Wednesday, March 1, 2017

Emmanuel Macron à Matignon ?


Les transits planétaires autour du thème natal du candidat à la présidentielle sont significatifs de l’évolution qu’il souhaite faire prendre à sa vie sur le plan politique. Jupiter en Balance et Saturne en Sagittaire, lui permettent de monter dans les sondages et d’espérer gagner la course à l’Elysée le 7 mai. Sera-t-il à la hauteur de la tâche ? A-t-il des chances de s’imposer et de devenir le prochain président français ? J’avoue ne pas être en mesure de l’affirmer. J’ai plutôt l’impression que son « heure » est encore à venir. Il me semble qu’il aura davantage de crédibilité et de consistance lorsque Saturne passera sur la conjonction Soleil/Mercure dans son thème, fin décembre, mais surtout lorsque Pluton passera sur son Ascendant en 2025…


En effet, le transit de Pluton est un évènement unique, vu le temps que met cette planète pour faire le tour du zodiaque (248 ans). Cet astre est actuellement dans la Maison XII de M. Macron, le secteur de la gestation et de la préparation. Elle représente aussi le passé et le karma, ainsi que les épreuves qui vont avec.

A partir du 21 décembre cette année, Saturne passera en Capricorne, se plaçant ainsi au trigone de sa position initiale à 0°30’ en Vierge. Si Saturne est bien son premier maître d’Ascendant (car ça se joue à quatre ou cinq minutes de plus à son heure de naissance pour qu’il passe en Verseau uniquement) ce sera pour le candidat le moment d’une première étape importante d’affirmation de son moi au service du pays et de ceux avec qui il est contraint de collaborer (Saturne en Maison VII). Mais le 21 décembre, le nouveau président aura été élu et, si ce n’est pas lui, M. Macron devra continuer la lutte pour monter en puissance aux yeux des français…

Un aspect dans son thème natal peut le rendre impopulaire. Il s’agit de la conjonction Soleil-Mercure en Sagittaire opposée à son maître, Jupiter à 1° Cancer et à la Lune Noire moyenne à 27° Gémeaux. Lilith si proche de Jupiter indique des « zones d’ombre » autour du personnage et de son discours et autres propositions. Le Soleil représente son ambition de réussir, Mercure ses capacités de communication et son intellect. Jupiter représente son désir d’ascension et la Lune Noire, ce qu’il est capable de faire ou de ne pas faire pour parvenir à ses fins…

Nul n’est parfait, c’est sûr, et le paysage politique actuel en France met cette réalité copieusement en évidence. Nous avons tous des travers et personne ne peut dire honnêtement « je n’ai rien à me reprocher », car même si c’est ce que cette personne pense, je suis sûr que quelqu’un dans son entourage peut trouver quelque chose à lui reprocher…

La perfection n’existe pas sur cette Terre qui n’a pas été conçue pour héberger l’idéal de la création. Au contraire, comme disait Sartre, c’est plutôt un purgatoire où nous sommes venus « expier nos péchés »… Certains expient plus que d’autres, c’est vrai, mais globalement, même si la Terre est belle, si son climat est agréable et que sa nature fourmille de merveilles et de millions de couleurs et de nuances subtiles, ses habitants sont loin de lui ressembler. C’est peut-être pour cela qu’ils ont tendance à ne pas la respecter, à la malmener. De nos jours on parle de plus en plus de protéger la planète, mais si c’est bien notre devoir et notre responsabilité de « locataires » il faut avouer que la plupart des mesures imposées par les états et gouvernements ont plus une portée économico-politique qu’altruiste…

L’opposition Soleil/Jupiter donne des ailes et beaucoup d’ambition de réussir. Dans mon cours (Méthode ABLAS Tome 3) je décris brièvement cet aspect comme suit :

« Cette dissonance indique une nature trop généreuse et optimiste ou, au contraire, un fort égoïsme et une tendance dépressive accentuée, selon les signes où le Soleil et Jupiter se trouvent dans le thème. L’exagération de l’enthousiasme est source d’erreurs de jugement pouvant induire des problèmes juridiques ou administratifs importants. On note aussi un tempérament opportuniste accompagné d’une moralité parfois douteuse car plus intéressée qu’altruiste. »

Pour l’opposition Mercure/Jupiter, voici ce que j’explique dans ce même ouvrage :

Ce genre d’aspect rend curieux et intelligent, capable d'apprendre rapidement mais superficiellement. Le sujet manque parfois d'honnêteté intellectuelle et peut se servir de ses atouts ou connaissances pour manipuler autrui à son profit. Les principes de justice, de progression spirituelle et de fair-play sont remis en cause par les dissonances entre ces deux astres. Les voyages à l’étranger sont souvent synonymes d’incidents causés par la langue et la culture du pays, ou par la règlementation locale.

Pour ce qui est de la conjonction Jupiter/Lilith, voici ce que l’on peut en dire :

La proximité de ces deux éléments produit souvent des troubles dans la vie sociale en rapport avec son aspect juridique ou moral. Elle est parfois à l'origine de manifestations équivoques de la libido, pouvant entraîner des perturbations sexuelles et des difficultés dans la vie de couple. Une hygiène de vie parfaite semble nécessaire pour éviter toutes sortes de problèmes de santé dérivés de contaminations ou de la pollution.

Continuons avec l’opposition Soleil/Lilith :

Ce genre d'aspect confère de forts besoins sexuels et un intérêt pour la magie, les sciences occultes et les sujets et domaines plus ou moins glauques ou morbides. Les pulsions sont fortes car l'énergie physique est stimulée par le désir, la convoitise et la libido. La santé peut poser problème si une hygiène parfaite n'est pas respectée. Des troubles dérivés de contaminations par le contact physique sont souvent remarqués en touchant plus particulièrement les organes et fonctions représentés par le signe solaire en relation avec celui dans lequel Lilith se trouve…

Et enfin, voyons ce qui peut être décrit de l’opposition Mercure/Lilith :

L'attrait pour les mystères de la vie et le sexe, la mort, la magie et les pratiques occultes peut devenir une source de tiraillement entre le rationnel et l'irrationnel, entre le visible et l'invisible, au point de produire des peurs ou des phobies dont on a beaucoup de mal à se débarrasser par le fait même que ces troubles sont à la fois source d'attraction et de répulsion. La fratrie peut être ou avoir été à l'origine d'épreuves karmiques majeures…

Heureusement, ces dissonances sont quelque peu amoindries par Saturne au trigone de la conjonction Soleil/Mercure et au sextile de Jupiter et de Lilith. Cet astre, premier maître de l’Ascendant de M. Macron, montre une bonne capacité de gestion de ses pulsions et désirs, autant que de ses travers. Saturne lui permet de s’imposer par sa détermination et le sérieux avec lequel il assume ses responsabilités. Cet astre en Maison VII montre qu’il réussira en collaborant avec son entourage, car cette position indique qu’il a besoin de mettre ses efforts au service de l’autre ou des autres. Elle est également représentative de son mariage avec une femme plus âgée et qui joue peut-être un rôle de mère « de remplacement » si l’on en juge par la position de la Lune et des aspects qu’elle reçoit dans son thème. On note au passage de sérieux nœuds émotionnels qui mériteraient quelques séances d’EFT pour s’en libérer…

Notez que la Lune représente la démocratie et Saturne l’autocratie ou le pouvoir absolu. Saturne est fort dans le thème de M. Macron, alors que la Lune est faible, malmenée par Mars, Vesta et Uranus. Cela veut-il dire que s’il gagne la course à l’Elysée, M. Macron deviendra un président-dictateur ou est-ce que cela veut dire que la démocratie (la Lune) ne voudra pas de lui tant qu’il n’aura pas géré ses faiblesses émotionnelles ? M. Sarkozy a une conjonction Lune/Mars en Bélier. Elle lui a valu quelques dérapages responsables d’une impopularité telle qu’elle favorisa l’élection de M. Hollande… Si la Lune intervient à tel point sur l’expression de la personnalité, il est probable que M. Macron se rendra « coupable » de dérapages retentissants qui nuiront à son image de marque et à sa réussite.

Cela dit, comme rien n’est impossible de nos jours en politique, en France comme ailleurs, peut-être sera-t-il l’un de nos prochains présidents. Et on fera avec, comme on dit… Par contre, pour 2017, je ne le sens pas assez « mûrs ». Même en 2020, lorsque Saturne, Pluton et Jupiter se rejoindront en Capricorne, ce sera encore dans sa Maison XII, le secteur de la préparation et de la « gestation ». Je le verrais donc mieux armé pour s’imposer en 2025, quand Pluton passera sur et dans son Ascendant. Cet événement cosmique a été pour moi en 1990 un moment de régénération totale dans le domaine de l’astrologie que j’envisageais pour en faire ma vie depuis l’entrée de Pluton en Maison XII en 1983, au cours de la première année de vie de l’école ABLAS, fondée à Brisbane le 21 décembre 1982. En 1990, j’ai enfin pu abandonner le métier alimentaire que je faisais en parallèle, pour me consacrer totalement à « mon art ». Au fait, ABLAS aura 35 ans le jour de l’entrée de Saturne en Capricorne cette année ! ça se fête, non ? 

Merci de votre intérêt et de votre confiance en mon travail. A bientôt pour un autre article sur cette page. Il sera probablement consacré au thème de Marine Le Pen…


© Roland Legrand 2 mars 2017

1 comment:

Géraldine M. said...

Merci je partage !
https://www.facebook.com/Madameastres-724852344339215/