Saturday, April 27, 2013

Astrologie mondiale - L'effet des planètes lentes

En astrologie mondiale on se sert essentiellement des transits lents pour établir des pronostics, car ils permettent une vision à longue échéance. De Jupiter à Pluton, les rapports entre les astres produisent des sources d’énergie « stagnantes » qui influencent progressivement les événements à grande échelle sur notre planète.

À partir du mois de décembre, Mars se transformera en planète lente par l’un effet de rétrogradation apparente qui le retiendra environ huit mois dans le signe de la Balance. Le dieu de la guerre risque alors d’inciter toutes sortes de réactions hostiles, agressives ou même guerrières…

Jusqu’au 28 juin, Jupiter en Gémeaux n’aura pas d’effet trop perturbateur sur le cours des choses, bien que les quinconces avec Saturne et Pluton suggèrent de prendre des dispositions rapides pour enrayer des troubles qui ne demandent qu’à s’accentuer, plutôt que d’attendre des jours meilleurs sans rien faire. Une révolution se prépare, c’est évident.

Ces trois astres collaborent pour mettre en avant la nécessité de remise en question totale (Pluton) des valeurs établies (Pluton en Capricorne) en assumant les responsabilités (Saturne) qui permettront la régénération (Saturne en Scorpion). Notez qu’il y a « échange de domiciles » entre Saturne, de passage dans le signe de Pluton, et Pluton qui transite le signe de Saturne. Le sextile entre ces deux astres représente un potentiel de réussite qui passe nécessairement par les principes de transformation (Pluton) concrète (Saturne) pour stabiliser la situation générale, tant en France que dans de nombreuses autres régions du monde. La rigueur (Saturne) ne résoudra rien, mais accentuera au contraire le processus de destruction (Pluton).

L’harmonie Saturne/Pluton n’est cependant pas la seule configuration en présence. On voit, par exemple, un carré Uranus/Pluton, symbolique de la situation explosive dans laquelle le monde se trouve depuis mars 2011, lorsqu’Uranus est entré en Bélier. La catastrophe nucléaire, suite au tsunami au Japon, est la preuve que ces deux astres n’ont pas été nommés ainsi sans raison. Ils représentent de façon symbolique la fusion nucléaire, ainsi que la destruction radicale en vue d’une renaissance sur de nouvelles bases. La nature s’exprime sur Terre en fonction des énergies qu’elle reçoit des autres astres du système solaire ou plutôt, de l’équilibre d’un système dont elle est dépendante et ne peut s’extraire. Les réactions majeures qui ont entraîné des destructions massives, des milliers de morts et des chutes de régimes totalitaires, sont également représentatives de l’association d’Uranus et de Pluton. Ces deux astres seront en dissonance autour du zodiac pendant toute la durée du transit d’Uranus en bélier, c’est-à-dire jusqu’en mai 2018…

Dans la carte du ciel mise en exemple ici, vous remarquerez la position de Jupiter en Cancer et celle de Mars en Balance. Jupiter entrera en Cancer le 28 juin pour un séjour d’une année. Mars, quant à lui, passera en Balance début décembre pour un périple exceptionnellement long, puisqu’il durera jusqu’en juillet 2014. La durée du transit de Mars est due à un phénomène dit de « rétrogradation apparente » qui le retiendra, de notre point de vue sur Terre, dans cette région du zodiac pendant environ huit mois, au lieu des six semaines habituelles. La durée du phénomène en fait l’importance évidemment, mais les configurations qu’il produira augmenteront considérablement son rôle dans le développement des tensions, réactions, conflits et débordements divers qui se produiront un peu partout sur notre planète.

En effet, non content de produire un carré avec Jupiter, qui exaltera considérablement les consciences en produisant des excès en tout genre, Mars sera opposé à Uranus et au carré de Pluton. Autant dire que le côté « explosif » du carré Uranus/Pluton évoqué plus haut, sera décuplé par l’énergie combative, voire guerrière, de Mars. Un échauffement mémorable en découlera. Il se traduira par un état d’extrême réactivité des populations à l’égard des régimes, de leurs méthodes et de leurs décisions supposées nécessaires pour enrayer la crise, mais qui, en réalité, ne font que l’aggraver. Des conflits sociaux majeurs sont donc prévisibles. Par ailleurs, entre ceux qui gouvernent ou « tirent les ficelles », des divergences seront responsables de heurts et de fractures politiques dangereuses Parmi les plus déraisonnables d’entre eux, des pulsions destructrices risquent de déclencher de véritables guerres. Je pense à la Corée du Nord, à l’Iran et à d’autres nations ou groupuscules, dont les leaders extrémistes sont prêts à tout pour s’imposer. Sachant que Jupiter a un effet de loupe sur tout ce qui entre dans son « champ de mire », la puissance des énergies combinées de Mars, d’Uranus et de Pluton sera décuplée. Pendant plus de huit mois, il sera donc absolument nécessaire de miser sur la « sagesse spirituelle » de l’être humain pour qu’elle lui suggère discrètement de ne pas aller trop loin. Sinon, les cataclysmes ne pourront être évités…

Saturne et Neptune s’associeront de façon heureuse pour « maîtriser » Jupiter. Voyez dans la carte du ciel incluse dans cet article, comment ces trois astres sont reliés par de beaux trigones. Ces aspects auront un effet « salvateur » ou, tout au moins, « modérateur » sur l’engouement débordant produit par Jupiter. En canalisant l’énergie de la planète géante, Saturne et Neptune intégreront dans les débats, les tensions ou les conflits, des valeurs morales de haut niveau pour remettre dans le droit chemin les esprits égarés dans le chaos produits par Mars, Uranus et Pluton. Qu’il s’agisse de catastrophes naturelles ou de conflits sociopolitiques, voire de révoltes, révolutions ou faits de guerre, les « sages » qui veillent sur notre planète avec un regard vigilant et plein de compassion spirituelle, auront leur mot à dire et si leurs conseils sont entendus et suivis, bien des drames seront évités.

Espérons qu’il en soit ainsi, tant en France (pays Balance qui sera fortement marqué par le transit de Mars et les configurations évoquées ici), qu’aux États-Unis (pays Cancer, où Jupiter séjournera comme indiqué ci-dessus) ou l’Angleterre, l’Indes et l’Australie (pays Capricorne, pour ne citer qu’eux), et encore l’Allemagne, le Japon ou la Pologne (pays Bélier marqués par le transit d’Uranus et les aspects majeurs qui l’impliquent par ailleurs), mais ce n’est pas gagné…

Pour la France, pas exemple, je regardais le thème du président il y a quelques jours et j’ai été à moitié surpris de remarquer une conjonction Soleil/Pluton en Lion en Maison IV. Je me suis alors dit spontanément : « et s’il était venu au pouvoir (inconsciemment bien entendu, du moins je l’espère !) pour détruire son pays ? » En effet, la Maison IV représente la nation qu’il gouverne, sa famille personnelle aussi, sa famille politique et tout ce qui concerne le rôle qu’il joue dans ces domaines. Le pouvoir est représenté par le Soleil et la destruction, la mort, par Pluton. Voilà un bon sujet de réflexion que je vous laisse le soin de méditer, toutes convictions politiques confondues, car je crois que ce n’est pas là le problème…

Quoi qu’il en soit et quelles que soient les surprises que nous réserve l’avenir, restons positifs ! Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais il faut croire en la nature humaine, tellement capable du meilleur comme du pire et dont l’énergie inhérente à son instinct de survie donne souvent des ailes et des éclairs de génie qui rappellent que nous sommes, avant tout, des être spirituels.

A bientôt pour un autre article

© Roland Legrand – A Better Life Astrology School

1 comment:

Vincent Meierhans said...

Bonjour Roland, je suis comme vous depuis quelque temps l'évolution des planètes lentes et leurs corrélations avec les événements du monde. J'apprécie énormément votre analyse et la partage entièrement. Je me permets d'ajouter que les 22 et 23 avril 2014, la "croix rouge" entre Mars, Jupiter, Uranus et Pluton va se produire de façon exacte, autour du degré 13 de chacun des quatre signes occupés, et que le triangle modérateur entre Jupiter, Saturne et Neptune sera parti lui, "en promenade", puisque leurs trigones respectifs seront hors des orbes communément admis. Autrement dit, les oppositions et les carrés agiront en toute puissance sans la contrepartie qui pourraient retenir leurs vibrations. Pour moi c'est un signe qu'un événement majeur de grande ampleur, de caractère destructeur, pourrait se produire autour de ces dates.
Merci de votre attention et bravo pour votre travail, que je suis avec assiduité!