Monday, May 7, 2012

François Hollande, le prochain quinquennat


Bien qu’ayant donné un léger avantage à M. Sarkozy dans mon analyse du duel entre les deux candidats, M. Hollande a remporté  l’élection présidentielle et devient ainsi le nouveau Président de la République française. L’écart est modeste, mais le candidat socialiste l’emporte avec près de 52% des voix, selon les résultats donnés à 20h au journal télévisé. Au-delà de l’influence des astres sur un tel événements, il faut tenir compte, semble-t-il, des tendances de fond. L’élection de M. Mitterrand, en 1981, fut menée de façon très similaire à celle de 2012. Le « changement » était le cheval de bataille et, même si rien ne change jamais vraiment sur le fond, l’idée même aura de nouveau permis à la gauche de gagner cette fois-ci… Le thème de ce jour important représente un tournant dans la politique et la gestion de notre pays. Je propose d’en tirer quelques enseignements et prévisions, maintenant que nous ne sommes plus dans l’expectative et la spéculation.

L’Ascendant en Scorpion est représentatif d’un quinquennat prometteur au niveau des combats qui devront être menés pour rétablir l’équilibre dans notre pays, sans compromettre l’alliance européenne. Heureusement, Pluton qui représente ce signe, est au trigone de Mars et Jupiter, deux aspect particulièrement forts et bénéfiques. Ils confèrent de l’énergie et de l’enthousiasme pour prospérer et s’imposer honorablement.

La patrie est représentée par la Maison IV qui, en Verseau, est sous la maîtrise d’Uranus. Cette planète est au carré de Pluton, maître de l’Ascendant, qui symbolise la « tête » du pays, donc M. Hollande, qui pourrait  se sentir bientôt en décalage avec les attentes des français, suite à son élection.

L’aspect dominant est l’opposition Soleil/Lune, car elle signale un risque de rupture dans le parti de M. Hollande avec un effet déstabilisateur sur son rôle à la tête de l’Etat. Ceci se remarquera également en politique étrangère (la Lune est maîtresse de la Maison IX) et dans ses rapports avec le premier ministre (Soleil maître de Maison X, le chef du gouvernement). Les présences de Jupiter et de la Lune Noire, proches du Soleil, montrent des zones d’ombre produites par l’enthousiasme et peut-être trop de certitude de soi et de générosité non mesurée pour satisfaire les revendications des partenaires sociaux et autres groupes en attente de ce fameux « changement » mis en avant pendant toute la campagne. La Lune étant dominante, vu sa position à l’Ascendant du thème, la démocratie qu’elle représente en astrologie mondiale, pourrait être malmenée par les puissants de ce monde, représentés par cette conjonction Soleil/Jupiter, qui agiront souvent dans l’ombre (Lune Noire) pour obliger M. Hollande à revenir sur ses promesses et à « faire le dos rond » pour éviter des plans sociaux majeurs.

Saturne en Maison XII est opposé à Mercure en Maison VI, un aspect qui aura un effet bloquant sur la communication, présageant des impasses dans les dialogues qui s’engageront tant bien que mal avec les secteurs professionnels en revendication. Je pense à l’enseignement et aux transports (Mercure), à la santé (Maison VI) à l’armée, la police et la gendarmerie (Mercure en bélier) sans oublier la justice (Saturne en Balance).  Saturne, ainsi que la Maison XII, où il se trouve, représentent les épreuves. Dans un thème natal, cette position indique souvent un chemin de vie difficile, marqué par toutes sortes d’embûches, d’obstacles, de souffrances et de manques divers. C’est une position « initiatique » dans le sens où les difficultés sont source d’enseignement, donc de progrès.

Les énergies combinées de Mars, Jupiter, Soleil et Pluton seront les meilleurs soutiens au cours de ces cinq prochaines années. Elles montrent, quoi qu’il arrive, que l’approche positive et combative seront les meilleurs atouts pour gérer les difficultés. Rien n’est simple dans le monde occidental depuis l’entrée de Pluton en Capricorne, début 2008. Nous sommes en guerre contre une crise économique internationale.

Lorsque Jupiter passera en Cancer pendant un an à partir de juin/juillet 2013, de profondes remises en question s’imposeront. Une inversion des tendances aura un effet néfaste sur l’image de la France et de ses gouvernants. Ce sera probablement la période la plus délicate pour notre pays en matière d’économie et de relations internationales. Je crois donc, qu’il faut souhaiter beaucoup de courage à M. Hollande et, quelles que soient nos préférences politiques, rester aussi soudés que possible pour juguler le fléau que connaissent certains de nos voisins européens, afin qu’il ne traverse pas nos frontières pour y détruire nos acquis...

Pour conclure cet article, je vous propose de lire ma réponse envoyée ce matin à l’email d’un ami reçu hier soir. Je pense qu’elle résume assez bien l’évolution de la situation et le résultat de cette élection.

L’email:

Bonsoir Roland,

Juste un partage  si vous le permettez ....

J’ai bien aimé la conclusion de votre analyse concernant le  nouveau président  élu.

Bien sûr  votre  analyse  donnait un léger avantage à N.S. compte tenu des astres, donc peut-être de l'imprévisibilité du terrain.  Je voudrais revenir sur un point : la liberté ultime.

Beaucoup de voyants voyaient N.S. vainqueur. ?..... ...... Chez nous (notre foyer)  l'un à droite, l'autre à gauche, et  un 3° blanc... pourtant l'un a changé entre les 2 tours.... alors que mordicus...une position  était tenue…

Un jour quand nous nous  verrons je souhaiterais en parler avec vous :

 1) Qu'est-ce qui détermine qu'à un moment une lecture future peut  être complètement  modifiée ?

 2) Par conséquent rien ne semble écrit ? Ou prédestiné ?

Ma réponse :

Bonjour Paul,

Je crois que dans le cas de cette élection, pour déterminer le "gagnant", la balance des influences cosmiques était quasiment identique des deux côtés. Il y a eu toute une campagne anti Sarkozy, qui n'a pas favorisé le candidat de droite. Il y a peut-être eu un accord occulte entre les dirigeants de l'UMP pour laisser passer Hollande à un moment aussi difficile, pour qu'il se "plante" et que la droite puisse redorer son blason. Il est évident que les cinq années à venir seront pleine de rebondissements et très difficiles à gérer pour le gouvernement. Disons que Sarkozy prend des "vacances" en attendant que la crise avale la gauche toute crue, comme elle l'a fait en Grèce et en Espagne... Donc, pour prévoir d'avance ce genre de résultat, je crois que chacun, voyant ou astrologue, a environ une chance sur deux de se tromper ou de bien choisir. C'est un peu comme pronostiquer un garçon ou une fille à une femme enceinte qui n'a pas encore fait d'échographie révélatrice...

Par ailleurs, nul n'est totalement prédéterminé. Si les tendances sont là, comme pour la météo, il arrive souvent qu'elles ne se manifestent pas ou qu'à moitié. Le libre-arbitre intervient toujours au premier plan. C'est souvent ce qui influence les "mauvais choix" ou les comportements erronés. Nous sommes fragiles, il faut le reconnaître, mais nous luttons tellement depuis notre conception pour survivre jusqu'à notre mort, qu'il se crée une sorte de combat intérieur constant, un dialogue, qui nous incite à prendre parfois des positions contraires à nos intérêts et surtout contraires aux énergies qui nous entourent. C'est comme si nous avions un ange gardien, mais que nous ne tenions pas compte de ses conseils, comme si nous avions un million d'euros en banque, mais que nous vivions comme des clochards, ignorant ce capital qui nous permettrait de mieux vivre.

En fait, nous sommes si imparfaits que nous pensons le contraire. Si l'Homme a été conçu à l'image de Dieu, alors il ne faut pas s'étonner si "notre Père qui est au Ciel" ne soit pas à la hauteur de la tâche, absent la plupart du temps, manquant à ses devoirs, lâche devant l'adversité et insensible à la souffrance humaine. Un vrai petit homme, quoi... :)

Bonne semaine quand même !

Cordialement,

Roland

No comments: