Monday, December 2, 2013

LE JAPON EN 2014


Le thème natal du Japon a été établi ci-contre pour le 12 avril 1457 à 15h40 à Tokyo, sachant que cette date du calendrier Julien correspond au 3 avril du calendrier grégorien en vigueur à cette époque, soit dix jours plus tôt. Voici ce qu’explique le site officiel du tourisme japonais à propos de la naissance de Tokyo : À l’origine, Tokyo était un petit village de pêcheurs appelé Edo, qui fut fortifié par le clan Edo au XIIe siècle. En 1457, OTA Dôkan y fit construire le château qui devint, en 1590, la base de Tokugawa Ieyasu. Dès 1603, la cité s’affirma comme centre du gouvernement militaire national. Commença alors l’ère Edo, une longue période pendant laquelle Edo s’agrandit, devenant avec une population d’un million d’habitants au XVIIIe siècle, l’une des plus grandes villes du monde. http://www.yes-tokyo.fr/esprit-de-tokyo-histoire-de-la-ville/ Le thème est discutable, car on pourrait lui en opposer d’autres, tel que celui de Jimnu, premier empereur du Japon, qui régna de -660 à -585. Mais des cartes du ciel précises sont impossibles et, à cette époque, le rôle de l’empereur ne s’étendait qu’à une partie du territoire. La naissance de Tokyo, par la construction du château mentionné plus haut, est la date la plus couramment utilisée et je trouve la carte du ciel en effet très parlante. Je n’entrerai pas dans les détails, le but de cet article étant une prévisions pour 2014 plus qu’une analyse du thème de naissance du Japon…

Souvenez-vous, le 11 mars 2011, la ville de Fukushima était dévastée par un tsunami qui mit à mal la centrale nucléaire avec toutes les conséquences dramatiques que nous connaissons. Cet événement s’est produit à quelques heures de l’entrée d’Uranus en Bélier. On voit sur la carte du ciel ci-contre, un Uranus à 29°58 Poissons, en fin de rétrogradation, puisque le lendemain à 12h GMT il passait en Bélier. Sur la carte du Japon, dont le signe de naissance serait donc Bélier, on voit le Nœud Lunaire Sud à 2°50, où se trouvait Mercure le 11 mars 2011. Sachant que Mercure est le régent du Nœud Sud en Gémeaux, dans le thème de ce jour fatidique, on peut faire un lien entre ces deux éléments, puisque le Nœud Sud est généralement associé aux épreuves karmiques de haut niveau.

En 2014, Uranus sera plus proche de Vesta et du Soleil du thème du Japon. Ces deux astres en Bélier sont donc représentés par Mars, maître du Bélier, qui passera en Balance, signe de Vesta  (Voir mon livre « Chiron et Vesta dans l’interprétation astrologique » aux éditions Pardès.) Mars transitera le signe de la Balance du 7 décembre 2013 au 26 juillet 2014. Ce long séjour de près de huit mois produira une opposition avec Uranus, un carré avec Pluton et un autre avec Jupiter. Cette configuration est exceptionnellement importante en elle-même, pour l’ensemble de la planète, mais elle le sera particulièrement pour le Japon. En effet, si la carte du ciel du 12 avril 1457 est exacte, Jupiter est de retour dans son signe d’origine, en Cancer, accentuant ainsi considérablement l’énergie du grand carré en croix produit par Mars, Jupiter, Uranus et Pluton dès le 7 décembre.

Faut-il s’attendre à une nouvelle catastrophe dans ce pays ?

Je crains en effet que l’entrée de Mars en Balance ne déclenche, comme Uranus le fit en 2011, une réaction en chaîne et une déstabilisation majeure de l’archipel, soit par un séisme de très forte amplitude, soit par des événements météorologiques d’une rare intensité. Cette perspective est amplifiée par la présence de Mars tout près de Jupiter dans le thème du Japon. Dans un même temps donc, Jupiter revient sur sa position initiale et Mars entre dans un signe en dissonance avec le signe dans lequel il se trouvait à l’origine, en Cancer. Cela veut dire aussi que Mars, maître du signe solaire du Japon, non seulement s’opposera à son propre signe pendant huit mois, mais sera en outre en dissonance avec sa propre position, renforçant l’effet de Jupiter et, par extension, les énergies combinées d’Uranus et de Pluton.

Des moments forts en perspective

Lors de l’entrée de Mars en Balance, le 7 décembre 2013 à 20h42 GMT (5h42 heure locale) parce que l’entrée d’un astre dans un signe est le moment le plus fort en terme de réaction énergétique. Il est comparable au choc thermique ressenti quand on plonge dans l’eau et que l’on nage le plus énergiquement possible pour lutter contre l’impression de froid ressentie. Une réaction sismique ou volcanique n’est pas impossible.

D’autres déclenchements majeurs sont également prévisibles

Le premier au moment de la nouvelle Lune du 1er janvier 2014, car elle se produira à la conjonction de Pluton. Elle déclenchera de nouveau l’effet du grand carré en croix sur un astre opposé à la position de Jupiter et de Vesta dans le thème du Japon. Situé dans un signe de Terre, Pluton présagerait plutôt un séisme. Elle ravive toutefois le carré d’Uranus et la symbolique « uranium + plutonium = fusion nucléaire. » Tout comme celle du 30 mars, qui aura lieu à la conjonction d’Uranus, qui pourrait avoir un effet similaire, tout en ajoutant le volcanique et le météorologique…

Tout va mal, donc ?

Non, car Uranus transite au trigone de sa position initiale en Lion et au trigone de Saturne en Sagittaire dans le thème de 1457. Ces configurations permettent de penser que le Japon saura gérer concrètement et raisonnablement ces événements. Habitué depuis toujours aux secousses sismiques et aux caprices de la météo, sans parler des irruptions volcaniques, cette nation fait preuve d’un grand courage et d’une exceptionnelle capacité d’adaptation, quelles que soient les circonstances et les épreuves à surmonter. Lorsque Jupiter passera en Lion, en juillet 2014, pour un séjour d’une année, son magnétisme se transmettra à la Lune, à Uranus, à Pluton et à la Lune Noire natals du pays, renforçant de beaux trigones avec les éléments en Bélier et avec Saturne en Sagittaire. Gageons donc qu’à partir de l’été prochain, les japonais puissent jouir d’une remontée économique et d’un bien-être retrouvé. Cependant, tant qu’Uranus sera en Bélier, jusqu’en mai 2018, tout est possible. Cet astre représente l’imprévisible et l’inattendu au sens le plus drastique du terme. Uranus restera en dissonance avec Pluton jusqu’à cette date, faisant ainsi planer le spectre de nouvelles catastrophes au fur et à mesure de la progression des autres planètes plus rapides (Mars et Jupiter en particulier.) Il n’empêche que le grand triangle de Feu présent dans le thème du japon (il unit les astres en Bélier, Lion et Sagittaire) montre à quel point le courage et la combativité, autant que la détermination et l’endurance, ainsi que la capacité d’adaptation et de régénération, permettront toujours au Japon de se relever et de progresser, quoi qu’il arrive.

© Roland Legrand – 02 décembre 2013

Merci de ne pas reproduire cet article sans mon autorisation.

No comments: