Wednesday, March 8, 2017

La Pleine Lune du 12 mars 2017


Conjoint à Chiron et Mercure, le Soleil éclairera notre satellite naturel de plein fouet le 12 mars à 14h55 GMT pour produire une Pleine Lune en Poissons dont la carte du ciel riche en aspect annonce une période importante pour nombre d’entre nous. Cet événement astronomique se produira le lendemain de l’entrée de Mars en Taureau, où il séjournera jusqu’au 22 avril, en harmonie avec les signes de la Vierge et des Poissons directement concernés par cette Pleine Lune.

Chiron et Mercure conjoints au Soleil en Poissons sont opposés à la Lune, bien sûr, mais également au carré de Saturne. Pour moi, un astre au carré d’une opposition joue le rôle d’arbitre. Le signe des Poissons est plutôt malmené depuis quelque temps. Ce n’est pas M. Fillon qui me contredira… Tous les Poissons ne sont pas logés à la même enseigne et ne subissent pas le même sort, heureusement, mais globalement, il faut reconnaître que Saturne n’est pas particulièrement clément avec eux, et ça va encore durer quelques mois. Jusqu’au 21 décembre, pour être précis. Alors, il faut tenir bon et ne pas se décourager. Ce que l’on n’obtient pas aujourd’hui pourra l’être demain, si l’on reste centré, déterminé et vaillant…

Cette Pleine Lune dans le dernier signe du zodiaque est symbolique d’un moment propice pour clore certains dossiers, pour terminer une histoire, une affaire, une relation ou un contrat (etc.) en vue de recommencer sur de nouvelles bases lors de la Nouvelle Lune qui aura lieu en Bélier le 28 mars. Ce qui est « malade » (Chiron) devra être soigné ou écarté. Chiron est le grand guérisseur, mais il a ses limites : il n’a jamais pu se soigner lui-même ! Mercure aide à réfléchir et à communiquer. Le messager des dieux nous permettra d’envoyer des courriers ou des CV et toutes sortes de messages pour accompagner la fin de cycle proposée par cette Pleine Lune. Il conviendra de prendre la réalité en compte (Saturne) et d’assumer nos responsabilités. Saturne peut nous bloquer, nous empêcher d’agir ou de penser (ou les deux…) Saturne peut nous rendre pessimistes, fatalistes, autant que paresseux, fatigués ou démotivés. Il faut lutter contre ce genre de tendance néfaste. Prendre des vitamines ou se forcer à faire de l’exercice autant qu’à faire ce qu’on aura prévu et décidé de faire pour conclure ledit cycle de la meilleure façon qui soit.

Tous les « enfants du zodiaque » que nous sommes seront concernés. Quel que soit le signe ou l’ascendant, cette Pleine Lune agira dans un secteur ou dans un autre, selon le thème astral de chacun. Si vous êtes dans une phase de « clôture de cycle » une attention particulière sera nécessaire pour que tout se passe bien, même, et surtout, si cette fin de cycle demande un gros effort et qu’elle n’est pas agréable, mais salvatrice, libératrice et pleine d’espoir pour le nouveau cycle qui commencera prochainement, lors de la Nouvelle Lune du 28 mars.

Mars en Taureau aura un effet bénéfique vers cette Pleine Lune sur l’axe Vierge Poissons. Il contrera le frein imposé par Saturne qui signale au passage qu’il faudra prendre son temps au lieu de s’engager sans réfléchir dans le processus de fin. Mars nous rendra plus combattifs (certains plus que d’autres) et améliorera nos réflexes. Les natifs du Taureau se sentiront une âme et une énergie de toréador. Ils réussiront à s’imposer s’ils savent gérer et canaliser l’énergie du dieu de la guerre pour le rendre plus diplomate que vindicatif, plus patient qu’empressé, plus vaillant que téméraire…

Vénus, proche d’Uranus en Bélier jusqu’en juin, continuera de stimuler les besoins de changement, d’originalité et d’imprévu dans la vie sentimentale. Uranus et Jupiter opposés accentuent le côté un peu extrémiste de la nature humaine, prête à tout pour obtenir satisfaction. L’affaire Troadec est un triste exemple de ce genre d’excès totalitaire. Pluton, le gardien des enfers, n’a pas d’état d’âme face à la mort. Il l’impose de mille manières et pas toutes sont agréables ! Le carré qu’il forme avec l’opposition Jupiter/Uranus sur l’axe Bélier/Balance en fait l’arbitre des excès produits par cette opposition. Est-il là pour indiquer que TOUT doit être détruit, ou pour informer des risques de destruction totale que peut produire le comportement extrémiste ? Je suppose que la réponse à cette question diffère d’une personne à une autre, mais le principe reste le même ; pour reconstruire, il faut détruire. On ne peut bâtir un nouvel édifice que sur la place laissée par l’ancien, pas sur l’ancien lui-même…

En conclusion, cette Pleine Lune devrait permettre de « passer à autre chose » ou, tout au moins, d’organiser la transition. Il en sera ainsi pour M. Fillon, c’est très probable. Cette transition politique sera-t-elle suffisante pour remettre le navire de la droite dans l’axe de la victoire ? I don’t know… Alors, si vous aussi vous souhaitez passer à autre chose, assurez-vous que ce que vous sacrifierez n’est pas finalement meilleur que ce que vous espérez obtenir dudit changement. Si vous souhaitez approfondir ce sujet, n’hésitez pas à me contacter www.ablas-astrology.com/page3.htm et je vous répondrai dans les meilleurs délais pour vous aider humblement à y voir plus clair.

Bonne fin de semaine et bonne Pleine Lune dimanche !


© Roland Legrand 08 03 2017

No comments: