Tuesday, October 6, 2015

Mon voyage au Japon, première semaine...

Je suis au Japon, à Osaka, depuis jeudi dernier, 1er octobre. Je suis installé dans un petit appartement dans le quartier de Nagai, une banlieue tranquille au sud d’Osaka. J’ai pris cette photo vers 12h30 en revenant de l’école où je me suis inscrit pour suivre  de cours de japonais intensif à raison de quatre heures par jour pendant deux mois. Ce chalenge me motive car j’envisage, à terme, de traduire mes cours et mes ouvrages didactiques dans la langue nippone. Les gens ici sont très intéressés par l’astrologie dite “occidentale” qu’ils connaissent mal, mais qu’ils aspirent à découvrir dès qu’une occasion se présente. Je l’ai remarqué dès le premier contact avec l’une des professeurs qui m’a spontanément et chaleureusement indiqué que je faisais un travail vraiment très, très intéressant… Elle avait eu accès à mon formulaire d’inscription, car je ne lui avais rien dit de ma profession…
A Osaka, il y aura sept heures de décalage avec la France jusqu’au dernier dimanche d’octobre. Ensuite, ce sera huit heures, lorsque l’Europe passera à l’heure d’hiver. D’un point de vue astrologique, ce décalage m’impose de recalculer mon thème de Révolution Solaire, établi pour Agde, où je réside habituellement, même si je n’y étais pas au moment de mon anniversaire, que j’ai passé à Villeneuve-Lès-Avignon. Personnellement, j’établi toujours le thème de Révolution Solaire pour le lieu de résidence principale. J’ai cessé de faire courir mes clients aux quatre coins de la planète pour que le thème anniversaire soit “meilleur”, car ça ne fonctionne pas. Et c’est compréhensible. Sous telle ou telle coordonnées géographique, ni votre organisme, ni votre mental ne fonctionneront de la même façon qu’à une autre situation sur la planète, surtout si elle est très éloignée de la première. En se déplaçant autour de la Terre, le patrimoine énergétique change. Il se modifie en fonction des influences météorologiques, humaines et géographiques.

Météorologiques, parce que le corps doit s’adapter, dans la plupart des cas, à un changement de climat, de pression atmosphérique, de taux d’humidité et d’une multitude d’autres facteurs captés par l’organisme qui réagit pour assurer autant que possible l’équilibre et l’harmonie intérieure donc il a besoin pour “être en forme”.

Humaines, parce que les us et coutumes, la langue et le comportement des gens que l’on croisent ou rencontrent sont parfois radicalement différents des nôtres. C’est le cas au Japon, vous le devinez. Il faut donc s’adapter mentalement, émotionnellement et intellectuellement pour profiter du déplacement en question plutôt que d’en souffrir.

Géographiques, parce que les paysages, quel qu’ils soient, urbains ou ruraux, sont sources de surprises et parfois de déstabilisation ou de remises en question des critères qu’on nous a habitué à reconnaître comme évidents et naturels, depuis l’enfance. On dit que les voyages forment la jeunesse ou permettent de la conserver, parce qu’ils obligent à tous ces réglages internes qui font travailler notre organisme tout entier en l’incitant à produire toutes sortes d’anticorps, qui sont autant d’anti-âge, tant pour me mental que pour l’organisme. Sauf accident, évidemment…

C’est en voyageant d’Australie vers la France et inversement, pendant une bonne décennie que j’ai pris conscience de cette réalité. C’est pourquoi l’idée m’est apparue, au fil des analyses de mes propres RS, qu’en dressant un nouveau thème pour le lieu où je me rendais, comme si j’y avais passé mon anniversaire, j’obtiendrais des informations beaucoup plus précises sur la qualité du séjour que je pouvais ainsi, dans la mesure du possible, planifier davantage pour qu’il coïncide avec une période faste plutôt que le contraire.

C’est ainsi que j’ai donc dressé un nouveau thème de RS 2015 pour Osaka. En observant les deux cartes ci-dessous, vous constaterez le décalage important des Maisons astrologiques. Puisqu’elles déterminent les périodes de l’année, elles sont importantes pour dater les événements, décrire l’ambiance et tirer parti des informations glanées pour tirer le maximum du “meilleur” et se protéger du ”pire”…
 


Dans le thème pour Agde, la période du 8/10 au 8/11 est représentée par Saturne. Dans le thème pour Osaka, les dates de début de périodes sont différentes, car l’ascendant s’est déplacé de 4°50’ Vierge à 22°50’ Sagittaire. La période du 21/09 au 21/10 est représentée par Mars. La suivante par Vénus, la troisième par Mercure et la dernière par la Lune. Je serai de retour le 8 janvier, date à laquelle l’énergie du premier thème reprendra le dessus. Je commencerai alors (de nouveau) une période Mars, puis Vénus, puis Mercure, puis la Lune… De ce fait, lorsque je rentrerai en France, je revivrai les mêmes combinaisons d’énergies planétaires, mais elles ne concerneront pas les mêmes Maisons astrologiques de Révolution Solaire. Toutefois, ce “deuxième tour” me permettra de mieux gérer certaines configurations “délicates” et de profiter une seconde fois des aspects bénéfiques et porteurs de bienfaits. En procédant de cette façon, je suis mes déplacements et mes modifications énergétiques, et constate à quel point cette méthode est intéressante et efficace pour augmenter mes chances de réussite tout en minimisant les risques d’erreurs et d’échecs qui en en découleraient…

Pour plus d’information sur cette méthode et sur la façon dont j’analyse les Révolutions Solaires, n’hésitez pas à vous procurer mon livre, en vente sur www.amazon.fr/

N’oubliez pas qu’une vidéo de prévisions 2016 pour votre signe et votre ascendant (ou celui d’un proche) vous sera offerte pour chaque livre acheté.

A très bientôt pour un autre article dans lequel je relaterai mes premiers “exploits” en japonais ! ;)


Bonne semaine

1 comment:

Laurie Breda said...

Merci Roland de continuer malgré tout à éditer vos vidéos en français! Pitié, je ne maîtrise pas encore le japonais... ;°)