Saturday, June 4, 2016

Quand Jupiter passera en Balance…

Le 9 septembre 2016 à 11h49 GMT, Jupiter entrera en Balance pour la première fois depuis le 25 septembre 2004... Cette année, l’événement aura une signification symbolique de libération. En effet, depuis le 11 août 2015, Jupiter est en Vierge, où il accentue l’effet d’une dissonance Saturne/Neptune très peu propice à l’évolution et à l’enthousiasme. La relation trouble entre le rêve (Neptune) et la réalité (Saturne) produit un sentiment d’insatisfaction et de nombreuses déceptions. Ce que l’on nous a fait croire ou ce que l’on a voulu croire, ne s’est pas réalisé. Depuis l’entrée de Jupiter en Vierge, l’énergie phénoménale de la planète géante a progressivement, mais considérablement augmenté le malaise produit par la dissonance Saturne/Neptune. En se plaçant à l’opposé de Neptune et au carré de Saturne, un « triangle karmique » s’est formé entre les éléments Terre (Jupiter en Vierge), Eau (Neptune en Poissons) et Feu (Saturne en Sagittaire).

L’entrée de Jupiter en Balance aura pour effet principal de disloquer ce « triangle initiatique » et de produire une libération d’énergie propice à une amélioration de la situation générale. Sans aller jusqu’à permettre une reprise flagrante, peu probable tant que Saturne et Neptune sont dissonants (c'est-à-dire jusqu’au 21 décembre 2017, quand Saturne changera de signe), une évolution, qu’il conviendra d’apprécier à sa juste valeur, sera remarquée. Elle aura plus ou moins d’effet selon les cas, mais globalement on peut s’attendre à un mieux-être progressif à partir du 9 septembre 2016. En attendant, « faisons contre mauvaise fortune bon cœur » en essayant de tirer parti des leçons que cette période de marasme national et international nous aura enseignées…

Sur le fond, l’effet de Jupiter en Balance augmentera notre disponibilité et notre capacité à saisir les opportunités. Une tendance à l’exagération, conférée par l’opposition d’Uranus en Bélier, devra cependant être gérée pour éviter de s’engager dans des processus de changements trop radicaux, voire irréversibles. Pour éviter l’affrontement direct entre Jupiter et Uranus, il conviendra donc de passer par Saturne (la sagesse) qui, au sextile  de Jupiter et au trigone  d’Uranus, propose un parcours beaucoup plus concret et prometteur. Cette notion devrait prévaloir au moment des élections présidentielles françaises en mai 2017. Ce mode de fonctionnement tempéré incitera la majeure partie des électeurs à éviter les extrêmes (Jupiter opposé à Uranus) et à faire preuve de prudence et de rationalisme dans leur choix d’un prochain président…

Jupiter en Balance produira pourtant un carré avec Pluton en Capricorne. Cette dissonance graduelle nous incitera aux remises en question majeures. Un nouveau triangle se dessinera avec Uranus en Bélier entre les éléments Air (Balance), Terre (Capricorne) et Feu (Bélier) pour remplacer le précédent, avec des conséquences différentes sur l’inconscient collectif. Il s’agira alors davantage d’exprimer (Air) une énergie combative (Feu) pour imposer les réalités (Terre) que de déplorer ou d’implorer sans certitude d’être entendu ou compris. L’aspect explosif de la dissonance Uranus/Pluton, en vigueur depuis mars 2011 (souvenons-nous du drame nucléaire de Fukushima au Japon) pourrait devenir très préoccupant. Qu’il s’agisse des caprices de la météo ou des conflits humains, il est probable que Jupiter, après nous avoir libérés de nos croyances irrationnelles en « un monde meilleur » décuple notre besoin de « détruire » en vue de construire un nouveau monde sur les cendres de l’ancien…

Je préfère toutefois conclure de façon résolument positive en insistant sur le fait que le transit de Jupiter en Balance profitera à tous en nous permettant de bénéficier des faveurs de la planète géante pendant un peu plus d’un an. Sûr que cette période permettra à certains de « crever le plafond » en accédant au sommet de leur pyramide ou  en gravissant de nombreux échelons. Sans pour autant oublier les recommandations des paragraphes précédents, plus nous agirons avec prudence et réflexion, plus nous augmenterons nos capacités de réalisation avec d’importantes répercussions à long terme. Construire un monde meilleur ? Qu’à cela ne tienne ! Préparons-nous à retrousser nos manches et faisons en sorte que l’ampleur de la tâche n’annihile pas notre ardeur et notre détermination. Soyons positifs et tout deviendra possible…

Bon courage donc et à bientôt pour un autre article sur cette page.


© Roland Legrand 04 juin 2016

No comments: