Friday, June 20, 2014

Manuel VALLS, encore un lion dans l'arène...


Un élève d’ABLAS ayant choisi le thème du premier ministre pour un devoir en astrologie mondiale, j’ai été surpris de constater que manuel était né sous le signe du Lion, avec un Ascendant Verseau opposé à son « maître » Uranus en Maison VII. L’analyse était suffisamment intéressante pour qu’elle m’inspire un article sur cette page. Depuis quelques jours, nous avons un nouveau premier ministre. Plutôt que de se fier aux apparences, voyons ce que sa carte du ciel est en mesure de révéler pour nous éclairer sur les tendances profondes de cet homme…

Au premier regard, on note une conjonction entre Mercure, Uranus et Pluton en Vierge, en Maison VII, opposée à la conjonction Jupiter/Chiron dans l’Ascendant. Cette configuration est source de tiraillements et d’excès. Mercure représente le mental, dont la conjonction d’Uranus augmente considérablement l’activité, pendant que Pluton le rend tour à tour destructeur, sombre et mélancolique. Jupiter lui confère un certain enthousiasme et de l’ambition de réussite. Chiron montre un fort besoin de travailler sur soi pour faciliter la communication avec l’entourage. Sa santé pourrait en souffrir. Le système hormonal est représenté par le signe des Poissons (positions de Jupiter et Chiron) et les intestins sont sous la régence de la Vierge (positions de Mercure, Uranus et Pluton).

On note également que les astres en opposition forment des quadratures avec le MC. De ce fait, Manuel Valls a du mal avec l’autorité. Je crains qu’il ne se mette en conflit avec sa hiérarchie, si vous voyez ce que je veux dire… d’autant plus qu’il s’agit d’un autre Lion… Nous devrions donc assister à quelques beaux combats d’ego dans un avenir proche. Sachant que le Soleil, maître de son signe, et Uranus, maître de son Ascendant, son opposés à ce même Ascendant, il est probable que M. Valls soit souvent en contradiction avec lui-même, œuvrant davantage par rapport aux autres aux dépens de ses besoins profonds.

Le signe des Poissons intercepté dans son Ascendant, montre que notre nouveau premier ministre a une personnalité tournée vers le social (Verseau) et des aspirations plus spirituelles (Poissons). Neptune en Scorpion n’étant pas particulièrement harmonique non plus, par rapport à la pointe de l’Ascendant Verseau, un degré de confusion dans la démarche existentiel augmente le besoin de s’imposer aux autres sans garantie de succès à long terme…

Saturne, conjoint au Nœud Lunaire Sud en Maison XII est symbolique d’un parcours existentiel difficile. Cette conjonction est opposée à Vesta conjoint au Nœud Nord en VI. Il doit donc s’investir à fond dans le travail et le service à autrui pour trouver son équilibre et préserver son harmonie intérieure. En politique, toutefois, l’harmonie est rare et l’équilibre toujours précaire…

Vénus en Balance lui donne du charme et le trigone de Saturne le rend plutôt stable en amour et en amitié. La Lune Noire indique un libido importante, mais plutôt bien contrôler par Saturne et le Nœud Sud, qui rappellent les risques que les dérapages engendrent dans la vie des personnes publiques (DSK est un bon exemple…) Vénus au sextile de Vesta et du Nœud Nord montre que c’est en misant sur la sincérité de sa démarche politique et sur l’affection qu’il porte à son pays que Manuel Valls réussira à s’imposer. La douceur alliée à de la fermeté mesurée sera son meilleur atout pour réussir, tant professionnellement que dans sa vie privée.

Mars en Gémeaux confère une certaine agressivité ou impulsivité verbale qui peut nuire à l’image de marque du Premier Ministre. Les médias sont à l’affût des dérapages, on le sait. Manuel Valls devra donc faire preuve de vigilance et de retenue pour éviter les erreurs de communication et les baisses de popularité qui vont avec… Le quinconce Lune/Mars est représentatif d’une difficulté de gestion des réactions dès que les émotions s’en mêlent. La Lune sur la pointe de la Maison XII est signe d’une sorte de « contentieux » moral dont l’origine très lointaine implique sûrement ses parents (la Lune est également au quinconce du Soleil).

Et l’avenir ?

En ce moment, Mars en Balance semble soutenir l’action de M. Valls. Un sextile avec le signe solaire et un trigone avec l’Ascendant, ça aide. L’énergie positive perdurera jusque vers la fin du mois de juillet. Ça deviendra un peu plus compliqué ensuite…

Saturne, de passage en Scorpion est en dissonance avec sa propre position, l’Ascendant et le signe solaire. Fin août, Mars passera à la longitude de Saturne. Cela pourrait réveiller une problématique latente en rapport avec le passé. D’importantes pressions sont prévisibles. Pourtant, Saturne est au trigone de Jupiter. C’est un aspect protecteur, qui devrait aider M. Valls à conserver son titre pendant quelques mois ; jusqu’à Noël, par exemple, quand Saturne changera de signe pour passer en Sagittaire. Dans ce signe, il sera favorable au Lion et au Verseau, mais en dissonance avec les amas planétaires en Vierge et Poissons. La relation avec l’autorité et sa mission politique deviendra de plus en plus lourde à porter. Cela dit, le passage de Saturne au MC pourrait vraiment motiver M. Valls à parvenir au plus haut niveau, si telle est son ambition (et ça doit l’être). Le parcours ne sera pourtant pas simple, c’est le moins qu’on puisse dire…

Jupiter passera plus d’un an en Lion à partir du 23 juillet. François Hollande et Manuel Valls seront boostés par l’énergie de la planète géante. Ils risquent de se « marcher sur les pieds » et leur cohabitation deviendra de plus en plus compliquée. Ce sera le cas jusqu’à l’entrée de Saturne en Sagittaire, fin décembre. Ensuite, le « grand triangle de feu » formé par Jupiter en Lion, Saturne en Sagittaire et Uranus en Bélier aidera fortement les deux hommes à collaborer pour améliorer leurs positions dans les sondages grâce aux résultats positifs que leur politique commencera à afficher. Un rêve ? Oui, peut-être… Espérons quand même qu’il devienne une réalité.

© Roland Legrand

30 avril 2014 

No comments: