Friday, January 13, 2017

Avec Saturne, ça bloque ou ça tourne ?


Suite à la réception de l’email ci-dessous, je me suis dit qu’il serait bon d’éclaircir un peu le « mythe de Saturne » le grand méchant loup de l’astrologie…

Bonjour Monsieur Legrand,
L'année prochaine, Saturne transitera le signe du Capricorne et sera donc opposé à mon Saturne Natal en Cancer.  Moi qui pensais en être débarrassé et me réjouissais du trigone à mon solaire depuis ce même signe, cela signifie-t-il que je vais encore subir blocages et retards durant ce transit ? D'avance merci de votre retour et dans l'attente, je vous souhaite un bon séjour au Japon.

Pourquoi cette planète a-t-elle si mauvaise presse ? On la compare trop souvent à l’élément perturbateur majeur. Pour nombre d’astrologues amateurs comme professionnels, Saturne est le grand maléfique, le fauteur de trouble qui empêche de vivre, de réussir, de s’imposer et de se réaliser dès lors qu’il est impliqué dans un aspect dissonant avec un élément important du thème astral. Cette notion s’applique dans le thème natal, comme en Révolution Solaire, en Progressions ou dans l’analyse des transits. Cette image négative a, bien sûr, une forte influence sur la manière de vivre cette planète lorsqu’elle approche d’un point sensible, quel qu’il soit…

Je considère, au contraire, que les messages de Saturne sont des sources d’informations positives qu’il convient d’apprécier à leur juste valeur. Saturne est l’astre « karmique » par excellence. Il représente ce que l’on doit assumer, que ça nous plaise ou non. On sait que le quotidien est rempli de ces contraintes qu’on n’apprécie pas, mais auxquelles on doit, bon gré, malgré, faire face.

Quand Saturne s’oppose à sa position initiale.

Ce phénomène se produit au moment de l’adolescence, vers 14-15 ans, puis vers 44 ans, de nouveau vers 73 ans et, si vous réussissez à vivre aussi longtemps, vers 102-103 ans… Ne voyons pas cet événement d’un mauvais œil. Au contraire. Saturne s’opposant à lui-même, sa puissance restrictive s’annule. C’est pourquoi l’adolescent se sent pousser des ailes et rivalise avec les adultes autour de lui. C’est pourquoi son système hormonal se met soudain à changer de rythme et à produire des besoins que l’enfant ne connaissait pas d’une telle façon auparavant…

A 44 ans, lors du deuxième passage à l’opposé de sa position initiale, Saturne cohabite avec le même phénomène pour Uranus qui parcourt un demi cycle en quarante-deux ans. L’association des deux influences permet de faire tomber pas mal de barrières et de tabous, de blocages et de retenues. C’est la période « démon de midi » au cours de laquelle bien des gens réalisent leur désir d’en finir avec une forme de vie qu’ils se sont imposés, mais qui ne leur convient plus. C’est la période où tout devient possible. On est dans la force de l’âge, comme on dit, et on peut aspirer au renouveau, voire à la renaissance…

Saturne représente les acquis issus des expériences de vie dont on a tiré certaines leçons. Ce bagage existentiel a pour but de nous rendre plus perspicaces, plus sûrs de nous et plus solides face à l’adversité et aux responsabilités de la vie. Lorsque Saturne s’oppose à lui-même, des portes, restées fermées ou entrebâillées depuis toujours, s’ouvrent progressivement. L’effet du transit pleut s’étaler sur deux ans et demi au maximum. Il lève les barrages représentés par les dissonances de Saturne dans le thème natal. Le moment est donc venu d’agir en profitant de cette période d’affaiblissement de l’énergie de cet astre, tout en gardant en mémoire sa symbolique primordiale d’astre karmique par excellence. Saturne représente donc le principe de cause à effet, rien d’autre. Ce qui ne fonctionne pas en nous ou autour de nous est de notre responsabilité propre, pas celle d’autrui. Quiconque nous freine dans nos élans, se verra rejeter lorsque Saturne s’oppose à lui-même. Comme ça n’arrive pas souvent, mieux vaut en prendre conscience et se préparer afin de tirer le maximum de ce répit annoncé…

Saturne devient ainsi un ami, un allié, le maître qui montre à son élève la meilleure façon de procéder. Il lui montre aussi sa réalité et le poids des événements passés et le résultat de ses actions, décisions et prises de positions éventuelles. Tout devient plus accessible quand Saturne s’oppose à lui-même. Profitons-en pour mettre en avant nos capacités latentes, nos talents et nos aspirations afin de progresser vers le sommet de notre pyramide, plutôt que de rester « plombé » par des réalités trop souvent inventées ou qui se sont imposées à l’insu de notre bonne volonté. Notez que les mêmes remarques s’appliquent à tous les autres astres, avec les différences d’interprétations issues de leurs symboliques respectives.

Si vous souhaitez approfondir cette analyse par rapport à votre propre thème, n’hésitez pas à me contacter en posant une question sur cette page du site de l’école ABLAS www.ablas-astrology.com/page3.htm Je vous répondrai dans les meilleurs délais.

En attendant, bonne continuation et cessons de « négativer » ! 


© Roland Legrand 12 janvier 2017

No comments: