Sunday, December 9, 2018

Quand la Lune rejoindra Mars


Quand la Lune passera sur la conjonction Mars/Neptune en Poissons
Quel sera l’effet de ce court transit ? Les astres lents sont à l’origine d’une tendance qui progresse en toile de fond pendant plusieurs années. Neptune est en Poissons depuis février 2012. Sa présence dans ce signe produit une augmentation sous-jacente du besoin de croire. Tout va bien jusqu’au moment où un autre astre lent interfère. 

Ce fut le cas pendant le transit de Saturne en Sagittaire, au carré de Neptune du 23 décembre 2014 au 21 décembre 2017. La réalité, représentée par Saturne, est venue rappeler à l’ordre le rêve neptunien. Le réveil ne fut pas très agréable pour certains. Que de déception ! … Depuis que Jupiter est entré en Sagittaire, on assiste à une augmentation de troubles divers issus de cette même déception. L’arrivée de Mars en Poissons, le 15 novembre, a mis le feu aux poudres en incitant toutes sortes de réactions hostiles, elles-mêmes issues de la déception.

Jupiter met douze ans pour faire le tour du zodiac. Il séjourne environ un an dans chaque signe. Neptune est beaucoup plus lent. Il séjourne quatorze ans environ dans chaque signe et met cent soixante cinq ans pour faire le tour du zodiac… Mars est beaucoup plus rapide que Jupiter et Neptune. Il met environ deux ans pour faire le tour du zodiac et séjourne en moyenne six semaines dans chaque signe…

La Lune est l’astre le plus rapide. Elle fait le tour du zodiac en un peu plus de vingt sept jours et séjourne seulement deux jours et demi dans chaque signe. Mars et la Lune sont considérés comme des astres rapides. Pour moi, les astres rapides servent de détonateurs ou de déclencheurs d’événements suscités par l’énergie d’un astre lent.

La combinaison d’énergies cosmiques produite par le Soleil et Jupiter en Sagittaire (son signe de maîtrise) au carré de Mars et Neptune en Poissons (son signe de maîtrise) a quelque peu échauffé les esprits ces derniers temps. En France cela s’est traduit par les manifestations des gilets jaunes et les débordements causés par des fauteurs de troubles toujours prêts à en découdre avec l’ordre public. Cela dit, les gilets jaunes auraient-ils été entendus sans la violence déplorée au cours de ces manifestations ?

La nouvelle lune du 7 décembre s’est produite en Sagittaire. On redoutait le pire. Les forces de l’ordre ont été mobilisées à outrance pour gérer et éviter le pire. L’entrée de la Lune en Capricorne vers 14h le 8 décembre et le transit qui s’ensuivra pendant deux jours et demi permettra d’apaiser les colères en passant sur Saturne et Pluton, au sextile de Vénus et surtout, de Mars en Neptune.

Puis la Lune ira passer deux jours et demi en Verseau, en harmonie avec le Soleil, Mercure et Jupiter en Sagittaire. Une certaine amélioration se remarquera grâce à une meilleure communication. Une certaine émotion aura un effet positif sur l’authenticité de ceux qui s’exprimeront. Les promesses sont représentées par Jupiter. Elles sont « le péché mignon » des natifs du Sagittaire, souvent trop optimistes et enthousiastes...

Le 13 décembre en milieu de journée (~ 12h30 GMT) la Lune fera son entrée en Poissons. Son énergie est puissante. Saviez-vous que l’attraction lunaire tire sur l’écorce terrestre au point d’y produire un bourrelet d’environ 30 cm d’épaisseur au fur et à mesure qu’elle tourne autour de la Terre ? Saviez-vous aussi que d’après les astronomes, la Lune ralentit la vitesse de rotation de la Terre sur son axe d’une seconde par an ? Ainsi, dans trois mille six cents ans, les journées dureront l’équivalent de 25 heures. Les heures seront un peu plus longues…

La Lune passera sur Neptune, puis sur Mars, le 14 décembre. Pourrait-elle réactiver soudainement un résidu de ce qui s’est produit quand elle transitait en Sagittaire, quelques jours auparavant ? Si c’est le cas, sachant que Mars, astre rapide, agit comme un détonateur, la surenchère lunaire pourrait causer une réaction forte. Un attentat ? Un séisme ? Une catastrophe naturelle ? Un crime ? L’énergie lunaire aura un effet sur tout ce qui est en dissonance entre le signe du Sagittaire et des Poissons depuis quelque temps. Le caractère « explosif » de ces configurations ayant été démontré, il n’est pas impossible que la Lune déclenche un processus tel qu’une sorte de soubresaut de tension, un geste inconsidéré ou un événement plus grave dont les médias se chargeront de commenter. Notre « jupitérien » de Président, devrait donc faire preuve d’une grande prudence du 13 au 15 décembre, en évitant de prendre des risques inutiles et de se trouver dans des endroits hostiles où certains exaltés pourraient avoir envers sa personne de mauvaises intentions.

Il en ira de même pour tous les natifs du Sagittaire et des Poissons. Pour que ces deux jours ne soient pas une source de mauvais souvenirs, prenez votre temps, réfléchissez avant d’agir ou de vous exprimer, ne vous mettez pas trop à découvert ; soyez prudents ! Mars séjournera en Poissons jusqu’au 1er janvier. Ouf ! La pression aura enfin tendance à tomber.

N’hésitez pas à me contacter en CLIQUANT ICI si vous avez une question à poser au sujet de l’influence de ces configurations dans votre vie. Je serai heureux de vous éclairer.

Merci de votre intérêt pour mon travail.

© Roland Legrand – 9 Décembre 2018 – ABLAS astrology


Sunday, November 18, 2018

Le Feu au Lac ?



Deux conjonctions importantes vont se produire prochainement. Non pas qu’elles soient très rares en elles-mêmes, mais parce qu’elles seront reliées par une quadrature préoccupante.

La première aura lieu le 26 novembre pour la première fois depuis vingt-quatre ans. Elle n’a pas eu lieu en 2007. Il s’agit de la conjonction du Soleil à la longitude de Jupiter qui se produira en Sagittaire, son signe de maîtrise. Cette position confère davantage de force à la planète géante. Son alignement avec le Soleil augmentera sa puissante énergie et l’influence qu’elle peut avoir sur les événements terrestres, tant d’un point de vue physiologique que psychologique et météorologique.

La seconde se produira quelques jours plus tard, le 7 décembre, à 13°50 en Poissons. Mars rejoindra Neptune comme il l’a fait tous les deux ans environ dans ce signe, depuis le début du transit de Neptune en 2012. La précédente conjonction date du 1er janvier 2017, avec une carte du ciel bien plus « paisible » que celle reproduite ci-dessus.

Les deux conjonctions se produisent dans des signes dont les éléments sont « incompatibles » (le Feu et l’Eau). De ce fait, des tensions et autres réactions « thermochimiques » pourraient en découler. La présence de Mercure proche de Jupiter, le 26 novembre, pourrait avoir un effet notoire sur notre façon de penser et de communiquer, ainsi que sur les outils de communication.

La seconde se produira peu après la Nouvelle Lune de décembre en Sagittaire, non loin de Jupiter, au carré de ladite conjonction Mars-Neptune en Poissons.

Il me semble donc qu’un regain de tension se remarquera dans les rapports humains. Les valeurs morales et spirituelles, mais aussi matérielles alimenteront les discussions. Déception et colère attiseront les revendications. L’extrémisme religieux pourrait de nouveau frapper. Certains pouvoirs en place seront déstabilisés, menacés. La météo fera encore parler d’elle à sa façon. Globalement, la Terre sera quelque peu malmenée.

L’influence de Jupiter est associée à l’opportunisme et aux excès qu’il génère. L’incidence de Mars est de nature à mettre le feu aux poudres. Si certains d’entre nous subiront davantage que d’autres les sévices de ces configurations, nous devrons tous redoubler de vigilance et faire preuve de retenue pour éviter les dérapages, les erreurs de jugement et leurs répercussions fâcheuses et coûteuses à différents niveaux. Tout engagement hâtif pourrait être source de déception, voire de regret ou de sentiment de culpabilité. La colère est mauvaise conseillère, tout comme l’envie, le désir, la convoitise ou la jalousie. Faisons preuve de tempérance et agissons avec calme. Quelles que soient nos revendications, une action posée et intelligente donne de meilleurs résultats que l’emportement et l’agressivité.

Bonne continuation.

© Roland Legrand – 18/11/2018 https://www.ablas-astrologie.com 

Sunday, October 21, 2018

La Pleine Lune du 24 octobre 2018

Beaucoup d'énergie pour cette pleine lune. Un gros effort sera nécessaire pour la canaliser afin d'éviter qu'elle devienne une source d'incident ou d'accident...

Tuesday, October 16, 2018

Shanana TV Osaka - Octobre 2018



Mon passage dans l'émission de Chizulu Mori sur la chaîne WEB-TV Shanana TV diffusée en octobre 2018. J'y donne quelques informations sur les tendances générales de l'année 2019 et sur mon approche analytique en astrologie. Mon passage a eu, semble-t-il un certain succès :) Kana Fukui, à ma gauche, m'accompagnée pour traduire et interprété ce que j'entendais de Mme Mori et ce que je répondais en français, car je suis encore très loin de pouvoir communiquer dans la langue nippone, hélas...

Sunday, October 7, 2018

AWAKENING, un CD de morceaux de musiques New-Age composés en 1999

Je vous invite à découvrir mon univers musical, qui ne se limite d'ailleurs pas du tout à ce que vous entendrez en cliquant ci-dessous.


Sunday, September 30, 2018

Les grands transits en 2019







Des transits planétaires très importants se produiront en 2019, laissant présager de nombreux événements météorologiques et humains qui marqueront probablement l’histoire de notre planète pour les générations à venir. Jupiter en Sagittaire, Saturne en Capricorne et Neptune en Poissons agiront “chez eux” car ils sont maîtres des signes où ils transiteront. Saturne est en Capricorne depuis le 21/12/2017 et Neptune est en Poissons depuis le 5/2/2012. L’arrivée de Jupiter en Sagittaire (son signe) le 8/11/2018 pourrait avoir un puissant effet sur les deux autres énergies planétaires. Un carré avec Neptune augmentera la tendance naturelle de certains d’entre nous à “prendre des vessies pour des lanternes”… Il en découlera de nombreuses erreurs et déconvenues, voire des déceptions coûteuses, moralement et autrement… Voici la liste des principaux mouvements des astres, de Vénus à Pluton en 2019. Si elle peut vous être utile, j’en suis ravi.


Prenez note également des périodes de rétrogradation de Mercure, ci-dessous. je l’ai écrite en anglais pour mes élèves en Australie. Pisces = Poissons, Leo = Lion, Scorpio = Scorpion. C’est assez simple. Les anglosaxons utilisent les noms latins des signes du zodiaque.

On dit qu’il n’est pas recommandé de voyager, de faire d’importantes démarches, de prendre des rendez-vous, de dire ou d’écrire sur des sujets sensibles pendant les périodes de rétrogradations de Mercure. Les témoignages sont nombreux à ce sujet. Comme, en principe, il vaut mieux “prévenir que guérir” (bien que ce ne soit pas la démarche de la médecine allopathique du tout….) prendre note des rétrogradations de Mercure vous évitera peut-être des incidents de parcours dont vous vous passerez aisément et sans arrière-pensée :)

Notez également les périodes de rétrogradation des autres planètes. Vénus, par exemple, sera rétrograde du 6 octobre au 16 novembre 2019. Son énergie sera moins favorable au facteur chance et à tout ce que cet astre peut nous apporter d’agréable. Des risques de malentendus amoureux, par exemple, sont à craindre. L’influence du Scorpion peut inciter certains à des égarements affectifs motivés par des pulsions sexuelles mal contrôlées. Son retour en Balance le 1er novembre devra attendre le 16, quand Vénus reprendra son mouvement direct, pour rétablir l’harmonie dans les relations intimes et retrouver le bien-être quelque peu remis en cause durant la rétrogradation. Par ailleurs, même si les natifs de ces deux signes sont davantage concernés, l’ensemble du zodiaque, comme pour tout phénomène de rétrogradation, en sera affecté, à différents niveaux, selon le thème de chacun.

Jupiter risque de mettre de l’huile sur le feu, pendant son transit en Sagittaire. Il durera près de treize mois. On dit traditionnellement qu’il y a un demi-sextile entre des éléments situés dans des signes qui se suivent et que c’est un “aspect harmonique” de moindre valeur (deux fois moins que le sextile). Je suis de plus en plus réticent sur la question. En effet, les signes qui se suivent n’appartiennent pas à des éléments spontanément compatibles et complémentaires. Au contraire, ils appartiennent à ceux que l’on trouve dans le carré (90°) et le Quinconce (150°). Le Sagittaire forme un carré avec la Vierge (Feu et Terre ne se mélangent pas aisément. Essayez, vous verrez…). Le Sagittaire est au quinconce du Taureau (Feu et Terre encore une fois). Alors pourquoi y aurait-il un lien harmonique entre Sagittaire et Capricorne ? (Feu et Terre encore une fois…) Dans ce sens, l’effet de Jupiter en Sagittaire, par rapport au Capricorne, risque d’augmenter le besoin d’en finir avec les difficultés en agissant de façon plus radicale, enthousiasmé par l’énergie Feu du Sagittaire an “demi-sextile” de Saturne et Pluton. Attention à ce demi-sextile, car Jupiter sera en même temps au carré de Neptune, un aspect qui représente un potentiel de déception faisant suite à des prises de conscience qui inciteront aux profondes remises en question. Elles seront salutaires, certes (sextile de Neptune à la conjonction Saturne-Pluton) mais source de troubles majeurs que l’on constatera dans nos vies personnelles autant que sur le plan social, politique, économique et, bien entendu, météorologique… Jupiter sera rétrograde du 11 avril au 12 août.

Bien sûr, dès le 6 mars, Uranus sera de retour en Taureau, après une incursion “en éclaireur” de quatre mois (du 15 mai au 8 novembre 2018). Il formera alors un trigone très large avec Saturne en Pluton en Capricorne, permettant d’intégrer d’importantes et positives réformes ou changements attendus depuis l’entrée de Saturne en Capricorne, le 21 décembre 2017. Mais, mais, mais… Uranus formera alors un quinconce avec Jupiter en Sagittaire (Signe de Terre, Signe de Feu) qui attisera les passions en risquant de produire une montée en puissance du besoin de tout changer sans nécessairement se préoccuper des conséquences concrètes et durables de tels changements. Je pense à M. Macron en écrivant ces lignes. Il est Sagittaire ascendant Capricorne…

Uranus sera rétrograde à partir du 12 août 2019 jusqu’au début de l’année 2020. Toute réforme adoptée, politiquement ou plus personnellement, courra le risque d’être décalée d’une réalité qui reprendra ses droits dès le retour de cette planète en mouvement direct. 2020 sera une année majeure. Jupiter, Saturne et Pluton se rencontreront en Capricorne pour la première et dernière fois de la vie de tous nos contemporains. Elle ne se reproduira pas avant plusieurs siècles. Le trigone formé avec Uranus en Taureau et le sextile de Neptune en Poissons nous sera très utile. Pourquoi ? Nous en discuterons ultérieurement et plus en détails dans la vidéo que je ferai en fin d’année prochaine au sujet des grandes tendances de l’année 2020. En attendant, bonne continuation et bonne astrologie !

© Roland Legrand - 01 octobre 2018 - ABLAS ASTROLOGY


Tuesday, September 25, 2018

Conjonction Lune-Uranus, la crise de nerfs ?


Le 27 septembre vers midi GMT (14h en France) la Lune passera à la longitude d’Uranus, produisant une conjonction au carré de Mars, du Nœud Sud et de la Lune Noire, une opposition avec Vénus et un quinconce avec le Soleil.

La Lune joue souvent le rôle de “détonateur” lorsqu’elle passe sur un point sensible tel que celui-ci. Uranus peut déclencher une suite d’événements soudains et inattendus. Mars en accentuera la “violence” pendant que la Lune Noire ajoutera une part d’incompréhension qui ne manquera pas d’alimenter le trouble issu d’un Nœud Sud au service des incidents “karmiques”. L’opposition de Vénus mettra l’affectif au service des désaccords, diminuant ainsi la part d’objectivité dont on a tant besoin quand on tente de gérer des situations délicates…

Heureusement, Saturne veille ! Le trigone devrait permettre de mieux gérer les tensions et, si un événement imprévu, soudain et violent se produit, l’énergie de cet astre nous aidera à rester calme et à faire preuve d’objectivité et d’à-propos pour éviter les dérapages et autres incidents désagréables qui en découleraient.
Cela dit, Saturne risque de se sentir bien seul pour assumer cette tâche. Le frein qu’il tentera de mettre sur l’ardeur débordante développée par le “triangle rouge” dessiné sur la carte ci-jointe. L’efficacité de Saturne risque donc d’être limitée à quelques-uns d’entre nous, tels les natifs du premier décan du Capricorne et de la Vierge, par exemple.

Pour les autres, ce ne sera pas si simple. Le quinconce du Soleil indique un potentiel de déstabilisation physique ou physiologique, avec des répercussions psychologiques. D’autant plus que l’astre de lumière forme un carré avec Saturne, produisant blocage et frustration chez les natifs du premier décan de la Balance et du Cancer. Ce qui ne nous plaît pas dans la vie génère souvent des réactions adverses. Même si elles ne sont pas apparentes ou visibles à l’extérieur, elles sont actives intérieurement. Le corps en souffre silencieusement et influe sur le comportement et par extension sur l’efficacité, la patience, la diplomatie et d’autres qualités amoindries par une souffrance invisible.

Notez que la conjonction Mars, Lune Noire, Nœud Sud se produit dans le signe d’Uranus, en Verseau. Le carré qu’elle forme avec cette planète agit fortement depuis l’entrée de Mars dans ce signe, le 11 septembre (date symbolique…). Cette dissonance attise les tensions et produit des explosions, des courts-circuits, des clashs et toutes sortes de perturbations météorologiques, informatiques, aéronautiques et psychologiques.

Soyons donc tous très vigilants demain et après-demain. Dès l’entrée de la Lune en Taureau, à 7h17 GMT, la pression va monter dans la machine terrestre. Nous serons tous affectés, à différents niveaux, selon notre état général et la teneur de notre thème astral. La Lune continuera d’agir en Taureau pendant deux jours et demi. De moins en moins au fur et à mesure qu’elle progressera dans ce signe et qu’elle s’éloignera d’Uranus. La charge électromagnétique ou électrochimique produite par le père de Vénus (Uranus) sera à l’origine de mémorables crises de nerfs chez certains d’entre nous :) Alors, attention aux dégâts que peut causer la colère quand elle surgit et qu’elle met au placard notre capacité de gestion de nos réactions.

S’il vous arrive quelque chose d’intéressant, d’anecdotique ou même d’étonnant au moment de cette conjonction Lune/Uranus, faites m’en part par email roland@ablas-astrology.com et je me ferai un plaisir de publier votre histoire sur ce site comme exemple de ce que la Lune peut déclencher quand elle rejoint des configurations comme celles dont il est question dans cet article.

En tout cas, bon courage et quoi qu’il arrive, prenez soin de vous !

© Roland Legrand - 26 septembre 2018 - ABLAS ASTROLOGY


Monday, September 10, 2018

Vénus en Scorpion


Vénus en Scorpion

L’entrée de la déesse de l'amour dans le signe du Scorpion et son long transit dans ce signe aura tendance à réveiller les “bas instincts” en produisant un regain de désir charnel autant que de transcender ce même désir pour le transformer en pure énergie créatrice ou régénératrice. Long transit parce que Vénus subira un mouvement de rétrogradation apparurent qui gardera la “petite sœur de la Terre” dans l’alignement de ce signe et de sa voisine, la Balance. Voyez la carte présentée en lien avec cet article pour prendre note de ce périple dont certains d’entre nous pourrait habilement ou spontanément tirer parti. Vénus accentue souvent de facteur chance et produit un regain de bien-être et d’énergie positive dans les domaines représentés par la Maison astrologique concernée.


Le 6 octobre Vénus commencera un mouvement rétrograde à 10°50 en Scorpion, ce qui la ramènera progressivement vers le signe de la Balance, où elle entrera “en marche arrière” le 1er novembre. La rétrogradation amoindrira passablement l’effet positif de Vénus. Opposée à Uranus, elle incitera certaines personnes au changement radical de façon impulsive du fait du carré de Mars en Verseau. Les natifs du premier décan du Scorpion, du Taureau et du Verseau seront principalement concernés. Ils devront faire un effort pour relativiser afin de ne pas prendre les choses au pied de la lettre ou au premier degré. Sinon, des décisions ou des actes aux conséquences regrettables pourraient en découler.

Le lien positif (sextile) avec Saturne et Vesta conjoints dans les premiers degrés du Capricorne aura un effet tempérant qui favorisera une meilleure gestion des stresses affectifs produits par des événements parfois totalement inattendus et indépendants de la volonté. Les natifs du premier décan de ce signe seront les plus favorisés. Vénus les aidera à concrétiser ce qui leur tiendra le plus à cœur pendant cette période. La bienveillance de Vénus se vérifiera jusqu’au 6 octobre.

Ensuite, si un ralentissement se remarque, ne pas s’inquiéter. Vénus reprendra son mouvement direct le 16 novembre à 25° Balance, favorisant alors les natifs du troisième décan de ce signe, du Verseau et des Gémeaux, tous deux au trigone de la Balance. Puis, le 2 décembre, Vénus fera sa rentrée en Scorpion pour un séjour prometteur qui durera jusque dans la nuit du 7 au 8 janvier 2019.

Vénus ne sera alors plus en dissonance avec Mars et c’est heureux car, lorsque la déesse de l’amour et le dieu de la guerre sont en conflit, on peut vivre de forts tiraillements intérieurs qui nous ballotent entre amour et haine sans réussir à trouver le juste milieu. Les incidents diplomatiques pouvant en découler sont parfois à l’origine d’erreurs irréparables. En Scorpion, à l’opposé de son signe de maîtrise (Taureau) Vénus fait un voyage dans son “alter-ego” si je puis dire. Elle visite et met en avant l’envers de la médaille, c’est-à-dire, ce que nous sommes profondément, silencieusement ou secrètement, ce qui est parfois dérangeant pour nous-même et pour les autres. Parfois même, ce qui est répréhensible moralement, socialement ou légalement. Les dérives sexuelles, par exemple, sont souvent exacerbées pendant le transit de Vénus en Scorpion. Pourtant, l’énergie de cet astre, dérivée de celle du Soleil, met en lumière ce que nous devons remettre en question en nous-mêmes, ce qui pollue et nuit à l’harmonie intérieure, au bien-être et aux belles et bonnes choses de la vie offertes par cet astre “bienveillant” et prometteur.

L’étoile du berger nous guide vers l’horizon au coucher du Soleil. Elle représente la flamme qui brûle dans nos cœurs et que nous devons entretenir pour que jamais elle ne s’éteigne. La chance appartient à ceux qui y croient, dit-on, mais croire n’est pas toujours suffisant pour que le miracle se produise. Il faut aussi vouloir et agir avec amour dans l’amour de ce que nous sommes et de ce que nous désirons dans le plus beau sens qui soit. Vénus en Scorpion peut nous amener jusqu’au plus profond de notre cœur pour en extraire ce qu’il y a de plus créatif et de plus positif pour chasser les “démons de nos nuits” en réalisant nos rêves les plus fous.

Amis Scorpions, Taureaux, Poissons, Cancer, Vierge et Poissons (signe ou ascendant), Vénus vous veut du bien ! Accordez-lui le privilège d’entrer dans vos vies pour y mettre un peu de joie (c’est déjà bien) ou beaucoup de bonheur ! (Pourquoi pas ?)
Quels que soit votre signe, vous avez “quelque chose en Scorpion” ; une planète, un élément et/ou une Maison. Ce qu’ils représentent sera favorisé plus ou moins intensément jusqu’au 8 janvier 2019. Profitez-en !

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur votre cas personnel ou sur celui d’un proche en fonction d’un projet ou d’une situation particulière, quelle qu’elle soit. Cliquez sur ce lien pour poser votre question. J’y répondrai dans les meilleurs délais. En attendant, je vous souhaite une super belle nouvelle lune ! A bientôt pour un autre article sur cette page.


Saturday, September 8, 2018

La Lune en Vierge


A 14h30 GMT, la Lune commencera son périple dans le signe de la Vierge. Elle y rejoindra Mercure, puis le Soleil pour former la Nouvelle Lune, sujet de ma dernière vidéo réservée aux abonnés de l’école ABLAS et diffusée sur YouTube. Ce transit aura une forte incidence chez les natifs de la Vierge, du Capricorne et du Taureau. En bien, j’espère ! Oui, en bien, vu les beaux trigones qui se formeront avec Saturne conjoint à Vesta en Capricorne et avec Uranus en Taureau. Notons également un sextile de Vénus qui s’amplifiera dans la journée, cette planète faisant son entrée en Scorpion à 9h26 GMT le 9 septembre. Je reviendrai sur l’effet possible de ce transit très prochainement. Pour le moment, focalisons un peu sur l’effet de la Lune et son rôle sur l’expression de nos émotions.

Le “contact” Lune/Mercure accentue la relation “émotion/intellect” en produisant parfois de la confusion et des interférences pouvant nuire au bien-être de certaines relations humaines. C’est aussi un “aspect” promoteur d’énergie cérébrale favorable aux envolées lyriques et à l’inspiration créatrice. Excellent pour les littéraires, les écrivains, les artistes ou les orateurs. En Vierge, la Lune a tendance à accentuer l’inquiétude, l’anxiété et les troubles intestinaux pouvant en découler. Cela dit, les beaux “trigones” relevés dans la carte du ciel ci-contre, représentent un capital réussite indéniable qui se remarquera dans la vie des natifs du premier décan des trois signes concernés, Vierge, Capricorne et Taureau.

Un changement majeur très positif pourrait se concrétiser, avec tout ce qu’il aura de bon à proposer. Une opportunité pourrait en être l’origine au cours des deux jours et demie pendant lesquels la Lune transitera en Vierge.

Ce sera également intéressant pour les natifs du Scorpion, surtout à partir de l’entrée de Vénus dans ce signe, qui leur apportera chance et amour, bien-être et bonnes surprises jusqu’au moment de sa rétrogradation, le 6 octobre. Profitez-en !

Les natifs du Verseau et du Bélier pourraient se trouver dans une situation ambiguë à cause d’une réaction non réfléchie basée sur quelques présomptions pas forcément très bien fondées. Un effort de vigilance semble également nécessaire côté santé, surtout pour les natifs du premier décan du Bélier ; santé physique, santé morale ou santé des affaires. Attention aux faux-pas et au besoin de remettre à demain ce qui devra être fait le jour-même. Mars, la Lune Noire et Chiron seront à l’origine de quelques malentendus fâcheux…

Lors de la Nouvelle Lune, les natifs des Poissons seront également “visés”. Ils devront faire face objectivement plutôt que de s’en remettre à quelque croyance que ce soit. Tout ce qui ne sera pas concrètement vérifié deviendra une source d’erreur et de désagrément. Voyez ma vidéo sur YouTube à ce sujet.

Les autres signes seront moins troublés par l’effet de la Lune. Les Gémeaux seront plus émotifs, tout comme les natifs du Sagittaire. Cancer, Lion et Balance semblent plutôt épargnés. Bien sûr, l’observation du thème natal est nécessaire pour obtenir des informations précises sur cet événement cosmique. N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur votre cas personnel ou sur celui d’un proche. Cliquez sur ce lien pour poser votre question. J’y répondrai dans les meilleurs délais. En attendant, je vous souhaite une super belle nouvelle lune ! A bientôt pour un autre article sur cette page.

Roland Legrand - Osaka le 8 septembre 2018


Monday, July 30, 2018

Vénus en Balance. La chance, l’art et l’amour au rendez-vous !



Il sera 23h25 GMT le 6 août lorsque Vénus fera son entrée annuelle dans le doux signe de la Balance pour un séjour qui durera environ trois semaines, jusqu’au 9 septembre. Profitez-en amis Balance, car cette planète devrait vous offrir de jolis cadeaux, à commencer par une augmentation du facteur chance, non négligeable, quel que soit le domaine de la vie dans lequel vous le mettrez à contribution.

Vénus vous rendra plus agréable et augmentera votre charme et votre charisme naturels. Vous remarquerez une amélioration sensible de votre pouvoir d’attraction des bonnes et belles choses de la vie, autant que des bonnes grâces du destin et de ceux qui vous entourent ou que vous rencontrerez pendant cette période.
C’est agréable, non ? En effet, Vénus a ce genre d’influence chaque fois qu’elle transite le signe solaire auquel vous appartenez. Comme la Balance est traditionnellement associé à Vénus, l’énergie de cet astre sera plus forte que dans d’autres signes.

De plus, on note dans la carte du ciel de cet évènement, la présence de la Lune en Gémeaux et de Mars conjoint à la Lune Noire et au Nœud lunaire Sud en Verseau. Ce grand triangle d’Air, unifiant les trois signes d’un même élément, agira de façon très intéressante par amplification des capacités de création (ou de procréation) des capacités d’action et de l’adaptabilité aux changements d’orientation susceptibles de se produire pendant le mois d’août.

Si vous êtes en vacances à cette époque, il est probable que vous en rapporterez quelques souvenirs mémorables. Surtout si vous profitez des opportunités de bien-être qui se présenteront, plutôt que de rester « dans votre coin » à cause d’une dissonance de Saturne qui pourrait diminuer votre confiance en vous ou créer des aléas plus ou moins désagréables. Focalisez sur le positif absolument. Ne vous laissez pas tirer vers le bas par des réalités contrariantes qui pourront attendre plus tard que vous ayez pris du plaisir à vivre les bons moments sans risquer de les ternir par des pensées négatives…

Notez que les natifs des Gémeaux et du Verseau seront également favorisés. De façon peut-être moindre, ils bénéficieront de la bienveillance de la déesse de l’amour pour tirer parti de ce qu’il y aura de bon à prendre dans la vie. Le carré Mars-Uranus suggère quand même un effort de retenue et de tempérance pour éviter aux Verseaux impétueux des dérapages dangereux produits par leur pulsion et un enthousiasme excessif. Quelques heurts sont même possibles car Mars et Uranus alimentent l’agressivité latente en produisant une réactivité immédiate et parfois brutale aux stimuli désagréables toujours possibles dans les relations humaines.
Globalement, tout le zodiaque devrait quand même profiter des faveurs de Vénus d’une façon ou d’une autre. On a tous quelque chose en Balance. Si ce n’est un astre ou autre élément, on a une « Maison » qui représente certains domaines de la vie. Ces domaines devraient être source de satisfactions de plus ou moins grande ampleur, selon le reste du thème.

Vénus transitant la Maison I ou Ascendant agit sur le moi profond et fait ressortir le meilleur côté de soi.
Vénus en Maison II améliore souvent le quotidien sur le plan financier en produisant aussi un appétit plus grand pour les bonnes choses de la vie.

Vénus en Maison III améliore les capacités de communication et favorise les relations humaines et certaines démarches, voyages, déplacements, lectures et autres manifestations de l’intellect.

Vénus en Maison IV améliore les relations familiales et l’intérêt pour son foyer qu’on a souvent envie d’embellir ou de rendre plus agréable pendant ce transit.

Vénus en Maison V améliore et augmente les capacités de création et de procréation, ainsi que le facteur chance et les bienfaits dérivés d’activités ludiques en tous genres.

Vénus en Maison VI améliore l’ambiance au travail ou à la maison dans les tâches quotidiennes. Son impact sur la santé est également positif (en général).

Vénus en Maison VII améliore les relations humaines de proximité (couple, par exemple) par la bienveillance dont vous ferez preuve à l’égard de l’autre. Satisfaction et réussite en dépendront.

Vénus en Maison VIII améliore les rapports d’argent avec les autres, tout en augmentant la libido et le pouvoir de conception au sens propre ou au sens figuré.

Vénus en Maison IX améliore les rapports avec l’administration et tout ce qui revêt un caractère officiel. Les études, les voyages au loin et les contacts avec l’étranger sont favorisés.

Vénus en Maison X améliore les relations avec l’autorité, la hiérarchie ou la clientèle. Elle augmente les chances de réussite, l’ambition et les capacités de réalisation des grands projets de la vie.

Vénus en Maison XI améliore les relations humaines et sociales en produisant des satisfactions par l’amitié et le rôle agréable que vous pourrez jouer dans la société.

Vénus en Maison XII améliore l’état de santé général en produisant une vision plus apaisée des réalités de la vie. Des retrouvailles ou rencontres avec le passé seront source de bien-être et de satisfactions.

J’espère que ces quelques informations vous aideront à mieux profiter et tirer parti de l’énergie bienfaisante de Vénus. On sait que ce n’est pas parce qu’il fait beau qu’on décide de profiter du soleil, tout comme on ne profite pas systématiquement de la chance qui sourit de temps à autre. Et c’est bien dommage ! De ce fait, je souhaite que cet article réveille en vous le désir de vous faire plaisir alors que l’ambiance sociale, politique et économique n’est pas des plus prometteuse. Soyons POSITIFS et TOUT devient possible ! (Leçon 1 du cours d’astrologie ABLAS).

Merci de m’avoir lu et à bientôt pour un autre article sur cette page.

© Roland Legrand – 30 juillet 2018

Tuesday, July 24, 2018

Les influences cosmiques en 2019


Les influences cosmiques en 2019 et leurs répercussions à différents niveaux sur l'ensemble du zodiaque et de ses "locataires" que nous sommes. 

Sunday, July 22, 2018

La période LION 2018 - Par Roland Legrand


Dans cette vidéo je tente de déterminer ce qui agira en faveur des natifs du Lion en tenant compte des configurations astrales pouvant altérer, voire entraver leurs chances de réussite.

Friday, June 29, 2018

Reprise du mouvement direct de Jupiter, et ça redémarre !




Dans la nuit du 10 au 11 juillet 2018, Jupiter reprendra son mouvement direct après une période de rétrogradation de plusieurs mois. Elle a commencé le 9 mars. Il est probable, pour nombre d’entre nous, qu’un nouvel élan se remarquera dans les domaines où l’évolution, le progrès ou la réussite est attendue. Ce qui fut fait depuis l’entrée de la planète géante en Scorpion, le 10 octobre 2017 et jusqu’au 9 mars 2018, devrait coïncider avec un progrès remarqué ou un résultat positif en rapport direct avec ce qui aura été fait en amont.

Jupiter sera plutôt favorable au Scorpion (signe ou ascendant), mais il agira de façon positive pour l’ensemble du zodiaque et des secteurs de vie représentés par Jupiter, reliés au Scorpion (Maison astrologique) et à la position de son maître, Pluton.

Le 11 juillet Mars pourrait produire une accélération soudaine et excessive de l’enthousiasme ou de la colère, selon la façon dont la quadrature produite par Mars en Verseau s’exprime dans le thème de chacun.

Conseil : faire preuve de retenue. Que ce soit pour s’engager dans une activité, un projet, une aventure, un contrat ou une relation, la prudence sera de mise pour éviter un emballement qui risquerait de se solder par un échec, une erreur, un incident ou même un accident plus ou moins grave.

Quand Mercure s’en mêle…

Le messager des dieux est de passage en Lion, se plaçant ainsi au carré de Jupiter et à l’opposé de Mars. L’énergie cérébrale pourrait devenir bouillonnante et accentuer ainsi les effets possibles de l’influence de Mars évoquée plus haut.
Conseil : garder le pied sur le frein plutôt qu’au plancher sur l’accélérateur. Notre sécurité et notre bien-être en dépendront. Les dérapages non contrôlés sont représentés par des dissonances Mercure/Mars, d’autant plus quand une opposition est « arbitrée » par un Jupiter qui n’est là que pour exalter les esprits et aggraver les choses plutôt que de chercher à les apaiser.

Cette configuration délicate est active depuis ce matin du 29 juin un peu après 5h GMT quand Mercure est entré en Lion. Elle le sera jusqu’au 13 août, quand Mars rétrograde repassera en Capricorne, mais une rétrogradation de Mercure du 26 juillet au 19 août, prolongera la quadrature avec Jupiter jusqu’au 6 septembre. Mars prendra ensuite le relais en se replaçant au carré de Jupiter du 11 septembre jusqu’au 8 novembre, quand Jupiter changera de signe pour passer un peu plus d’un an en Sagittaire.

Avec l’aide de Neptune…

Le trigone Jupiter/Neptune est de très bon augure. Il réveille et révèle nos meilleurs côtés. Il produit un plus fort besoin de s’élever au-dessus de l’évènementiel terrestre pour en extraite la réalité spirituelle. Il rend bienveillant, philosophe et optimiste. Nous aurons vraiment besoin de ces qualités et capacités pour contrer les pulsions primitives qui pousseront certains au crime pendant que d’autres atteindront des sommets en termes de créativité, de beauté et de bonté.

Le Soleil nous éclaire…

Sa position en Cancer est salutaire. Elle favorise les natifs des trois signes d’Eau (Cancer, Scorpion et Poissons) favorablement marqués par le triangle formé par les positions du Soleil, de Jupiter et de Neptune. Jusqu’au 23 juillet, le Soleil éclairera notre route et nous donnera l’élan, la force, le désir et la volonté d’aller de l’avant et de progresser. Des opportunités quasi magiques se manifesteront dans la vie de quelques « heureux élus ». La façon dont profiteront des bonnes grâces des dieux déterminera la qualité des résultats et l’ampleur de la réussite. En effet, les astres sont en mouvement perpétuel. C’est pourquoi le climat cosmique (autant que météorologique) change. Rien n’est définitivement statique, rien n’est définitivement acquis. Lorsque ces quelques astres ne seront plus dans les mêmes relations entre eux parce que certains auront changé de place pus rapidement que d’autres, parce que les beaux trigones seront devenus des carrés, les énergies en présence auront une influence directe sur notre planète et sur tout ce qui s’y trouve.
En conclusion…

Profitons de ce que le Soleil, Jupiter et Neptune ont à nous offrir en ce moment. Laissons parler notre cœur et suivons notre intuition. Soyons à l’écoute des autres pour éviter les incidents diplomatiques, les heurts ou les accidents. L’été sera chaud, n’en doutez pas. Tant que Mars agit sur Jupiter de cette façon, il accentue l’énergie du Soleil. Quand ce dernier passera en Lion, du 23 juillet au 23 août, il formera un carré avec Jupiter et … une opposition avec Mars ! La vigilance sera de mise pendant cette période. Sinon…

Si vous êtes en vacances, profitez-en pour vous détendre, pour vous reposer. N’en profitez pas pour prendre des risques inutiles dans des activités, quelles qu’elles soient, qui pourraient dépasser largement vos capacités physiques, mentales ou émotionnelles. Le mot-clé cet été : « farniente » rien de plus…

Profitez-en pour faire de l’astrologie ! Mes livres sont à votre disposition pour vous initier ou vous perfectionner. Cliquez ici pour les découvrir.

A bientôt pour un autre article sur cette page.

© Roland Legrand – 29 juin 2018

Tuesday, June 26, 2018

Pleine Lune du 28 juin - La terre tremblera-t-elle encore à Osaka ?



Le 19 juin un peu avant 8h, un tremblement de terre de magnitude 5,5 a fait d’importants dégâts matériels, cinq victimes et près de quatre cents blessés dans le nord de la ville d’Osaka au Japon. Ce jour-là, comme le montre la carte du ciel de gauche ci-contre, l’Ascendant du jour était en Lion, opposé à Mars, sur l’axe des Nœuds Lunaires. Cet axe fort était en outre au carré le Jupiter et d’Uranus situé au zénith du thème. 

Les séismes sont provoqués par les mouvements des roches souterraines sous pression qui libèrent soudainement une puissante énergie. Les mouvements des plaques tectoniques sont également responsables de ces événements quotidien très fréquents, mais dont seulement quelques-uns (fort heureusement) entraînent des réactions majeures de la croûte terrestre. 

On sait à quel point la Lune «tire» sur la croûte terrestre au fur et à mesure qu’elle tourne autour de notre planète. Elle est responsable du phénomène des marées en association avec le soleil, dont elle reçoit et renvoie l’intense rayonnement. L’activité sismique est également favorisée par l’effet de la Lune.

Sachant qu’une pleine lune se produira le 28 juin, j’ai monté le thème de cet événement pour Osaka, puis j’ai pensé que l’impact le plus fort pouvait se produire un peu avant ou un peu après l’opposition exacte Soleil-Lune.

De ce fait, j’ai eu l’idée de dresser le thème pour une heure proche de celle du séisme du 19 juin, pour remettre Mars à l’opposé de l’Ascendant du jour, cet axe fort étant de nouveau au carré de Jupiter et d’Uranus. Il est possible, s’il doit se produire, que la terre tremble vers 7h30 le 28 juin, ou bien quelques heures avant, vers 5h, lorsque l’Ascendant du jour passera à la conjonction du Soleil, comme la carte à droite le montre. Cliquez sur les cartes pour les agrandir.

J’ose espérer qu’il n’en sera rien et que la bonne ville d’Osaka ne se réveillera pas dans le désarroi et le chaos. Dimanche trois secousses ont été enregistrées. Elles n’ont fait aucun dégâts supplémentaires. Le Japon est situé sur une faille tectonique majeure. Les immeubles sont construits avec des normes para sismiques drastiques. Elles permettent aux édifices de ne pas s’écrouler. Toutefois, les infrastructures routières, électriques et canalisations d’eau et de gaz peuvent être soumises à rude épreuve et donner lieu à des drames humains. Un séisme suivi d’un tsunami est une autre forme terrible des répercussions mortelles de ce genre d’événement. Je prie donc pour que rien de tel ne soit à déplorer le 28 juin. 

« Amenominakanushi sama. Dômo arigatô gozaïmasu »

A bientôt pour un autre article sur cette page.

© Roland Legrand - 26 juin 2018

Friday, June 22, 2018

Séjour au Japon ; tout s'arrange

Pour celles et ceux d’entre vous qui ont lu mon court message précédent au sujet du tremblement de terre à Osaka et de l’hospitalisation de la maman de Kana, voici le développement de la situation.

Notez que l’hospitalisation de Mme Fukui n’avait rien à voir avec le tremblement de terre. C’est une infection de la vésicule biliaire qui a motivé son médecin à la faire hospitaliser. Après plusieurs jours de hauts et de bas et sept jours sans s’alimenter, nourrie uniquement par perfusion, les résultats d’une endoscopie et de multiples examens, permirent de confirmer l’absence de tumeur cancéreuse, mais la présence d’infection et de quelques « micro-calculs » qu’un régime et traitement appropriés devraient rapidement résorber. Elle sortira lundi 25 juin de l’hôpital pour rentrer chez elle, où elle devra surveiller son état quotidiennement jusqu’à ce qu’il retrouve sa normalité.

Nous sommes soulagés et contents de savoir que tout ira bien. Pour fêter cette bonne nouvelle, Kana et moi sommes allés manger dans un restaurant traditionnel le fameux «shabu-shabu» que nous aimons tous les deux beaucoup. Sur les plateaux vous pouvez voir quelques fines tranches de bœuf accompagné de légumes et d’herbes qui seront plongés quelques seconde dans l’eau bouillante produite par le petit réchaud que vous pouvez voir en haut à gauche de l’image, côté Kana. Trois sushis, au thon, crevette et anguille, un potage épais genre flanc salé dans lequel ont mijoté de petits champignons. Quelques « tempuras » (si vous ne connaissez pas, voyez ce qu’ils sont en cliquant sur le mot) et d’autres petits plats dont les japonais ont le secret. Tout cela accompagné d’un verre de bière bien fraîche, j’avoue que nous nous sommes régalés…

Il est 22h maintenant. Il fait chaud. 30° aujourd’hui et la même chose demain. Nous sommes arrivés à Osaka sous la pluie. L’avion a eu un peu de mal à atterrir à cause de fortes bourrasques de vent. Le temps a bien changé depuis. Nous n’avons pas vu les dégâts causés par le séisme qui s’est produit au nord d’Osaka, alors que nous résidons plus au sud. Les immeubles ont tremblé ici aussi, mais aucun dommage réel n’a été déploré. Je crains cependant que la Pleine Lune du 28 juin ne favorise une récidive. La Lune a un fort pouvoir d’aspiration de la croûte terrestre. Elle pourrait donc tirer sur les plaques tectoniques déstabilisées par la secousse du 8 juin. Espérons qu’il n’en sera rien. 

Pour tous les abonnés à mes vidéos qui liront ce petit article, notez que je mettrai prochainement en ligne une vidéo sur cette Pleine Lune. A très bientôt donc « sur la toile ».

Merci encore de votre attention et de votre intérêt pour mon travail.

(C) Roland Legrand - ABLAS astrology