Saturday, May 28, 2016

Un "poisson-chat"

Un « poisson-chat » J

Née le 1er avril, cette petite boule de poils innocente à pourtant un thème astral quelque peu “chargé” qui dénote un sacré caractère que nous ne tarderons pas à apprécier… Nouvelle arrivée à l’école ABLAS, elle n’est pas là pour apprendre l’astrologie, mais certainement pour s’en imprégner, comme par osmose, en présence des consultations et des séminaires, autant que des enregistrements de vidéos et d’analyses audio en tous genres que je fais quotidiennement. C’est la mascotte d’ABLAS depuis le 26 mai 2016. Elle nous a été donnée par un voisin qui doit également placer une demi-douzaine de ses frères et sœurs… Elle n’a pas encore de nom défini, ni précis, mais ça viendra. Si vous avez des idées, n’hésitez pas à nous en faire part… Son thème astral est intéressant. Sa nature Bélier ne fait d’elle un poisson que par le jour de sa naissance, le 1er avril. Mais elle n’est, ni une plaisanterie, ni une blague ou un canular…

Je ne sais pas à quelle heure elle est née ; j’ai donc monté un thème pour midi, sans tenir compte d’un Ascendant, ni des Maisons. L’astrologie sert aussi à comprendre et à mieux gérer un animal domestique. A première vue, cette petite chatte aura du caractère, tout en étant craintive, voire timide, en présence d’inconnus. Nerveuse, du fait de la conjonction Soleil/Mercure/Uranus en Bélier au carré de la conjonction Lune/Pluton en Capricorne, elle n’aura pas beaucoup d’endurance, se fatiguera vite, mais sera toujours très rapide à réagir et imprévisible dans son mode de fonctionnement.

Il faudra la surveiller et l’encadrer pendant la période “junior” pour éviter des incidents ou accidents malheureux. La Lune représente la prime enfance et la proximité de Pluton au carré du groupe planétaire en Bélier prévient de risques graves par manque d’attention et excès de témérité, de curiosité et d’insouciance… Comme nous sommes situés sur une avenue à forte circulation, nous gardons plutôt les fenêtres et portes-fenêtres fermées. C’est un gage de sécurité pour que notre petite compagne ne soit pas tenter d’aller vers le canal du midi tout proche pour chasser les canards, les ragondins ou les oiseaux qui peuplent cet endroit paisible, mais dangereux pour une petite chatte innocente et enjouée…

Dans ce thème, on note la position de Jupiter opposé à Vénus, Chiron, le Nœud Sud et Neptune en Poissons. Cette configuration indique un attrait quelque peu excessif pour les bonnes choses (Vénus/Jupiter) et les soucis digestifs pouvant en découler (Chiron/Jupiter). Le Nœud Sud collé sur Vénus et Chiron montre un fort besoin inconscient de sécurité affective et de bien-être. Ces éléments dans le signe des Poissons sont sous la régence de Neptune, également en Poissons. L’opposition Jupiter/Neptune au carré de Mars et Saturne, est signe d’une vulnérabilité hormonale qui pourrait produire des troubles de santé à “l’âge mûr”. Il conviendra donc de veiller à son alimentation et à son rythme de vie pour que sa jeunesse jusqu’à sa vieillesse, soit agréable.

Bien que les configurations décrites mettent en garde contre des déséquilibres en tout genre, les beaux trigones qui apparaissent dans son thème, seront très protecteurs et promettent de multiples bienfaits. Jupiter trigone Pluton et Lune Trigone Jupiter, sont deux sources d’énergie bénéfique majeure. Par ailleurs, Mars et Saturne conjoints en Sagittaire sont au trigone de la conjonction en Bélier. Mars, le bon réflexe et Saturne la sagesse ou “l’expérience des anciens” (son maître peut être associé à cette planète. Je vais avoir 66 ans  dans quelques deux semaines…) Quant au trigone de Jupiter, il confère de la chance et montre à quel point la bienveillance de sa maîtresse (ascendant Sagittaire) protègera ce petit être tout neuf pour qu’il grandisse dans un environnement sûr, confortable et généreux. Son côté “tête en l’air” promu par l’opposition Mercure/Lilith, sera moins hasardeux à la maison pour notre petite compagne que livrée à elle-même dans quelque nature que ce soit.

Il faudra faire preuve de vigilance au cours du transit de Mars en Sagittaire, du 2 août au 27 septembre. En repassant sur sa position initiale et sur Saturne, au carré de Neptune et de Jupiter, cet astre accentuera considérablement le besoin de bouger dans tous les sens sans se poser les bonnes questions... Les risques d’incidents ou d’accidents seront nettement accrus pendant cette période. Les transits de Mars devront d’ailleurs toujours être étroitement surveillés pour minimiser son influence perturbatrice toujours soudaine et souvent violente.

L’astrologie est ainsi un outil efficace pour améliorer les relations avec nos amis les bêtes, pour mieux les comprendre et les accompagner. La relation avec ses maîtres en bénéficie à tous les niveaux. N’hésitez pas à établir le thème astral de votre animal de compagnie. Vous y trouverez une foule d’informations très utiles et étonnantes de vérité. Et pourquoi pas, d’ailleurs ? Les humains ne sont pas les seuls à pouvoir tirer parti de ce qui tourne autour du Soleil…

A bientôt pour un autre article et bonne astrologie :)


© Roland Legrand - 28 mai 2016

Thursday, May 26, 2016

Vénus en Gémeaux !

Le transit de Vénus en Gémeaux a commencé le 24 mai 2016, à 9h45 GMT. L’influence de la déesse de l’amour et des bonnes choses de la vie se propagera dans la vie des natifs de ce signe de multiples façons. Il en sera de même pour les autres signes, dans le secteur représenté par la Maison en Gémeaux dans leur thème. Pendant environ trois semaines, vous bénéficierez donc des bienfaits de Vénus. N’hésitez pas à solliciter sa bienveillance pour apporter un peu de bonne fortune dans votre vie, mais faites-le quand même avec modération. Voici pourquoi…

Une opposition de Mars pourrait créer trop de passion et d’impulsivité déraisonnables. Saturne, pas très loin de Mars, signale que “tout écart sera sanctionné.” Il conviendra donc de tenir compte des réalité et d’utiliser l’énergie de Vénus pour mieux les gérer plutôt que pour compenser. Neptune agira de son côté en augmentant le besoin de rêver.

C’est beau de rêver… Mais ça ne suffit pas pour s’imposer. Pendant cette période, ne faites pas trop confiance à votre nez, à votre flair ou à votre intuition. Faites preuve de réalisme et n’hésitez pas à vérifier objectivement ce ou ceux que vous aurez envie de croire. Vous éviterez ainsi des déceptions et des erreurs morales ou autres qui pourraient vous coûter beaucoup plus cher qu’elles ne vous rapporteront.

En conclusion, bien que bénéfique, ce transit sera quelque peu contrarié par des dissonances d’astres puissants qui feront obstacle à notre capacité à tirer  le meilleur (et non le pire !) des bienfaits de Vénus en Gémeaux…
Quel secteur de votre thème sera concerné ? Dans quelles Maison de votre thème ce transit de Vénus se produit-il ?
En Maison I (Ascendant) : Vous aurez davantage de charme et de charisme pour vous imposer en douceur selon vos besoins profonds et votre intimité.
En Maison II : Vous pourrez demander une augmentation de salaire ou obtenir un petit plus sur le plan financier.
En Maison III : Vous pourrez faire ce voyage ou cette démarche qui vous tient à cœur, déclarer votre flamme ou proposer vos écrits à un éditeur.
En Maison IV : Vénus apportera du bien-être dans votre foyer. Décoration, amélioration, moments agréables en famille, profitez-en !
En Maison V : L’amour sera votre mot clé. La chance vous sourira. Quelques beaux moments en bonne compagnie en perspective…
En Maison VI : Une amélioration se remarquera dans votre travail, les relations professionnelles et les démarches que vous ferez dans ce domaine.
En Maison VII : La bienveillance dans le couple et les relations humaines. Moment
propice pour s’engager dans une relation intime ou pour se marier !
En Maison VIII : Si vous avez besoin d’emprunter de l’argent, votre banquier sera plus conciliant. Moment également propice pour investir vos deniers.
En Maison IX : Les démarches administratives seront facilitées. Les examens aussi. Profitez-en aussi pour voyager et découvrir de nouveaux horizons.
En Maison X : Vénus vous aidera à progresser et à réussir en améliorant vos rapports avec les hiérarchie et vos capacités de réalisation.
En Maison XI : L’amitié et l’amour auront tendance à se confondre. Vous serez plus populaires car votre bienveillance sera appréciée.
En Maison XII : Une rencontre ou des retrouvailles avec le passé serons source de satisfactions et de plaisirs profonds.

Bien sûr, ces quelques lignes ne sont qu’une infime partie de ce que Vénus peut vous apporter. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à me contacter : http://www.ablas-astrology.com/page3.htm 

A bientôt pour un autre article sur cette page.

Monday, May 16, 2016

L’hypnose au service de la réussite

Franz Anton Mesmer était natif des Gémeaux du 23 mai 1734 à Iznang en Allemagne. Ce médecin est le précurseur de l’hypnose. Sa méthode s’appelle tout naturellement le “mesmérisme” et, comme vous le savez, “mesmériser” quelqu’un, c’est le subjuguer ou, si vos préférez, l’hypnotiser. Cet érudit était féru d’astrologie. Il a d’ailleurs basé sa pratique sur l’idée que les corps célestes avaient une influence (magnétisme) sur tous les êtres vivant sur notre planète. Pas bête… Il s’était inspiré des travaux de Paracelse, de Jan Baptist Van Helmont ou de Richard Mead, pour rédiger sa thèse universitaire et obtenir son doctorat en médecine. Quelques années plus tard, Mesmer fit évoluer cette théorie du “magnétisme astral” au “magnétisme animal” pour l’utiliser sur ses patients afin de les délivrer de certains maux, de certaines phobies et de toutes sortes de troubles par le pouvoir du magnétisme, mais aussi du verbe sur l’esprit. C’est ainsi que naquit l’hypnose, dont le nom ne vit le jour que beaucoup plus tard.
Longtemps mise au placard par une médecine manœuvrée par les laboratoires pharmaceutiques aux desseins mercantiles, elle refait surface depuis quelques années dans les hôpitaux où elle est utilisée avec succès…

Pourtant, nombreux sont ceux qui méconnaissent l’hypnose et qui “en ont peur” ! Cette peur qu’on retrouve aussi dès qu’on parle de “voyage astral” par exemple. Des sujets qui suscitent des réactions étranges chez les néophytes car ils ignorent totalement de quoi il s’agit et ne fonctionnent que sur des préjugés subjectifs. L’hypnose n’est pas “diabolique” et l’hypnotiseur n’est pas dangereux ! Au contraire, l’hypnotiseur est le meilleur ami de ses patients car il les aident à guérir sans aucun effort de leur part et sans aucune drogue ou médicament !

J’ai personnellement découvert l’hypnose dans sa forme personnelle d’autohypnose. Cette période de ma vie remonte à plus de quarante ans. Je m’intéressait alors à tout ce qui pouvait améliorer mes capacités latentes, autant que pour atténuer ou faire disparaître mes tares et mes peurs irrationnelles. Comme le vertige, par exemple. L’autohypnose m’a débarrassé de cette appréhension du vide et de cette attraction impressionnante qu’il produisait en moi lorsque je devais monter sur une échelle ou pire, sur un toit pour le nettoyer ou le repeindre… L’autohypnose m’a également débarrassé de la timidité, du manque de confiance en moi, du manque de combativité, pour remplacer peu-à-peu toutes ces faiblesses par leurs contraires. Quand on voit quelqu’un à l’aise devant un public, s’exprimer sans difficulté, s’imposer à son entourage, on en conclut souvent que c’est “dans son caractère”. Ce n’est pourtant pas toujours le cas. parfois même, les plus timides, les plus introvertis, deviennent d’excellents orateurs et des leaders incontestés grâce au pouvoir des mots sur le mental. Des mots qui viennent d’eux-mêmes s’ils utilisent l’autohypnose ou d’un thérapeute hypnotiseur, s’ils ont recours à un tiers.

Mesmer ayant été sensible au pouvoir des forces gravitationnelles des astres du système solaire, il a mis en évidence la transmission de ce pouvoir par l’homme sur l’homme ou sur les animaux. Je ne sais pas s’il utilisait l’astrologie dans sa pratique médicale du “mesmérisme”, mais il me semble qu’elle lui aurait été utile pour discerner les sujets sensibles et les sujets réfractaires par l’analyse de leur thème. Quelques notions d’astrologie suffisent pour reconnaître rapidement les configurations significatives des capacités de chacun à ce sujet.

Nous sommes tous des hypnotiseurs ! La différence entre vous et un professionnel c’est évidemment le savoir, mais c’est aussi et surtout, la confiance en ce savoir et la spontanéité avec laquelle on l’utilise. On a tous rêver d’influencer quelqu’un un jour ou l’autre. Quelle que soit la raison et l’objectif, le désir d’emprise sur autrui fait partie de la nature dite “conquérante” de l’être humain. Notez que les animaux ne sont pas les derniers à utiliser l’hypnose pour chasser. Le serpent est un exemple parmi d’autres.

Vous souhaitez apprendre à pratiquer l’hypnose et l’autohypnose pour améliorer votre vie ? C’est possible et, je dirais même que c’est assez facile en somme. Imaginez qu’en musique on ne dispose que de sept notes + les intermédiaires, soit douze notes seulement. Et avec si peu de matière de base, imaginez combien de morceaux de musique, de symphonies, de chansons ou d’opéra et autres concertos ont été composés ! Au cours du séminaire prévu le 5 juin à Agde, en compagnie d’Eric Cossurelle et de ses trois décennies d’expérience pratique professionnelle, je vous montrerai ce qu’il convient de prendre en considération dans un thème astral pour déterminer la meilleure façon de procéder sur vous-même ou sur d’autres personnes. L’autohypnose est un excellent outil de développement personnel, tant pour améliorer l’image que votre inconscient vous renvoie pour de multiples raisons plus ou moins obscures. Eric vous initiera et vous constaterez à quel point c’est facile à utiliser au quotidien et dans tous les domaines. L’application des quelques principes qu’Eric vous montrera est de nature à vraiment changer votre vie. Il n’y a rien d’ésotérique dans l’hypnose. Elle est utilisée par le corps médical et reconnue d’intérêt scientifique depuis Mesmer, voire depuis Paracelse. Le nombre de participants pour ce séminaire est limité à douze pour des raisons de place et de disponibilité à chacun. Ne tardez pas à vous inscrire. Cliquez ici pour plus d’informations.


© Roland Legrand – 16 mai 2016

Saturday, May 7, 2016

ASTRO-COACHING POUR REUSSIR

ASTRO-COACHING POUR RÉUSSIR

Depuis que je pratique l’astrologie, je m’en suis énormément servi pour me comprendre et pour gérer ma vie. En même temps, cet outil m’a également permis de comprendre et de gérer mes réactions, comportements, attitudes et pulsions diverses en présence des autres. Au cours des milliers de consultations que j’ai pu faire depuis le début de ma carrière à la fin des années soixante dix, j’ai rapidement perçu la nécessité de l’astrologie et son bien-fondé en termes de prévisionnel pour s’accommoder au mieux des énergies cosmiques en mouvement et d’en profiter dès qu’elles sont favorables. Quand on ne sait pas ce qu’il se passe dans le système solaire, on ne peut imaginer l’influence du rayonnement de chacun des astres sur la nature vivante et sa structure biologique avec tant de répercussions sur le comportement. Quand on sait cela, on a définitivement une longueur d’avance sur ceux qui ne savent pas.

« Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. » Le fait qu’on ne détiendra jamais toute la vérité et toute la connaissance ne doit pas devenir une excuse pour ne rien vouloir apprendre. Apprendre permet de comprendre et comprendre permet d’évoluer, de progresser et d’améliorer son quotidien de façon souvent radicale et exemplaire.

Les formateurs en développement personnel et en marketing d’entreprise le savent et proposent à leur clientèle des formules adaptées à leurs ambitions et projets. Ces formations très onéreuses parfois, donnent accès à une forme de connaissance et à la motivation positive et constructive qui en découle.

Je souhaite mettre ma connaissance de « l’astrologie de terrain », que je pratique quotidiennement depuis près de quarante ans, au service du développement personnel dans le cadre d’un programme adapté qui aura pour but d’éveiller ou de réveiller vos potentialités afin que vous les exploitiez pour réussir votre vie dans les domaines qui vous posent des problèmes que vous ne parvenez pas à résoudre.

On a tous des rêves, des espoirs, des aspirations, des projets et des ambitions. Souvent, on sait ce qu’il faudrait faire pour réussir et on est tout à fait objectif quand il s’agit de conseiller un tiers. Pour soi-même, par contre, c’est une autre histoire. Et c’est justement parce que « c’est une autre histoire » que le passé joue un rôle en toile de fond. Il plante le décor sur lequel se déroule la vie.

On ne peut pas changer le passé. Il faut donc l’accepter. Quel qu’il soit. Le passé est passé. Seul l’avenir doit compter, car c’est demain que vous pourrez changer ce qui doit l’être, pas hier. Pour hier c’est trop tard. Pour demain, tout reste encore à faire, donc tout est possible. Tout ? Tout ce que vous désirez et tout ce pour quoi vous voulez agir ou combattre. C’est ce que mon programme d’astro-coaching vous propose.

Mère de toutes les sciences, l’astrologie est au centre de l’accompagnement élaboré en association avec d’autres approches adaptées aux besoins personnels de chacun. Retrouver la confiance en soi et la motivation d’aller de l’avant donne accès à la réussite. Qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’un travail, des finances, de l’amour, de troubles de la personnalité (timidité, complexes, dispersion, démoralisation, etc.), de perturbations familiales, de problèmes relationnels (et j’en passe), l’astro-coaching libère l’énergie positive bloquée en soi et qui ne demande qu’à s’exprimer pour changer la vie pour toujours.

Mon slogan, affiché sous le nom de l’école ABLAS est « l’astrologie pour une vie meilleure ». Je sais à quel point cette « grande dame » m’a permis d’améliorer la mienne, malgré les aléas inévitables qui font partie du chemin de chacun. Le programme astro-coaching que je propose aura pour seul but VOTRE RÉUSSITE.

N’oubliez pas, le passé est derrière vous et ne reviendra jamais. Seul l’avenir peut être changé. Comme je l’écrivais dans la première leçon du cours d’astrologie en 1981, « SOYONS POSITIFS ET TOUT DEVIENT POSSIBLE ».  Alors, si vous souhaitez réussir, mais que des blocages ou autres barrières vous en empêchent, cliquez ICI pour accéder au formulaire de demande de programme spécifique que je vous enverrai en toute discrétion et confidentialité après l’avoir préparé spécialement pour vous.


© Roland Legrand – 7 mai 2016

Wednesday, May 4, 2016

Une nouvelle vidéo sur Youtube

La matinée du 1er mai 2016. Séminaire ASTROLOGIE ET DEVELOPPEMENT PERSONNEL avec Roland Legrand




Tuesday, May 3, 2016

Astrologie et développement personnel



En ce dimanche 1er mai, fête du travail, jour du muguet, nous avons beaucoup “travaillé”. Je mets ce verbe entre guillemets, car j’ai du mal à considérer ce que je fais comme du travail. Le séminaire a commencé à 10h. Il s’est terminé à 20h… Je me sentais particulièrement inspiré. Je me suis demandé pourquoi tant d’énergie et de créativité. J’ai regardé les transits du jour. Vénus venait d’entrer en Taureau, dans ma Maison VI du travail et dans le signe où elle se trouve dans mon thème natal. La Lune est passée en Poissons, sur Neptune et sur “mon” Jupiter… Et ce Mercure, rétrograde en Taureau, n’a pas empêché mon cerveau en ébullition de fonctionner… Quelle journée ! Ces transits on été une forte source d’inspiration pour communiquer toutes sortes de données utiles (j’espère !) aux douze personnes présentes, venues pour aborder “Le Développement Personnel”.

Le développement personnel est un vaste sujet. Dans ce concept, le mot “personnel” me gêne un peu. Si l’on souhaite se développer ou plutôt développer ses capacités et potentialités latentes, c’est pour partager avec l’entourage proche et moins proche. C’est pour être plus efficace dans son travail et avoir davantage confiance en soi pour gérer les situations, comprendre les autres et se débarrasser des peurs latentes enfouies dans l’inconscient depuis des lustres, voire depuis toujours !

Nous avons abordé le passé, source d’épreuves parfois très difficiles, ce passé où sommeille nos souvenirs. Ces souvenirs qu’on oublie et d’autres qu’on remet systématiquement en avant où ils polluent le présent et nuisent à l’avenir. Tout le monde souhaite aller mieux. Tout le monde dit vouloir aller mieux. Malheureusement, le mal-être est aussi ce que les psychologues appellent la “zone de confort”. On y est mal, mais on y est “chez soi”, donc en sécurité. Une sécurité dont on a tant besoin pour réprimer l’angoisse du lendemain, la peur de la mort et surtout de l’inconnu qu’elle représente. Personne ne veut mourir, mais tout le monde sait que c’est l’issue inéluctable. Cette connaissance est acquise dès la naissance, dès le premier contact avec la “matière de la vie”.

Le thème astral fourmille d’informations subtiles utiles pour mieux comprendre. Comprendre c’est accepter et accepter c’est laisser ce qui nous gêne ne plus nous incommoder. Il y a des gens qui ont horreur des moustiques. Ils les pourchassent, les écrasent, ne parviennent pas à s’endormir s’ils en entendent un dans la chambre. Il y en a d’autres qui ne s’en préoccupent pas. S’ils entendent le moustique s’approcher trop près, clac ! ils l’écrasent au risque de se gifler eux-mêmes parfois très fort… Mais qu’importe, ils sont tranquilles. Le moustique de reviendra plus les narguer… Les mauvais souvenirs sont comme des moustiques. Chacun les gère à sa façon. La meilleure solution pour ne pas ou plus en être incommodé, c’est de les laisser où ils sont, dans le passé. Cela ne veut pas dire “mettons un couvercle et faisons comme s’ils n’existaient pas.” Non, pas du tout, au contraire ! Les laisser où ils sont devient possible lorsqu’on a accepté leur existence et les circonstances qui les ont imprimés dans notre mémoire. L’acceptation est la porte par laquelle la libération des nœuds émotionnels devient possible. Les nœuds émotionnels dont il est question en EFT (Emotional Freedom Technics) et qui donne d’aussi bons résultats, malgré la simplicité de cette pratique. L’autosuggestion positive est un autre outil merveilleux. On fait trop d’autosuggestion négative spontanée parce qu’on vie dans une société négative. Une société où le négatif est une source de revenus continuelle. Il n’y a qu’à éplucher les programmes télé pour s’en rendre compte. Sans oublier l’actualité au quotidien, judicieusement choisie et triée par les médias pour “faire peur”. La peur fait vendre, car consommer, acheter et acquérir procure un sentiment de sécurité. Un faux sentiment de sécurité, évidemment, car vous le savez, ici bas rien ne nous appartient, tout nous est prêté. Même la vie…

Le développement personnel est absolument nécessaire. Il est vital. Nous avons tous besoin d’être la personne qu’on veut ou croit être au fond de nous plutôt que face aux autres. Dans un premier temps tout au moins, car plus le développement personnel prend de l’ampleur, plus nous évoluons socialement de façon authentique, sincère et spontanée. Cette spontanéité qu’on nous a peu à peu retirée lorsque nous étions enfants. Ah, l’éducation ! Celle de nos parents, puis de nos maîtres et maîtresses, puis de nos profs, puis de nos chefs ou de nos supérieurs, quels qu’ils soient et aussi stupides puissent-ils être ou avoir été ! L’éducation de nos amis, copines ou copains; choisis en fonction du rejet de l’éducation parentale ou en accord avec elle, mais rarement en accord profond avec notre Moi.

Le ‘’développement personnel’’ passe par le dépouillement personnel. Sans cette étape, le développement personnel n’est qu’un couvercle de plus, un pansement ou un médicament psychologique pour couvrir ou atténuer le mal qui nous ronge de l’intérieur. Il faut s’adresser au passé et lui poser les bonnes questions. Il faut avoir le courage d’abandonner les vieux schémas, les habitudes et les automatismes. Il faut être motivé, vraiment motivé pour s’engager sur cette voie. Comme on dit, “on sait ce qu’on perd, mais pas ce qu’on trouve en échange”. Il faut prendre le risque de perdre, effectivement, pour mieux gagner. Gagner, pas que de l’argent, encore que ce soit nécessaire, mais la confiance en soi, la vraie confiance en soi. Celle qui nous donne un sourire de satisfaction en nous regardant dans le miroir de notre salle de bains. Pas une satisfaction vénale, mais la satisfaction de se sentir “soi” et “bien dans cette peau”, quelle qu’elle soit. Pour en arriver là, un long travail personnel est parfois nécessaire. Parfois, il suffit de quelques prises de conscience subtiles pour tout débloquer. Parfois le simple fait de vouloir le bien-être l’apporte sur un plateau d’argent. On se dit alors “mince, pourquoi j’ai attendu tout ce temps pour vouloir être mieux ?” Le temps est une invention de l’être humain qui l’a mis au point depuis qu’il sait concrètement qu’il n’est pas immortel. Comme l’écrivit Henry Miller dans l’un de ses romans à tendance autobiographique : “au début, la mort n’existait pas. C’est l’Homme qui l’a inventée parce qu’il avait peur de vivre…” Avez-vous peur de vivre ? Oui ? … Alors, vous allez mourir… Si vous n’avez pas peur de vivre en vous accrochant à la vie comme on s’accroche à son patrimoine génétique, alors vous ne mourrez jamais, car vous comprendrez que la mort n’est qu’un passage vers une autre vie. Mourir pour renaître. Voilà la solution et la vraie définition du développement personnel. Pour découvrir et expérimenter mon approche en relation avec l’astrologie, venez au séminaire du 8 mai. Il reste quelques places disponibles. CliquezICI pour plus d’informations et pour vous inscrire.


A bientôt donc, pour une deuxième journée mémorable !



© Roland Legrand - 03 mai 2016