau des combats qui devront être menés pour rétablir l’équilibre dans notre pays, sans compromettre l’alliance européenne. Heureusement, Pluton qui représente ce signe, est au trigone de Mars et Jupiter, deux aspect particulièrement forts et bénéfiques. Ils confèrent de l’énergie et de l’enthousiasme pour prospérer et s’imposer honorablement.

La patrie est représentée par la Maison IV qui, en Verseau, est sous la maîtrise d’Uranus. Cette planète est au carré de Pluton, maître de l’Ascendant, qui symbolise la « tête » du pays, donc M. Hollande, qui pourrait  se sentir bientôt en décalage avec les attentes des français, suite à son élection.

L’aspect dominant est l’opposition Soleil/Lune, car elle signale un risque de rupture dans le parti de M. Hollande avec un effet déstabilisateur sur son rôle à la tête de l’Etat. Ceci se remarquera également en politique étrangère (la Lune est maîtresse de la Maison IX) et dans ses rapports avec le premier ministre (Soleil maître de Maison X, le chef du gouvernement). Les présences de Jupiter et de la Lune Noire, proches du Soleil, montrent des zones d’ombre produites par l’enthousiasme et peut-être trop de certitude de soi et de générosité non mesurée pour satisfaire les revendications des partenaires sociaux et autres groupes en attente de ce fameux « changement » mis en avant pendant toute la campagne. La Lune étant dominante, vu sa position à l’Ascendant du thème, la démocratie qu’elle représente en astrologie mondiale, pourrait être malmenée par les puissants de ce monde, représentés par cette conjonction Soleil/Jupiter, qui agiront souvent dans l’ombre (Lune Noire) pour obliger M. Hollande à revenir sur ses promesses et à « faire le dos rond » pour éviter des plans sociaux majeurs.

Saturne en Maison XII est opposé à Mercure en Maison VI, un aspect qui aura un effet bloquant sur la communication, présageant des impasses dans les dialogues qui s’engageront tant bien que mal avec les secteurs professionnels en revendication. Je pense à l’enseignement et aux transports (Mercure), à la santé (Maison VI) à l’armée, la police et la gendarmerie (Mercure en bélier) sans oublier la justice (Saturne en Balance).  Saturne, ainsi que la Maison XII, où il se trouve, représentent les épreuves. Dans un thème natal, cette position indique souvent un chemin de vie difficile, marqué par toutes sortes d’embûches, d’obstacles, de souffrances et de manques divers. C’est une position « initiatique » dans le sens où les difficultés sont source d’enseignement, donc de progrès.

Les énergies combinées de Mars, Jupiter, Soleil et Pluton seront les meilleurs soutiens au cours de ces cinq prochaines années. Elles montrent, quoi qu’il arrive, que l’approche positive et combative seront les meilleurs atouts pour gérer les difficultés. Rien n’est simple dans le monde occidental depuis l’entrée de Pluton en Capricorne, début 2008. Nous sommes en guerre contre une crise économique internationale.

Lorsque Jupiter passera en Cancer pendant un an à partir de juin/juillet 2013, de profondes remises en question s’imposeront. Une inversion des tendances aura un effet néfaste sur l’image de la France et de ses gouvernants. Ce sera probablement la période la plus délicate pour notre pays en matière d’économie et de relations internationales. Je crois donc, qu’il faut souhaiter beaucoup de courage à M. Hollande et, quelles que soient nos préférences politiques, rester aussi soudés que possible pour juguler le fléau que connaissent certains de nos voisins européens, afin qu’il ne traverse pas nos frontières pour y détruire nos acquis...

Pour conclure cet article, je vous propose de lire ma réponse envoyée ce matin à l’email d’un ami reçu hier soir. Je pense qu’elle résume assez bien l’évolution de la situation et le résultat de cette élection.

L’email:

Bonsoir Roland,

Juste un partage  si vous le permettez ....

J’ai bien aimé la conclusion de votre analyse concernant le  nouveau président  élu.

Bien sûr  votre  analyse  donnait un léger avantage à N.S. compte tenu des astres, donc peut-être de l'imprévisibilité du terrain.  Je voudrais revenir sur un point : la liberté ultime.

Beaucoup de voyants voyaient N.S. vainqueur. ?..... ...... Chez nous (notre foyer)  l'un à droite, l'autre à gauche, et  un 3° blanc... pourtant l'un a changé entre les 2 tours.... alors que mordicus...une position  était tenue…

Un jour quand nous nous  verrons je souhaiterais en parler avec vous :

 1) Qu'est-ce qui détermine qu'à un moment une lecture future peut  être complètement  modifiée ?

 2) Par conséquent rien ne semble écrit ? Ou prédestiné ?

Ma réponse :

Bonjour Paul,

Je crois que dans le cas de cette élection, pour déterminer le "gagnant", la balance des influences cosmiques était quasiment identique des deux côtés. Il y a eu toute une campagne anti Sarkozy, qui n'a pas favorisé le candidat de droite. Il y a peut-être eu un accord occulte entre les dirigeants de l'UMP pour laisser passer Hollande à un moment aussi difficile, pour qu'il se "plante" et que la droite puisse redorer son blason. Il est évident que les cinq années à venir seront pleine de rebondissements et très difficiles à gérer pour le gouvernement. Disons que Sarkozy prend des "vacances" en attendant que la crise avale la gauche toute crue, comme elle l'a fait en Grèce et en Espagne... Donc, pour prévoir d'avance ce genre de résultat, je crois que chacun, voyant ou astrologue, a environ une chance sur deux de se tromper ou de bien choisir. C'est un peu comme pronostiquer un garçon ou une fille à une femme enceinte qui n'a pas encore fait d'échographie révélatrice...

Par ailleurs, nul n'est totalement prédéterminé. Si les tendances sont là, comme pour la météo, il arrive souvent qu'elles ne se manifestent pas ou qu'à moitié. Le libre-arbitre intervient toujours au premier plan. C'est souvent ce qui influence les "mauvais choix" ou les comportements erronés. Nous sommes fragiles, il faut le reconnaître, mais nous luttons tellement depuis notre conception pour survivre jusqu'à notre mort, qu'il se crée une sorte de combat intérieur constant, un dialogue, qui nous incite à prendre parfois des positions contraires à nos intérêts et surtout contraires aux énergies qui nous entourent. C'est comme si nous avions un ange gardien, mais que nous ne tenions pas compte de ses conseils, comme si nous avions un million d'euros en banque, mais que nous vivions comme des clochards, ignorant ce capital qui nous permettrait de mieux vivre.

En fait, nous sommes si imparfaits que nous pensons le contraire. Si l'Homme a été conçu à l'image de Dieu, alors il ne faut pas s'étonner si "notre Père qui est au Ciel" ne soit pas à la hauteur de la tâche, absent la plupart du temps, manquant à ses devoirs, lâche devant l'adversité et insensible à la souffrance humaine. Un vrai petit homme, quoi... :)

Bonne semaine quand même !

Cordialement,

Roland

Sunday, May 6, 2012

ASTROLOGIE HORAIRE


ASTROLOGIE HORAIRE
HOLLANDE GAGNERA T’IL LE 6 MAI ?

Ce matin je me suis réveillé en pensant aux élections et, les sondages donnant M. Hollande gagnant, je me suis posé la question : « Monsieur Hollande gagnera t’il le 6 mai ». Pour y répondre, j’ai utilisé l’astrologie horaire en montant le thème du moment précis où je me suis posé cette question. Voici le résultat…



La carte du ciel ci-dessus  semble donner une réponse négative.

En effet, l’Ascendant Gémeaux (c’est aussi l’Ascendant de M. Hollande - coïncidence ?) qui représente l’objet de ma question, reçoit des aspects dissonants de Chiron, Neptune et mars, pendant que mercure, maître de ce signe, en Bélier, est presque parfaitement opposé à Saturne (à 1° d’orbe).

D’emblée la réponse serait donc « NON, M. Hollande ne gagnera pas. »

D’ailleurs le MC de ce thème est en Verseau, signe de M. Sarkozy.

Mais la Maison IV, qui représente le « bilan final » en Lion, avec son maître, le Soleil conjoint à Jupiter et au trigone de Mars et Pluton, indiquerait la victoire du Lion contre le Verseau représenté par Uranus, qui est au carré de Pluton ! C’est compliqué !

Au premier abord donc, les choses sont claires et les jeux semblent faits, mais au bout du compte, M. Hollande l’emporterait quand même, si je m’en tiens à ma méthode d’analyse de ce genre de thème.

Ma question reçoit donc une réponse mitigée, tout comme l’ambiance générale peut l’être à la veille de cette élection. Elle fera couler de l’encre, en espérant que cette journée, marquée par la pleine Lune alors que le Soleil et conjoint à Jupiter, ne soit pas marquée ou perturbée par un incident diplomatique ou un événement météo, voire une catastrophe naturelle, qui détournerait l’attention des électeurs sur un sujet d’actualité plus captivant que leur devoir de citoyen dans l’isoloir.

Ce court article, pour vous souhaitez, quoi qu’il arrive, un agréable week-end

Roland Legrand

Friday, May 4, 2012

6 mai 2012 l'élection présidentielle


Le résultat de l’élection présidentielle
Le thème de la France pour les cinq années à venir
Voyez ma vidéo sur YouTube
http://www.youtube.com/watch?v=l5k-RH8fbu4
J’ai monté le thème du moment où les médias diffuseront le résultat du scrutin, soit 20 h. Je l’ai domifié pour Paris, puisque c’est le lieu de résidence du gouvernement français. Cette carte du Ciel présente un Ascendant Scorpion et un MC en Lion. Si l’on considère que ce point représente le chef de l’état (MC = chef, patron, père, hiérarchie, etc.) M. Hollande étant né sous ce signe, on peut imaginer qu’il gagnera ce poste qu’il convoite depuis longtemps. Cependant, le Soleil, maître du Lion, forme un carré avec le MC, ce qui met l’énergie puissante de l’astre de vie en dissonance avec l’autorité de l’éventuel président de la République. La Lune Noire et Jupiter encadrent le Soleil, augmentant les zones d’ombre et l’excès d’égocentrisme dérivé d’une quête aussi élevée dans la vie d’un homme…




Ce qui m’intrigue dans ce thème est l’opposition Soleil/Lune. L’élection de notre prochain président aura donc lieu le jour de la pleine lune, au moment de son apogée, commençant ainsi sa phase descendante jusqu’à la nouvelle lune deux semaines plus tard. Les deux astres majeurs, les deux luminaires, sont en désaccord, la Lune devenant aussi ronde que le Soleil, entrera symboliquement en compétition avec l’astre central.

La pleine lune est reconnue comme étant productrice d’excès en tout genre. C’est le moment des grandes marées et, comme nous sommes composés d’environ 70% d’eau, son incidence sur la physiologie des êtres vivants et des plantes, se manifeste spontanément et exalte l’émotivité, la réceptivité et la sensibilité de tout ce qui vit sur cette planète. Le cerveau humain est composé de plus de 80% d’eau. Il sera donc soumis à ce phénomène de « grande marée » le 6 mai. Sachant que la pleine aura lieu à 5h36, toute la journée l’énergie de l’apposition entrera en conflit avec l’organisation cellulaire et neurologique de tout un chacun. Des réactions diverses se remarqueront d’autant plus que le Soleil est conjoint à Jupiter, deux astres « concurrents » si l’on en croit les astronomes, qui pensent que la planète géante pourrait devenir un soleil lorsque celui-ci sera devenue une « géante rouge » d’une chaleur et d’un rayonnement dépassant tout ce que l’on peut imaginer, avant de mourir en laissant sa place à Jupiter qui, de composition très similaire, emmagasinera la chaleur solaire pour la restituer progressivement pendant des centaines de milliers d’années. Il est donc probable que l’apport de Jupiter augmente l’effet de cette pleine lune sur notre planète. Nous ne serons pas étonnés d’apprendre qu’une catastrophe naturelle, tremblement de terre ou autre manifestation climatique, a dévasté telle ou telle région du monde représentée en astrologie par le Scorpion, où se trouve la Lune, ou le Taureau, où se trouvent le Soleil et Jupiter…

Cette pleine Lune pourrait-elle produire un renversement de situation ? Si l’on en croit les sondages et les informations colportées par les médias, la tendance serait franchement pour M. Hollande. Natif du Lion, après tout, il aurait sa place au MC du thème natal de ce nouveau quinquennat. Son Ascendant Gémeaux est favorisé par Vénus au trigone de Saturne et au sextile de Mercure. Son image de marque et sa personnalité de fond semblent convaincantes pour une grande partie des électeurs. Il aurait donc effectivement d’excellentes chances de remporter la victoire. M. Sarkozy semble moins favorisé par ce thème. Verseau Ascendant Vierge, avec Uranus en Bélier et Mars en Vierge opposé à Neptune et Chiron et au carré des Nœuds lunaires, il a du mal à s’imposer. Neptune le gêne, car cet astre montre l’indécision de son entourage et le manque d’efficacité qui en découle. Il ne sait plus très bien qui sont ses alliés…

Enfin, si cette carte du ciel est le reflet du prochain quinquennat, quel qu’il soit, le président élu le 6 mai aura du souci à se faire ! Les oppositions sont nombreuses et elles impliquent des astres majeurs. En voici la liste et quelques explications.

Soleil/Lune
Le pouvoir face à la démocratie sera mis à mal par des fluctuations et des aléas au sein même de la majorité gouvernante. Si M. Hollande est élu, je ne lui donne pas longtemps pour qu’une cohabitation avec la droite s’impose, faute de savoir vraiment comment gérer les vrais problèmes, surtout en ce qui concerne l’Europe et la politique étrangère (Soleil = MC - Lune = Maison IX). Heureusement, le Soleil, conjoint à Jupiter, est au trigone de Mars et de Pluton, ce qui représente un fort potentiel de réussite du gouvernement, grâce aux actions menées et à la détermination dont il fera preuve pour remonter la pente dans les secteurs en crise (Mars = Maison VI, le travail).
Lune/Jupiter
Le pouvoir est exalté par la conjonction Soleil/Jupiter, ce qui augmente les risques d’erreurs commises par excès d’enthousiasme. Les alliances seront source de déconvenues, de malentendus, d’écarts de conduite ou d’abus de confiance. La Lune en Scorpion est symbolique d’actions occultes et pernicieuses pour la France. La royauté est représentée par le Soleil et le signe du Lion, alors que la Lune représente le pouvoir démocratique plus fluctuant. La Lune est au carré de Neptune et Chiron, accentuant la confusion générale, tout en aggravant l’état de santé du pays.
Mercure/Saturne
Cet aspect indique un blocage de la communication et des difficultés pour s’entendre sur le plan économique (Mercure = Maison VIII - Saturne = Maison III). Le gouvernement aura du mal à s’imposer auprès des banques, qui rechigneront à accepter la crise, car cela les obligerait à faire des efforts et des concessions dont elles n’ont pas pour habitude d’inclure dans leur politique commerciale « à sens unique »… Cette opposition indique aussi des blocages de communication entre le gouvernement et le peuple, qui seront source de réactions hostiles, comme l’indique Mars ci-après…
Mars/Neptune-Chiron
Cette opposition sera génératrice de troubles majeurs dans les secteurs professionnels les plus touchés par la crise. Des manifestations, voire des révoltes, sont probables. Les actions syndicales seront particulièrement virulentes et agressives, quel que soit le président en place et probablement davantage si M. Hollande est élu. Les professionnels de la santé (Chiron), le prolétariat dans son ensemble (Vierge), la recherche médicale et pharmaceutique (Neptune), l’armée, la gendarmerie et/ou la police (Mars) semblent être les principaux fauteurs de troubles, sans parler des transports (Mercure) et des grèves (Saturne) qui nous attendent dès les premiers mois du nouveau quinquennat. On ne va pas s’ennuyer !

J’envisage de faire une vidéo aujourd’hui pour tenter d’aller un peu plus loin dans l’analyse de cette carte du ciel. Visitez ma chaîne à cette adresse http://www.youtube.com/user/ASTRORORO?feature=watch d’ici ce soir, je pense qu’elle sera en ligne.

Maintenant, je dois me mettre au travail. J’ai des analyses astrologiques à faire ! Si vous souhaitez en commander une, cliquez sur l’un des liens proposés en haut à droite de cette page. Comptez environ trois semaines pour la livraison. Merci de votre intérêt pour mon travail. A bientôt pour un autre article. Bon week-end.

Roland Legrand

Thursday, May 3, 2012

Duel Sarkozy - Hollande

Campagne présidentielle
Le duel final

Pour tenter de départager les deux candidats, je me baserai sur l’analyse de certains points de leur thème de révolution solaire en cours. Celle de François Hollande a commencé en août 2011 et celle de Nicolas Sarkozy en février, au moment de leur anniversaire. Des éléments troublants et révélateurs émanent de ces deux cartes, comme vous pourrez le constater. J’envisage de filmer une vidéo explicative qui ira plus loin que cet article, que vous devez donc considérer comme une « mise en bouche » plutôt qu’une finalité.








                      Cliquez sur l’une ou l’autre des cartes pour grandir le format

Les deux sections en jaune représentent la période actuelle pour chacun des candidats. La RS de F. Hollande a commencé le 11 août 2011 et celle de N. Sarkozy, le 28 janvier 2012. Notez que les deux candidats appartiennent à des signes opposés, Lion et Verseau. Etrangement, le Lion est socialiste, alors que ce serait plutôt un signe « royaliste » et le Verseau, qui devrait être plus dans le social (socialiste) est en fait de droite. C’est un détail, me direz-vous, mais il pourrait, à terme, avoir son importance. On pourrait par exemple se demander, si M. Hollande devenu président, ne se prendra pas pour un monarque plutôt qu’un président. Après tout, le succès peut monter à la tête, n’est-ce pas ? J

Que note-t-on immédiatement en regardant ces deux sections  jaunes ?

La présence de Saturne, bien entendu. Dans le thème de M. Hollande, cette planète domine par une position au « zénith géométrique », c'est-à-dire à presque 90° de l’Ascendant. Saturne représente l’Ascendant Capricorne de cette RS. Il est au carré de Mars et Pluton, des aspects qui expliquent une agressivité accrue (Mars) et la volonté de détruire ses adversaires (Pluton) pour instaurer le changement (Uranus). Ce dernier est opposé à Saturne, deuxième maître de l’Ascendant de RS. Cette configuration peut rendre M. Hollande ambigu quand il s’agira de débattre sur le fond des grandes questions, face à M. Sarkozy, d’ailleurs représenté par Uranus, maître du Verseau.

Pourtant, Saturne reçoit un beau trigone de Vesta, l’astre qui représente la section jaune du thème (Balance) et qui se trouve en Verseau, dans l’Ascendant. Vesta étant maîtresse de Maison IX (la politique) grâce à Saturne et Uranus, maîtres de l’Ascendant, le combat que mène M. Hollande pourrait donc lui permettre de s’imposer au deuxième tour, puisque cet événement s’inscrit dans cette période du thème de Révolution Solaire, qui courra du 21/04 au 21/05/2012 environ.

Cependant, ce deuxième tour promet d’être tumultueux. Mars, Uranus et Pluton s’attaquent aux projets de M. Hollande. Mars = Maison III, Uranus = Ascendant, Pluton = MC. On l’attaquera sur son instabilité latente, son manque de stabilité dans les idées, son côté conservateur/réformateur paradoxal, ainsi que sur ses capacités de gestion économique (Uranus en II) sur sa capacité à tenir ses promesses et à assumer ses responsabilités (Mars en VI) et sur certains aspects cachés de sa vie qu’on tentera de mettre en avant pour le déstabiliser ou le décrédibiliser aux yeux des électeurs (Pluton en XII). Le combat sera rude, car son adversaire connaît bien ses dossiers et a l’expérience d’un « Javert » qui ne lâche pas facilement ce qu’il a envie d’obtenir.

Dans la RS de M. Sarkozy, on trouve également Saturne dans la section jaune, mais si on regarde bien, Saturne est à l’extérieur, puisqu’il se trouve à 29°30’ Balance, alors que la période en question commence à 0° Scorpion. Toutefois, il y a conjonction avec la pointe de la Maison IV, donc opposition au MC, une configuration qui gêne beaucoup la réalisation des grands projets en produisant également des soucis et contraintes familiales très pesantes. Jupiter au MC est toujours source d’exaltation de l’ambition et des capacités de réussite. Mais tout cela est nettement remis en question par l’opposition de Saturne. Elle est un sérieux frein à la réalisation des grands projets. Par ailleurs, Mercure est au carré de Saturne, cette dissonance donnant beaucoup plus de mal à M. Sarkozy pour se faire entendre, comprendre et apprécié des électeurs par ce qu’il dit ou promet. Disons que ses propos passent mal, car le contentieux est lourd (Saturne) même s’il n’est pas fondamentalement de la responsabilité du chef de l’Etat, puisque la crise, rappelons-le, est mondiale et qu’elle n’a pas été déclenché par la France… Le Soleil est également au carré de Saturne, ce qui ternit l’image de marque et rend beaucoup moins magnétique, bien que ce carré soit moins virulent que l’opposition dont « souffrait » M. Sarkozy il y a cinq ans, alors qu’il fut élu. Cela dit, son mandat fut nettement marqué par cette opposition, qui lui vaut aujourd’hui un bilan négatif et certainement lourd de conséquence pour la suite de sa carrière politique.

Mais cette période « jaune » est représentée par Pluton, qu’on trouve en Capricorne, dont le maître n’est autre que Saturne, et au trigone de Jupiter, en faisant ainsi l’arbitre de l’opposition Jupiter/Saturne. Le carré d’Uranus, montre la nécessité de se ressaisir et de changer de stratégie, car si sa personnalité (Uranus = Verseau, signe de M. Sarkozy) ne passe plus très bien, tout ce qui a trait à la sécurité (Pluton représente les menaces diverses liées à l’insécurité) et à l’immigration (Jupiter) pourrait devenir un atout majeur pour redresser la barre. Mais la Lune, maîtresse de Maison IX, au carré de Pluton et en Maison IX montre qu’il sera lâché par ses partenaires étrangers (Merkel ?) et qu’on lui cherchera aussi des poux dans la tête en ressortant des tiroirs quelques malversations dont il se sera rendu coupable dans un passé plus ou moins lointain.

Alors, le bilan de tout cela ou le verdict astrologique ? Je tenterai de le faire dans le film que je publierai sur Youtube dans les prochains jours. Une chose est sûre, la course à l’échalote sera intense et les deux candidats seront très proches sur la ligne d’arrivée !...



La vidéo visible sur YouTube est accessible en cliquant sur ce lien :