Monday, April 1, 2013

La conjonction Mars/Uranus du 21 mars 2013


Cette configuration se produira dans la soirée du 21 mars, à 8° du bélier, au carré de Pluton et de la Lune (surtout en début de journée) et au sextile de Jupiter.

L’effet du carré Uranus/Pluton fait partie des influences de fond qui agissent de façon sous jacente pour changer le monde par la destruction (Pluton) de certaines valeurs, en vue de les réformer (Uranus) par des décisions souvent mal acceptées ou mal comprises, mais qui s’avèrent nécessaires pour aller vers l’avenir (Uranus) et éviter la stagnation ou « la mort » (Pluton).

Le carré Uranus-Pluton peut être symboliquement associé au principe de fusion nucléaire (uranium-plutonium) qui, lui-même symboliquement, représente la destruction d’une société en vue d’une reconstruction sur de nouvelles bases.

Lorsque Mars rejoindra Uranus et Pluton, l’énergie de la conjonction sera tout à coup stimulée. Mars peut ainsi jouer le rôle de détonateur et produire une explosion majeure. Elle s’exprimera de différentes façons selon les régions du monde et les sociétés qui les gèrent. Elle peut aussi réveiller un conflit ou en aggraver un autre. Ceci pourrait avoir d’importantes répercussions du point de vue climatique.

Mars, dieu de la guerre, et Pluton, dieu de la mort, sont les partenaires incontournables de toutes les confrontations humaines graves, comme celle que connaissent les soldats français au Mali depuis quelque temps. Elle peut aussi déclencher une catastrophe naturelle, une explosion nucléaire ou un incident majeur dans une centrale nucléaire. Lors du tsunami au Japon le 11 mars 2011, à quelques heures près, Uranus entrait en Bélier, signe astrologique du Japon. Dans les jours qui suivirent (le 21 mars) le Soleil passa sur Uranus (cet astre rapide joue également le rôle de détonateur) et Mars n’était pas loin d’en faire autant, puisqu’il est entré en Bélier le 2 avril…

Le 21 mars, comme chaque année, le Soleil fera son entrée en Bélier. Ce sera le premier jour du printemps. Mars l’aura précédé dans ce signe de neuf jours seulement. On peut donc considérer la période du 12 au 21 mars comme étant « sensible », voire « explosive ». La guerre, les conflits sociaux, les divergences politiques soudaines, les accidents d’avion (Uranus = l’aéronautique), les bugs informatiques et les pays représentés par le signe du Bélier (Allemagne, Japon, Angleterre, etc.) et par la Balance (la France) ne seront pas à l’abri. Ils pourraient même se trouver au premier rang des troubles internationaux et des manchettes des médias qui les couvriront allègrement  pour alimenter leur (et notre) soif de sensationnel. à noter également les pays Capricorne et Cancer, au carré du Bélier et de la Balance (la Chine et les USA pour le Cancer, l’Australie ou l’Angleterre pour le Capricorne).

Le quinconce de Saturne en Scorpion sur cette conjonction « détonante » est représentatif du malaise social qui donne envie à de plus en plus de gens de faire une révolution pour tout changer. L’insatisfaction gagne du terrain tous les jours et les dirigeants des pays concernés ne savent plus quoi inventer pour calmer les esprits en espérant une reprise qui ne pourra pas venir comme cela, par « enchantement ». Le carré Uranus/Pluton propose des solutions plus radicales…

Voici quelques exemples édifiants. En 1936 il fit beaucoup parler de lui (le front populaire) alors qu’en 1789 ces deux astres s’apprêtaient à une opposition qui devint très virulente en 1792… En 1914, Uranus et Pluton formèrent un quinconce, ce qui n’est guère plus prometteur en termes de stabilité sociale internationale ; et en 1968, Uranus et Pluton étaient conjoint en Vierge (signe zodiacal de la ville de Paris…)

L’histoire nous montre donc qu’il faut tenir compte de certains signes. Les mouvements planétaires font sourire, voire glousser, les soi-disant « cartésiens » qui ne parviennent pas à comprendre que le système solaire est un tout dont les astres déterminent l’équilibre. Les forces cosmiques d’attraction et de répulsion et les champs magnétiques planétaires existent. Pourquoi ne parvient-on pas à en tenir compte de façon plus rationnelle et utile qu’en diffusant des « prédictions tirées du chapeau » dans certains magazines ou émissions de radio grand public ? Pour moi, cela reste un mystère et je finis par penser que l’intérêt des dirigeants réside davantage dans la culture de l’ignorance de certaines vérités difficiles d’accès, que dans la recherche de réponses aux questions-clés qu’ils se posent continuellement pour faire « tourner la planète »… Une chose est sûre, nous n’allons pas vers une amélioration de la situation générale mais plutôt vers une aggravation des sévices causés par la volonté farouche de cultiver cette ignorance en refusant de voir ce qui pourtant crève les yeux du commun des mortels, moins naïfs et surtout moins consentant que ne l’imaginent ceux qui « tirent les ficelles »…

Sachant que Mars séjournera ensuite en Balance de décembre 2013 à juillet 2014, à cause de ce transits exceptionnellement long (Mars ne séjourne en moyenne que six semaines dans chaque signe) on peut s’attendre à des tiraillements de très haut niveau car cette planète sera alors opposée à Uranus, au carré de Pluton d’un côté et de Jupiter de l’autre. Une configuration suffisamment puissante pour déclencher de graves remous sur notre planète. Je rédigerai prochainement un article à ce sujet.

En attendant, je vous souhaite une bonne semaine et je vous remercie de l’intérêt que vous portez à mon travail.

Roland Legrand
© ABLAS 5 mars 2013 

No comments: