Tuesday, February 21, 2017

La cinquième République en mal de vivre ?


Née le 28 septembre 1958 à 22h à Paris, la cinquième République est placée sous le signe de la Balance, avec un Ascendant Gémeaux. J’ai lu quelque part, quand j’apprenais l’astrologie, que c’était représentatif d’une tendance à « brasser beaucoup d’air » sans assurer la concrétisation des foules d’idées et de l’ingéniosité d’une telle association…

En France, on aime parler, exprimer des idées, revendiquer, polémiquer et analyser. La France doit être le pays le plus actif en termes de sondages et de dissection dans les moindres détails de ce que telle ou telle personnalité a pu dire ou suggérer par une phrase ou une attitude jugée équivoque, provocatrice ou symbolique, mais en fait, lancée souvent au hasard d’une conversation ou d’une rencontre fortuite que les médias, les habitués du bar du quartier ou les clients chez le coiffeur se plaisent à décortiquer pour en extraire une raison d’être bien souvent dénuée de sens ou de réel intérêt. La France de la cinquième République serait-elle une nation de « bavards » ?

Peut-être bien. D’ailleurs, quand on prête une oreille à ce que les médias se plaisent à transmettre, on se demande parfois s’il n’y aurait pas plus important à développer que les menus potins qui font certes vivre les journalistes, mais qui n’apportent rien de bien concret en fin de compte…

Est-ce en partie pour ces raisons que la cinquième République n’est plus très en forme ? Voilà près de soixante ans qu’elle existe. Elle vit donc son deuxième retour de Saturne. Cet événement cosmique de nature karmique est un moment de bilan, de récolte.

Dans le thème natal de la cinquième République, Saturne est en harmonie avec la Lune, Uranus, Lilith et les Nœuds Lunaires, mais opposé à l’Ascendant Gémeaux et au carré de Vénus en Vierge. Saturne est en Maison VI, conjoint à la pointe de la Maison VII.

Saturne en Maison VI indique des difficultés dans le travail (le chômage) à cause des lourdeurs administratives et des règlementations, autant que du poids des traditions. Le trigone d’Uranus montre de l’inventivité, de l’ingéniosité, du talent, une originalité reconnue dans le monde entier et une capacité d’adaptation étonnante face aux aléas et aux épreuves.

Le trigone de la Lune crée un lien bénéfique entre les Maisons II et VIII dont ces astres sont maîtres, assurant une bonne gestion et une prospérité matérielle au service du peuple (hum…) Le Soleil et Mercure sont au trigone de Mars, donnant un caractère compétitif et une énergie active mise au service des idées pour les réaliser concrètement. « Joindre le geste à la parole » est l’une des interprétations de l’aspect bénéfique Mercure/Mars, soutenu par l’énergie solaire donneuse de vie et de vitalité, tant au corps qu’aux pensées.

Alors, la France de la cinquième République est un pays formidable ?! Oui, elle l’est et elle doit le rester. Cependant, Saturne opposé à son Ascendant semble produire une tendance à s’autobloquer. Cet aspect indique souvent un manque de confiance en soi et une adversité qui nuit aux intérêts et à l’évolution, ainsi qu’à l’ouverture nécessaire pour partager plutôt que pour imposer. Par ailleurs, ne dit-on pas que les associations de signes d’Air produisent une prédisposition à se reposer sur ses lauriers ? C’est bien connu, les natifs de la Balance ont le plus souvent de très bonnes idées pour les autres, beaucoup moins pour eux-mêmes… Quant aux Gémeaux purs et « durs », ils passent leur temps à papillonner de fleur en fleur en glanant toutes sortes de bonnes choses, mais sans prendre le temps de s’arrêter pour approfondir et tirer concrètement parti de leur bel intellect…

Saturne revient sur sa position initiale pour imposer un changement de cycle. C’est le temps du renouveau. Il faut tirer les leçons du passé (Saturne) mais il ne faut en rester prisonnier. Uranus, au trigone de Saturne dans son thème natal, propose maintenant un autre trigone avec cet astre pendant son transit en Bélier, alors qu’il est également au trigone de sa position initiale en Lion. De plus, Uranus transite sur la Lune, Lilith et le Nœud Sud pour nous aider à prendre un tournant décisif. Uranus arrive là pour la première fois depuis la naissance de cette République. La prochaine occurrence se produira dans quatre-vingt-quatre ans, en 2101…

Ce beau triangle de Feu dynamisé par le retour de Saturne associé à Uranus nous indique la marche à suivre. Saturne = le passé, les acquis. Uranus = l’avenir, le changement, mais surtout le renouveau. Le changement dont parlait M. Hollande en 2012 n’a rien changé de façon très significative. Cette année, ce sera différent. Il le faut. C’est « karmique ». L’énergie d’Uranus doit prévaloir sur celle de Saturne qui est de retour « chez lui » après deux périples de près de trente ans, passant ainsi dans toutes les Maisons du thème, et après avoir « mis la pression » à chacune des conjonctions qu’il produisit avec les différents éléments de ce thème. En 2012, Saturne arrivait sur Neptune, le rêve, l’espoir, les illusions. Maintenant il revient sur lui-même : la réalité…

Uranus en Bélier agit sur le premier signe du zodiaque, dont la symbolique est reliée à l’idée d’un nouveau départ, d’une initialisation, d’un engagement musclé, d’une action forte. C’est le signe de la jeunesse, du sport, des arts martiaux, du courage, de l’armée, de la guerre et de l’autorité. Le prétendant à la présidence de cette cinquième République en mal de vivre devra-t-il avoir toutes ces « qualités » ? Aura-t-il un tempérament fort et l’énergie d’un vrai leader ? Qui, dans le paysage politique actuel peut revendiquer une telle image ? Je ne sais pas. Une chose est sûre ; si un changement marquant ne survient pas en 2017, si les vieux principes et les vieilles idées l’emportent sur la fougue et l’énergie positive de la jeunesse, alors, nous recommencerons un cycle de trente ans qui finira tristement par ressembler au précédent, après avoir paralysé les perspectives d’avenir qu’Uranus peut permettre de concrétiser grâce à l’énergie « complice » d’un Saturne prêt à « prendre sa retraite et à passer le bâton »… Bon sang, nous sommes dans l’ère du Verseau, non ?!

A bientôt pour un autre article sur cette page.

© Roland Legrand – 21 février 2017

         www.ablas-astrologie.com

No comments: