Wednesday, February 24, 2016


 Le 20 mars, « vrai » début de l’année ?

Il sera 4h31 GMT quand le Soleil entrera dans le signe du Bélier, passant ainsi au « point vernal », à 0° du zodiaque. Ce sera donc astrologiquement, voire astronomiquement, le « vrai » début de l’année. Plutôt que d’analyser le thème tu 1er janvier à 0h, qui présentera toujours le même ascendant, celui du retour du Soleil au point vernal, change tous les ans. Cette année pour la France, par exemple, l’ascendant du thème est en Verseau. En 2015, il était en Scorpion et en 2017 il sera en Cancer… Ce changement d’Ascendant annuel pour tel ou tel pays, est intéressant car il indique une tendance de fond qui affectera toute une population. Les configurations impliquant l’Ascendant donneront des informations sur la nature de certains blocages, de certaines tensions ou des bonnes choses pouvant améliorer la vie du pays comme de tout un chacun. Ces configurations permettent également de situer les secteurs de provenances des énergies harmoniques ou dissonantes relevées dans le thème…

De plus, cette carte du ciel peut être comparée à votre thème natal pour en tirer des conclusions utiles pour mieux gérer l’ambiance générale, s’en protéger ou en profiter, selon les cas.

C’est exactement ce que j’envisage de faire lors du séminaire proposé le 20 mars à Agde auquel je vous invite à participer si vous souhaitez découvrir ce que les configurations de ce jour important vous réservent au cours des douze prochains mois, jusqu’au 20 mars 2017 et ce, dans tous les domaines importants de votre vie.

La carte du ciel ci-dessus présente des oppositions majeures dont il conviendra de prendre conscience concrètement pour éviter les pièges tendus par Vénus, Neptune et Jupiter, et les déboires ou déceptions que la combinaison énergétiques de ces astres peut produire. Bien appréhendée et gérée, cependant, elle permettra une réussite brillante dans les domaines où seul les rêves semblent avoir la priorité.

Il faudra faire preuve de réalisme en 2016. Saturne est là, en Sagittaire, pour le montrer. Placé au pendant de l’opposition impliquant Jupiter et Neptune (entre autre) il est l’arbitre et le frein aux excès produits par l’opposition. Si les responsabilités sont assumées dans les règles de l’art, le trigone Saturne/Uranus pourra exercer son pouvoir de transformation concrète et positive, pendant que le trigone Jupiter/Pluton agira comme un véritable régénérateur d’énergie positive en produisant, pour certains d’entre nous, une véritable renaissance et une évolution remarquable dans les domaines sensibles et ceux représentés par ces deux astres dans le thème natal.

Notez également le beau triangle de Feu formé par la Lune en Lion, Saturne en Sagittaire et Uranus en Bélier. Il est là pour confirmer le potentiel de changement positif qui aura des répercussions durables dans la vie de nombre d’entre nous. Il suffira de le faire fonctionner selon les besoins de la cause. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Un aspect bénéfique, ne l’oublions pas, est un outil dont on doit se servir. Il ne fera pas le travail à notre place, quel que soit la valeur de l’outil en question. Il faudra reconnaître les opportunités et les saisir sans tarder. Il faudra aller vers l’avenir en acceptant de réformer, de transformer en s’appuyant sur le passé et l’expérience qui en émane. Rien n’est acquis, mais tout est possible. Malgré les configurations contradictoires, tiraillantes et parfois détonantes, en focalisant sur les objectifs que nous voudrons atteindre, nous permettront à l’énergie bénéfique de s’imposer contre les dissonances afin de parvenir au 20 mars 2017 avec un sourire de satisfaction sur les lèvres plutôt qu’un rictus de désillusion…

Au cours du séminaire du 20 mars, je vous expliquerai comment tirer parti de ce qu’il y a de très favorable dans cette carte du ciel du début de l’année, premier jour du printemps, tout en prenant conscience des obstacles et autres impondérables qu’il faudra accepter et intégrer pour mieux les gérer ou s’en préserver. Nous passerons également en revue les déplacements de certaines planètes, telles que Mars et Jupiter qui auront une incidence notoire à différents moments de l’année. Ne tardez pas à vous inscrire, car le nombre de participants est limité à douze, grand maximum, pour permettre à chacun le meilleur suivi tout au long de cette journée. Cliquez sur ce lien pour visiter la page du site de l’école ABLAS au sujet de ce séminaire important www.ablas-astrology.com/sem2016etvous.htm

A très bientôt de vous revoir ou de vous rencontrer

© Roland Legrand 24 02 2016 www.ablas-astrology.com 



Thursday, February 11, 2016

Face au quinconce, je renonce ? Non, je fonce !

Le quinconce est un angle de 145° à 155° (150° quand il est parfait) qui sépare deux éléments autour du thème. Le quinconce a son sens et son influence dans un thème natal, dans une RS, mais également au cours des transits planétaires autour du zodiaque. Cet aspect représente une forme de renoncement à l’effort à faire pour gérer une situation donnée. Le quinconce est l’addition d’un carré et d’un sextile (90° + 60° = 150°). Le carré représente l’obstacle et le sextile, l’outil pour le surmonter. Le sextile représentant un potentiel à mettre en service car il n’agira pas par magie, l’effort à fournir semble souvent vain face à l’épreuve du moment, on a plutôt tendance à abandonner ou à « laisser faire » qu’à agir résolument pour résoudre la problématique en question.

Cette tendance se retrouve dans la nature profonde de la personne concernée par ce genre d’aspect dans son thème natal. On la retrouve également dans un thème de Révolution Solaire et au cours des transits planétaires. Ces derniers indiquent généralement des troubles dont on ne sent pas responsables, mais qui font plutôt partie d’une sorte de fatalité. Il y a quelque chose de karmique dans l’influence du quinconce. Les épreuves qu’un astre propose au cours d’un transit au quinconce d’un élément important de son thème, impose à la personne concernée des efforts importants pour gérer moralement, physiquement, affectivement ou tout autrement l’affliction rencontrée.

Exemple : Cette personne dont le thème est affichée ci-dessus me contacte pour me demander ce qui, autour de son thème, représente ou indique les événements pénibles qui surviennent dans sa vie depuis quelques mois. Elle déplore, par exemple, la dégradation de l’état de santé de ses deux parents et la mort de son chat âgé de 20 ans (bel âge pour un chat !)

De façon simpliste, la mort est représentée par la Maison VIII, pas son maître et par Pluton. Jupiter est de passage en Vierge en Maison VIII, au quinconce de la Lune Noire et de Chiron (maître de VIII) ainsi que d’Uranus, de passage en Bélier, sur la position de Chiron. On peut ici parler d’épreuve par la mort. Chiron étant maître du sixième signe, il est aussi le « maître naturel » de la Maison VI, comme on dit en astrologie. La Maison VI représente la santé, le travail et, traditionnellement, les animaux domestiques… La Maison VI dans ce thème est en Cancer, signe représenté par la Lune positionnée en Scorpion, proche de Vénus et du Soleil. La Lune subit l’effet du quinconce transitaire d’Uranus en Bélier. Ce quinconce touche également le MC et le Soleil qui, en astrologie, représentent le père. La maman, quant à elle, est représentée par le Lune et par la Maison IV (NADIR) qui subit l’effet d’un quinconce transitaire de Saturne en Sagittaire, renforcé par le fait que cet astre est actuellement au quinconce de sa position initiale en VI (la santé, le travail et les animaux domestiques) en Cancer, signe de la Lune, la famille, la mère…

Les astres en transit entretiendront l’effet de tous ces quinconces pendant de longs mois encore. Les situations solliciteront des prises de conscience et de position. Il conviendra de ne pas s’installer dans une logique de victime, mais plutôt de chercher les moyens de réagir pour gérer au mieux ce qui arrive ou, tout au moins, pour en tirer un enseignement utile au devenir et à l’évolution, voire à l’enrichissement qui en découlera éventuellement.

En ce moment, Jupiter et Uranus transitaires sont au quinconce l’un de l’autre. Cet aspect est représentatif de la mise en lumière des changements nécessaires pour améliorer les choses et aller vers l’évolution. Si le quinconce est vécu au premier degré, il ne débouchera sur aucune décision concrète pour promouvoir le changement et la réussite espérés. Cette configuration concerne tout le monde, mais différemment d’un thème à l’autre, évidemment. Assumons donc nos responsabilités dans les domaines où le changement est attendu afin qu’il soit aussi favorable et promoteur de réussite que possible. Sinon, le changement interviendra malgré nous et il ne nous restera plus ensuite qu’à le déplorer…

Si vous souhaitez approfondir l’effet de ce quinconce et d’autres autour de votre thème, n’hésitez pas à me contacter www.ablas-astrology.com/page3.htm en me posant simplement la question ou en sollicitant une analyse approfondie des transits en cours et à venir www.ablas-astrology.com/prev12.htm Je me ferai un plaisir de vous « éclairer de mes lumières » J

A bientôt pour un autre article sur cette Page


© Roland Legrand – 11 02 2016