Thursday, June 16, 2016

La Pleine Lune du 20 juin 2016

Elle aura lieu au dernier degré sur l’axe Gémeaux-Sagittaire à 11h05 GMT, 13h05 en France, 12h05 à Londres, 7h05 à Montréal et à New-York, 22h05 à Sydney ou encore, 4h05 à Los Angeles… Pour la France, l’Ascendant est en Vierge. A Londres, on le trouvera également en Vierge à seulement 2° d’écart. Etabli pour Montréal, l’Ascendant tombe en Cancer, comme pour New-York. Pour Sydney, on trouve l’Ascendant en Verseau et Pour Los-Angeles en Gémeaux. Il est donc important d’établir une carte du ciel pour le lieu où vous résidez afin d’en tirer le maximum d’informations utiles pour mieux gérer les événements au cours des deux semaines qui mèneront à la Nouvelle Lune en Cancer.

Sans tenir compte d’une quelconque domification, les configurations présentes dans la carte du ciel ci-contre (établie pour Paris) sont révélatrices des tensions dont nous sommes témoins depuis quelque temps, en France et ailleurs dans le monde. Plusieurs “carrés en croix” se remarquent. Ils agissent à partir des signes des Gémeaux, de la Vierge, du Sagittaire et des Poissons. Même si l’opposition Soleil-Lune (qui représente la Pleine Lune) n’est pas au carré des éléments en Vierge et Poissons, ni en opposition avec Saturne en Sagittaire, ces quatre signes restent source de fortes dissonances qui ne manqueront pas de s’exprimer au cours des deux prochaines semaines…

Les Gémeaux représentent la communication, le dialogue, les transports et les rapports d’intelligence, ainsi que la jeunesse. Le Sagittaire représente, entre autre, les dogmes, les lois, l’administration, le pouvoir et la politique. La Vierge représente les travailleurs, le prolétariat, les syndicats et le sens critique. Le signe des Poissons représentent les croyances, la spiritualité, l’imaginaire, le manque d’objectivité, l’alcool, la drogue et les dérivent qui découlent de leur consommation abusive. Ces domaines et tendances sont en contradictions, en opposition. Elles produisent une grande incohérence, ainsi que des débordements et des dérapages violents et destructeurs. Il faut donc s’attendre à toutes sortes d’incidents et d’accidents, d’événements météorologiques et même de catastrophes naturelles au cours des deux prochaines semaines…

Pas très brillant comme pronostic. J’en conviens. Avouez qu’il n’y a pas eu beaucoup de bonnes nouvelles récemment sur les médias. Au contraire, entre meurtres en masse aux Etats-Unis, les casseurs dans les manifestations en France, les bagarres débiles autour de certains matchs de l’euro de foot, les assassinats de deux fonctionnaires de police dans les Yvelines et aujourd’hui 16 juin, le meurtre “gratuit” d’une député britannique, sans oublier les inondations catastrophiques depuis la nouvelle Lune du début juin ; on est en droit de se demander si le monde n’est pas entrain de devenir fou !

La pratique de l’astrologie permet de comprendre le pouvoir des astres sur la nature humaine totalement ignorante de cette réalité. D’une certaine façon les influences cosmiques ont un effet hypnotique. Elles manipulent le fonctionnement des êtres vivants en agissant sur l’organisation cellulaire. Lorsque la Lune et le Soleil sont opposés, le rayonnement solaire reflété par notre satellite naturel est à son comble. Le force d’attraction produit de forts coefficients de marées, tant dans les océans que dans notre corps et notre cerveau, composés de 60 à 80% d’eau. Au-delà de la Lune évoluent les planètes autour du Soleil.

L’harmonie sur Terre est tributaire de l’équilibre du système solaire. S’il vient à défaillir, notre planète en subit immédiatement les conséquences. Les autres également d’ailleurs, je suppose, mais nous n’y vivons pas pour en témoigner. Depuis quelques mois, surtout depuis que Saturne est en Sagittaire et Jupiter en Vierge, le grand carré en croix qui s’est formé nous emprisonne dans une tourmente énergétique majeure. Nous en subissons tous les conséquences à différents niveaux. Les plus “fragiles” ou les plus “vulnérables” d’entre nous ne sont pas nécessairement les plus faibles ou les moins puissants. C’est paradoxal, mais le degré d’autorité ou d’agressivité qu’on impose à son entourage n’est pas associé à un esprit fort et évoluer, mais souvent le contraire... De ce fait, les énergies invisibles mais puissantes qui proviennent des configurations évoquées plus haut, agissent allègrement sur le mental troublé, fragile ou perturbé d’un nombre incalculable d’individus en tous genres qui se mettent à fonctionner comme au moyen-âge ou dans la préhistoire, quand il s’agissait vraiment et effectivement de défendre sa peau pour survivre dans un monde hostile au sens le plus basic du terme. Cela ne devrait plus être le cas au vingt et unième siècle. Et pourtant…

Au cours des deux prochaines semaines, les êtres “normalement pensant” devront se faire une raison au sujet de leurs congénères moins structurés. D’une façon générale, il sera utile, voire salvateur, de ne pas se mêler à la foule, de ne pas prendre de risques inutiles et de prendre du recul en restant philosophe et calme quels que soient les événements dont nous seront témoins (ou victimes). Toutes cette pagaille comportementale cessera progressivement à partir de septembre. En attendant, soyons vigilants, rassemblés en faisant preuve d’autodiscipline et de compassion. Même si c’est plus facile à écrire qu’à assumer, le simple fait de le souhaiter intérieurement est une source positive que nous pourrons exploiter le moment venu, si nécessaire. Si “vouloir c’est pouvoir”, alors ne nous privons pas de vouloir un monde meilleur pour pouvoir l’imposer.

Nous ne serons pas tous logés à la même enseigne. Selon votre thème et la disposition des éléments qui le composent, vous serez plus ou moins en harmonie ou en dissonance avec les positions planétaires du moment. La Pleine Lune annonce la fin du cycle d’évolution. Il durera jusqu’à la prochaine Nouvelle Lune de juillet. Pendant ces quelques deux semaines donc, profitez-en pour clore, terminer, finir en vue de recommencer, toujours recommencer. C’est la loi des cycles. Comme disait mon grand-père, “faire ou défaire, c’est toujours travailler”… 


Bon week-end et à bientôt pour un autre article de votre “astrologue préféré” sur cette page :)


© Roland Legrand - ABLAS astrology - 16 juin 2016

No comments: