Thursday, June 23, 2016

Mercure, Jupiter, Saturne et Neptune, le grand carré en croix…



Depuis le début du transit de Mercure en Gémeaux, un « grand carré en croix » s’est formé au sein du zodiaque. Il a un effet d’enfermement dans une logique de confusion et de frustration qui gagne du terrain. La polémique d’hier, 22 juin, autour de la manifestation prévue à Paris aujourd’hui 23, est significative des tiraillements produits par toutes sortes de malentendus et de problèmes de communication. Les transports sont concernés et la SNCF en particulier, en sait quelque chose, avec des pertes financières très lourdes depuis le début de la grève.

Aujourd’hui, la Lune est en Verseau, au trigone de Mercure. Cette configuration devrait apaiser sensiblement les esprits et permettre un dialogue un peu plus cohérent entre les parties concernées, à savoir l’état et les organisations syndicales. Espérons effectivement qu’une solution soit trouvée pour débloquer la situation qui, je le crains, risque d’être source de querelles de clochers jusqu’à la fin du transit de Mercure en Gémeaux, le 30 juin aux alentours de 1h30 du matin.


En attendant, les natifs des quatre signes impliqués dans cette configuration en croix continueront de se sentir emprisonner dans un carcan d’impondérables et une ambiance plutôt morose. Un sérieux effort sera nécessaire pour rester positif en toutes circonstances. Tandis que l’opposition Mercure/Saturne indique un ralentissement des « fonctions neuronales », elle est également stimulatrice de l’expression de l’insatisfaction ressentie. Les pensées et les propos négatifs n’auront pas le meilleur effet sur les relations humaines. Des retards sont également prévisibles dans tout ce qui dépend de Mercure (transports, courrier, déplacements, rendez-vous, etc.)

Pourtant, le carré Mercure/Jupiter produit une tendance aux excès d’enthousiasme et un fort besoin d’exploiter son savoir, ses connaissances ou ses capacités de communication, mais cette énergie pourrait être source d’erreurs de jugements, d’excès ou d’abus de confiance peu propice aux solutions recherchées aux problèmes éventuels, surtout s’ils impliquent l’administration ou la légalité…

Par ailleurs, le carré Mercure/Neptune agit comme une sorte de soporifique sur la pensée rationnelle, en introduisant une part d’imaginaire incompatible avec les réalités du moment. Cet aspect peut être utile pour s’évader temporairement « dans un monde virtuel meilleur » mais il risque aussi de fausser le bon sens et l’objectivité nécessaires pour tirer parti des capacités intellectuelles et de communication concrètement. Au contraire, Neptune incite à fonctionner par rapport à des croyances dont l’influence sur la pensée rationnelle empêche de voir les choses telles qu’elles sont…

Les natifs des Gémeaux, de la Vierge, du Sagittaire et des Poissons (signe et/ou ascendant) sont les principaux concernés. Selon l’ensemble de leur thème, ce grand carré en croix aura plus ou moins d’effet perturbateur qu’il conviendra de déterminer au cas par cas et en fonction de la situation et des attentes de chacun.

Toutefois, l’effet du « triangle infernal », évoqué dans d’autres articles et qui pose problème depuis sa formation suite à l’entrée de Jupiter en Vierge en août dernier, continuera de semer le trouble jusqu’au début du mois de septembre. Pour l’heure, évitons tout excès. Qu’il s’agisse d’enthousiasme ou d’insatisfaction, d’idéalisme ou de réalisme, soyons mesurés. Abordons les problèmes, les tensions, les tiraillements ou les malentendus avec tempérance et compassion, patience et détermination. Prenons conscience de cette réalité : « un transit et, par définition, un évènement qui passe ». Dans ce sens, ce que nous vivons aujourd’hui à cause du climat astrologique ou météorologique n’aura qu’un effet passager. Il convient donc de regarder vers l’avenir en ouvrant le livre des éphémérides pour savoir qu’à partir de telle ou telle date, ce qui gêne aujourd’hui deviendra, au contraire, une influence favorable. Cette perspective permet, non seulement de tenir bon face à l’adversité, mais également de se préparer à tirer le meilleur parti des leçons qu’on aura tiré des circonstances difficiles dont on aura été victime et qu’on aura fait de son mieux pour gérer…

Si vous souhaitez approfondir cette analyse en l’appliquant à votre propre thème astral, n’hésitez pas à me contacter. Et si vous faites partie de ceux qui veulent apprendre l’astrologie plutôt que dépendre de ceux qui la pratiquent, formez-vous à cette belle science qui vous aidera à vous aider vous-même autant qu’à aider les autres. Plus il y aura d’astrologues sur cette planète, plus la vie y sera meilleure ! J


© Roland Legrand – 23 juin 2016

No comments: