Friday, March 16, 2018

Le transit de Mars en Capricorne va tous nous concerner. Pourquoi ?



Parce que dans ce signe se trouvent Saturne et Pluton qui encadrent la Lune Noire. Cette conjonction est très importante parce qu’elle se produit dans un signe en analogie avec la dixième Maison astrologique, Capricorne étant le dixième signe du zodiaque. Il a ainsi une incidence sur notre devenir en rapport avec nos ambitions, ainsi que sur les relations que nous entretenons avec l'autorité, la hiérarchie et toute autre forme d’autorité. 

Mars représente un degré de tension en lien avec la symbolique du Capricorne où se trouve Saturne. Saturne représente les institutions, tout ce qui est installé et tout ce qui n’a pas d’aspiration à changer. Au contraire, avec Saturne en Capricorne on est dans la fixité et la rigidité. J'ai l'impression qu'en ce moment, en France et ailleurs certainement, l’entrée de Mars en Capricorne va réveiller notre besoin de réagir face à l’autorité ou la hiérarchie et à tout ce qu’elle nous impose d’insatisfaisant, voire de réprimant.

Mars dans le signe de Saturne agit sur ceux qui œuvrent et cherchent à réussir dans la vie, autant que sur ceux qui ont du mal à « joindre les deux bouts », tels que les retraités, par exemple. Dans l'article que j'ai écrit précédemment je faisais référence au Papi qui voit arriver chez lui son petit-fils turbulent. Et c’est un séjour qui va durer deux mois ! Quand ils prennent les petits enfants pendant la période des vacances parce que les parents ont autre chose à faire, les grands-parents sont contents, certes, mais inquiets aussi, et ça se comprend…

L’arrivée de Mars en Capricorne indique aussi le besoin de bousculer les institutions, de revendiquer et de se battre pour défendre et conserver les acquis. Cette énergie est représentative des cheminots qui envisagent des plans de de grève et autres actions pour combattre les décisions du gouvernement.

Mars est le dieu de la guerre. Il représente la combativité. Elle s’exprimera envers l'État représenté par le signe du Capricorne (en analogie avec le Milieu du Ciel). En astrologie mondiale le MC représente le chef du gouvernement. En France il s’agit d’Édouard Philippe et de tout ce que son gouvernement impose par des réglementations, des lois et autres législations qui ne sont pas toutes envisagées pour le bien ou le mieux-être de la communauté. Les personnes âgées et les cheminots (ainsi que les usagers qui souffriront fatalement des mouvements de grèves) en savent quelque chose… Tous ces gens s’inquiètent et peut-être vont-ils collaborer ensemble dans un même combat pour tenter d’imposer ce en quoi ils ont tout à fait droit.

La présence de Vesta, astéroïde qui orbite entre Mars et Jupiter et que j’associe à la notion d’harmonie et de bien-être, sera touchée dès l’entrée de Mars en Bélier, le 17 mars. C’est bien pour la préservation d’une certaine harmonie et d’un certain bien-être, remis en question par les lois et les décisions de l'État, que les « combats » seront menés.

La conjonction Saturne/Pluton représente ce qui doit disparaître. Pluton au Milieu du Ciel est évidemment symbolique de la manière dont l'état fonctionne pour remettre en question les acquis dans l'espoir de régénérer l'économie. Ne serait-ce pas plutôt pour faire des économies et non pour favoriser l'économie que ces mesures sont prises ? On sait bien que moins d’avantages engendre moins de moyens et moins de motivation, donc moins de réinjection positives dans l'économie d’un pays.

La Lune Noire également en Capricorne, est encadrée par Saturne et Pluton. Elle représente les zones d’ombre dans lesquelles résident probablement les vraies raisons des réformes imposées. Pourquoi fait-on maintenant pression sur les cheminots et sur les retraités ? Pourquoi s’en prend-on à des lignes de chemin de fer secondaires, donc moins rentables ? Pourquoi en transmet-on la charge aux départements et communes qui ne pourront pas l’assumer ?

Si l’état à des droits, le peuple aussi en a et c’est bien pour les revendiquer qu’ils pourraient finir par s’unir en masse pour déstabiliser le pouvoir et l’autorité dont il fait preuve. Enfin, si Mars représente la jeunesse, cette dernière pourrait aussi se mettre au service de ses aînés pendant le transit de cette planète en Capricorne…

Nous sommes en 2018, cinquante ans après mai 68. Il y a cinquante ans Chiron entrait dans le signe du Bélier. Le 15 avril 2018 cet évènement astrologique se produira de nouveau. Chiron c’est le « guérisseur ». Il représente aussi le sens de la critique et de l’observation. Dès son entrée en Bélier, Chiron enverra un message à Mars pour se mettre au service de son énergie combative. Inversement, Mars se mettra au service de Chiron pour envisager la guérison du problème actuel « par la manière forte », en sortant « les armes ». Notez que j’associe Chiron au signe de la Vierge qui représente, entre autres choses, le prolétariat, c'est-à-dire les travailleurs qui vont certainement manifester leur désagrément au cours des deux prochains mois.

Enfin, ce qui aura été fait et obtenu pendant des deux mois aura des répercussions lorsque Mars reviendra en Capricorne, du 13 août au 11 septembre, après un timide séjour en Verseau. Je pense que si l'État doit faire marche arrière à la suite de tout ce qui se sera passé en amont entre le 17 mars et le 17 mai, c’est à la rentrée de septembre que des dispositions seront prises par rapport aux réformes qu'il souhaite imposer actuellement ou qu’il en imposera d’autres...

Attendons-nous donc à des grèves et à des mouvements sociaux, peut-être même à des mouvements de masse et à de virulentes manifestations de mécontentement. La période de transit de Mars autour de la conjonction Saturne/Lune Noire/Pluton (du 1er au 26 mai) sera sûrement la plus tendue. Une forme accentuée de colère sociale essentiellement dirigée vers le « pouvoir » se remarquera, ainsi que d’autres incidents plus isolés.

A bientôt pour un autre article sur cette page.

© Roland Legrand – 16 mars 2018


No comments: