Sunday, September 30, 2018

Les grands transits en 2019







Des transits planétaires très importants se produiront en 2019, laissant présager de nombreux événements météorologiques et humains qui marqueront probablement l’histoire de notre planète pour les générations à venir. Jupiter en Sagittaire, Saturne en Capricorne et Neptune en Poissons agiront “chez eux” car ils sont maîtres des signes où ils transiteront. Saturne est en Capricorne depuis le 21/12/2017 et Neptune est en Poissons depuis le 5/2/2012. L’arrivée de Jupiter en Sagittaire (son signe) le 8/11/2018 pourrait avoir un puissant effet sur les deux autres énergies planétaires. Un carré avec Neptune augmentera la tendance naturelle de certains d’entre nous à “prendre des vessies pour des lanternes”… Il en découlera de nombreuses erreurs et déconvenues, voire des déceptions coûteuses, moralement et autrement… Voici la liste des principaux mouvements des astres, de Vénus à Pluton en 2019. Si elle peut vous être utile, j’en suis ravi.


Prenez note également des périodes de rétrogradation de Mercure, ci-dessous. je l’ai écrite en anglais pour mes élèves en Australie. Pisces = Poissons, Leo = Lion, Scorpio = Scorpion. C’est assez simple. Les anglosaxons utilisent les noms latins des signes du zodiaque.

On dit qu’il n’est pas recommandé de voyager, de faire d’importantes démarches, de prendre des rendez-vous, de dire ou d’écrire sur des sujets sensibles pendant les périodes de rétrogradations de Mercure. Les témoignages sont nombreux à ce sujet. Comme, en principe, il vaut mieux “prévenir que guérir” (bien que ce ne soit pas la démarche de la médecine allopathique du tout….) prendre note des rétrogradations de Mercure vous évitera peut-être des incidents de parcours dont vous vous passerez aisément et sans arrière-pensée :)

Notez également les périodes de rétrogradation des autres planètes. Vénus, par exemple, sera rétrograde du 6 octobre au 16 novembre 2019. Son énergie sera moins favorable au facteur chance et à tout ce que cet astre peut nous apporter d’agréable. Des risques de malentendus amoureux, par exemple, sont à craindre. L’influence du Scorpion peut inciter certains à des égarements affectifs motivés par des pulsions sexuelles mal contrôlées. Son retour en Balance le 1er novembre devra attendre le 16, quand Vénus reprendra son mouvement direct, pour rétablir l’harmonie dans les relations intimes et retrouver le bien-être quelque peu remis en cause durant la rétrogradation. Par ailleurs, même si les natifs de ces deux signes sont davantage concernés, l’ensemble du zodiaque, comme pour tout phénomène de rétrogradation, en sera affecté, à différents niveaux, selon le thème de chacun.

Jupiter risque de mettre de l’huile sur le feu, pendant son transit en Sagittaire. Il durera près de treize mois. On dit traditionnellement qu’il y a un demi-sextile entre des éléments situés dans des signes qui se suivent et que c’est un “aspect harmonique” de moindre valeur (deux fois moins que le sextile). Je suis de plus en plus réticent sur la question. En effet, les signes qui se suivent n’appartiennent pas à des éléments spontanément compatibles et complémentaires. Au contraire, ils appartiennent à ceux que l’on trouve dans le carré (90°) et le Quinconce (150°). Le Sagittaire forme un carré avec la Vierge (Feu et Terre ne se mélangent pas aisément. Essayez, vous verrez…). Le Sagittaire est au quinconce du Taureau (Feu et Terre encore une fois). Alors pourquoi y aurait-il un lien harmonique entre Sagittaire et Capricorne ? (Feu et Terre encore une fois…) Dans ce sens, l’effet de Jupiter en Sagittaire, par rapport au Capricorne, risque d’augmenter le besoin d’en finir avec les difficultés en agissant de façon plus radicale, enthousiasmé par l’énergie Feu du Sagittaire an “demi-sextile” de Saturne et Pluton. Attention à ce demi-sextile, car Jupiter sera en même temps au carré de Neptune, un aspect qui représente un potentiel de déception faisant suite à des prises de conscience qui inciteront aux profondes remises en question. Elles seront salutaires, certes (sextile de Neptune à la conjonction Saturne-Pluton) mais source de troubles majeurs que l’on constatera dans nos vies personnelles autant que sur le plan social, politique, économique et, bien entendu, météorologique… Jupiter sera rétrograde du 11 avril au 12 août.

Bien sûr, dès le 6 mars, Uranus sera de retour en Taureau, après une incursion “en éclaireur” de quatre mois (du 15 mai au 8 novembre 2018). Il formera alors un trigone très large avec Saturne en Pluton en Capricorne, permettant d’intégrer d’importantes et positives réformes ou changements attendus depuis l’entrée de Saturne en Capricorne, le 21 décembre 2017. Mais, mais, mais… Uranus formera alors un quinconce avec Jupiter en Sagittaire (Signe de Terre, Signe de Feu) qui attisera les passions en risquant de produire une montée en puissance du besoin de tout changer sans nécessairement se préoccuper des conséquences concrètes et durables de tels changements. Je pense à M. Macron en écrivant ces lignes. Il est Sagittaire ascendant Capricorne…

Uranus sera rétrograde à partir du 12 août 2019 jusqu’au début de l’année 2020. Toute réforme adoptée, politiquement ou plus personnellement, courra le risque d’être décalée d’une réalité qui reprendra ses droits dès le retour de cette planète en mouvement direct. 2020 sera une année majeure. Jupiter, Saturne et Pluton se rencontreront en Capricorne pour la première et dernière fois de la vie de tous nos contemporains. Elle ne se reproduira pas avant plusieurs siècles. Le trigone formé avec Uranus en Taureau et le sextile de Neptune en Poissons nous sera très utile. Pourquoi ? Nous en discuterons ultérieurement et plus en détails dans la vidéo que je ferai en fin d’année prochaine au sujet des grandes tendances de l’année 2020. En attendant, bonne continuation et bonne astrologie !

© Roland Legrand - 01 octobre 2018 - ABLAS ASTROLOGY


Tuesday, September 25, 2018

Conjonction Lune-Uranus, la crise de nerfs ?


Le 27 septembre vers midi GMT (14h en France) la Lune passera à la longitude d’Uranus, produisant une conjonction au carré de Mars, du Nœud Sud et de la Lune Noire, une opposition avec Vénus et un quinconce avec le Soleil.

La Lune joue souvent le rôle de “détonateur” lorsqu’elle passe sur un point sensible tel que celui-ci. Uranus peut déclencher une suite d’événements soudains et inattendus. Mars en accentuera la “violence” pendant que la Lune Noire ajoutera une part d’incompréhension qui ne manquera pas d’alimenter le trouble issu d’un Nœud Sud au service des incidents “karmiques”. L’opposition de Vénus mettra l’affectif au service des désaccords, diminuant ainsi la part d’objectivité dont on a tant besoin quand on tente de gérer des situations délicates…

Heureusement, Saturne veille ! Le trigone devrait permettre de mieux gérer les tensions et, si un événement imprévu, soudain et violent se produit, l’énergie de cet astre nous aidera à rester calme et à faire preuve d’objectivité et d’à-propos pour éviter les dérapages et autres incidents désagréables qui en découleraient.
Cela dit, Saturne risque de se sentir bien seul pour assumer cette tâche. Le frein qu’il tentera de mettre sur l’ardeur débordante développée par le “triangle rouge” dessiné sur la carte ci-jointe. L’efficacité de Saturne risque donc d’être limitée à quelques-uns d’entre nous, tels les natifs du premier décan du Capricorne et de la Vierge, par exemple.

Pour les autres, ce ne sera pas si simple. Le quinconce du Soleil indique un potentiel de déstabilisation physique ou physiologique, avec des répercussions psychologiques. D’autant plus que l’astre de lumière forme un carré avec Saturne, produisant blocage et frustration chez les natifs du premier décan de la Balance et du Cancer. Ce qui ne nous plaît pas dans la vie génère souvent des réactions adverses. Même si elles ne sont pas apparentes ou visibles à l’extérieur, elles sont actives intérieurement. Le corps en souffre silencieusement et influe sur le comportement et par extension sur l’efficacité, la patience, la diplomatie et d’autres qualités amoindries par une souffrance invisible.

Notez que la conjonction Mars, Lune Noire, Nœud Sud se produit dans le signe d’Uranus, en Verseau. Le carré qu’elle forme avec cette planète agit fortement depuis l’entrée de Mars dans ce signe, le 11 septembre (date symbolique…). Cette dissonance attise les tensions et produit des explosions, des courts-circuits, des clashs et toutes sortes de perturbations météorologiques, informatiques, aéronautiques et psychologiques.

Soyons donc tous très vigilants demain et après-demain. Dès l’entrée de la Lune en Taureau, à 7h17 GMT, la pression va monter dans la machine terrestre. Nous serons tous affectés, à différents niveaux, selon notre état général et la teneur de notre thème astral. La Lune continuera d’agir en Taureau pendant deux jours et demi. De moins en moins au fur et à mesure qu’elle progressera dans ce signe et qu’elle s’éloignera d’Uranus. La charge électromagnétique ou électrochimique produite par le père de Vénus (Uranus) sera à l’origine de mémorables crises de nerfs chez certains d’entre nous :) Alors, attention aux dégâts que peut causer la colère quand elle surgit et qu’elle met au placard notre capacité de gestion de nos réactions.

S’il vous arrive quelque chose d’intéressant, d’anecdotique ou même d’étonnant au moment de cette conjonction Lune/Uranus, faites m’en part par email roland@ablas-astrology.com et je me ferai un plaisir de publier votre histoire sur ce site comme exemple de ce que la Lune peut déclencher quand elle rejoint des configurations comme celles dont il est question dans cet article.

En tout cas, bon courage et quoi qu’il arrive, prenez soin de vous !

© Roland Legrand - 26 septembre 2018 - ABLAS ASTROLOGY


Monday, September 10, 2018

Vénus en Scorpion


Vénus en Scorpion

L’entrée de la déesse de l'amour dans le signe du Scorpion et son long transit dans ce signe aura tendance à réveiller les “bas instincts” en produisant un regain de désir charnel autant que de transcender ce même désir pour le transformer en pure énergie créatrice ou régénératrice. Long transit parce que Vénus subira un mouvement de rétrogradation apparurent qui gardera la “petite sœur de la Terre” dans l’alignement de ce signe et de sa voisine, la Balance. Voyez la carte présentée en lien avec cet article pour prendre note de ce périple dont certains d’entre nous pourrait habilement ou spontanément tirer parti. Vénus accentue souvent de facteur chance et produit un regain de bien-être et d’énergie positive dans les domaines représentés par la Maison astrologique concernée.


Le 6 octobre Vénus commencera un mouvement rétrograde à 10°50 en Scorpion, ce qui la ramènera progressivement vers le signe de la Balance, où elle entrera “en marche arrière” le 1er novembre. La rétrogradation amoindrira passablement l’effet positif de Vénus. Opposée à Uranus, elle incitera certaines personnes au changement radical de façon impulsive du fait du carré de Mars en Verseau. Les natifs du premier décan du Scorpion, du Taureau et du Verseau seront principalement concernés. Ils devront faire un effort pour relativiser afin de ne pas prendre les choses au pied de la lettre ou au premier degré. Sinon, des décisions ou des actes aux conséquences regrettables pourraient en découler.

Le lien positif (sextile) avec Saturne et Vesta conjoints dans les premiers degrés du Capricorne aura un effet tempérant qui favorisera une meilleure gestion des stresses affectifs produits par des événements parfois totalement inattendus et indépendants de la volonté. Les natifs du premier décan de ce signe seront les plus favorisés. Vénus les aidera à concrétiser ce qui leur tiendra le plus à cœur pendant cette période. La bienveillance de Vénus se vérifiera jusqu’au 6 octobre.

Ensuite, si un ralentissement se remarque, ne pas s’inquiéter. Vénus reprendra son mouvement direct le 16 novembre à 25° Balance, favorisant alors les natifs du troisième décan de ce signe, du Verseau et des Gémeaux, tous deux au trigone de la Balance. Puis, le 2 décembre, Vénus fera sa rentrée en Scorpion pour un séjour prometteur qui durera jusque dans la nuit du 7 au 8 janvier 2019.

Vénus ne sera alors plus en dissonance avec Mars et c’est heureux car, lorsque la déesse de l’amour et le dieu de la guerre sont en conflit, on peut vivre de forts tiraillements intérieurs qui nous ballotent entre amour et haine sans réussir à trouver le juste milieu. Les incidents diplomatiques pouvant en découler sont parfois à l’origine d’erreurs irréparables. En Scorpion, à l’opposé de son signe de maîtrise (Taureau) Vénus fait un voyage dans son “alter-ego” si je puis dire. Elle visite et met en avant l’envers de la médaille, c’est-à-dire, ce que nous sommes profondément, silencieusement ou secrètement, ce qui est parfois dérangeant pour nous-même et pour les autres. Parfois même, ce qui est répréhensible moralement, socialement ou légalement. Les dérives sexuelles, par exemple, sont souvent exacerbées pendant le transit de Vénus en Scorpion. Pourtant, l’énergie de cet astre, dérivée de celle du Soleil, met en lumière ce que nous devons remettre en question en nous-mêmes, ce qui pollue et nuit à l’harmonie intérieure, au bien-être et aux belles et bonnes choses de la vie offertes par cet astre “bienveillant” et prometteur.

L’étoile du berger nous guide vers l’horizon au coucher du Soleil. Elle représente la flamme qui brûle dans nos cœurs et que nous devons entretenir pour que jamais elle ne s’éteigne. La chance appartient à ceux qui y croient, dit-on, mais croire n’est pas toujours suffisant pour que le miracle se produise. Il faut aussi vouloir et agir avec amour dans l’amour de ce que nous sommes et de ce que nous désirons dans le plus beau sens qui soit. Vénus en Scorpion peut nous amener jusqu’au plus profond de notre cœur pour en extraire ce qu’il y a de plus créatif et de plus positif pour chasser les “démons de nos nuits” en réalisant nos rêves les plus fous.

Amis Scorpions, Taureaux, Poissons, Cancer, Vierge et Poissons (signe ou ascendant), Vénus vous veut du bien ! Accordez-lui le privilège d’entrer dans vos vies pour y mettre un peu de joie (c’est déjà bien) ou beaucoup de bonheur ! (Pourquoi pas ?)
Quels que soit votre signe, vous avez “quelque chose en Scorpion” ; une planète, un élément et/ou une Maison. Ce qu’ils représentent sera favorisé plus ou moins intensément jusqu’au 8 janvier 2019. Profitez-en !

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur votre cas personnel ou sur celui d’un proche en fonction d’un projet ou d’une situation particulière, quelle qu’elle soit. Cliquez sur ce lien pour poser votre question. J’y répondrai dans les meilleurs délais. En attendant, je vous souhaite une super belle nouvelle lune ! A bientôt pour un autre article sur cette page.


Saturday, September 8, 2018

La Lune en Vierge


A 14h30 GMT, la Lune commencera son périple dans le signe de la Vierge. Elle y rejoindra Mercure, puis le Soleil pour former la Nouvelle Lune, sujet de ma dernière vidéo réservée aux abonnés de l’école ABLAS et diffusée sur YouTube. Ce transit aura une forte incidence chez les natifs de la Vierge, du Capricorne et du Taureau. En bien, j’espère ! Oui, en bien, vu les beaux trigones qui se formeront avec Saturne conjoint à Vesta en Capricorne et avec Uranus en Taureau. Notons également un sextile de Vénus qui s’amplifiera dans la journée, cette planète faisant son entrée en Scorpion à 9h26 GMT le 9 septembre. Je reviendrai sur l’effet possible de ce transit très prochainement. Pour le moment, focalisons un peu sur l’effet de la Lune et son rôle sur l’expression de nos émotions.

Le “contact” Lune/Mercure accentue la relation “émotion/intellect” en produisant parfois de la confusion et des interférences pouvant nuire au bien-être de certaines relations humaines. C’est aussi un “aspect” promoteur d’énergie cérébrale favorable aux envolées lyriques et à l’inspiration créatrice. Excellent pour les littéraires, les écrivains, les artistes ou les orateurs. En Vierge, la Lune a tendance à accentuer l’inquiétude, l’anxiété et les troubles intestinaux pouvant en découler. Cela dit, les beaux “trigones” relevés dans la carte du ciel ci-contre, représentent un capital réussite indéniable qui se remarquera dans la vie des natifs du premier décan des trois signes concernés, Vierge, Capricorne et Taureau.

Un changement majeur très positif pourrait se concrétiser, avec tout ce qu’il aura de bon à proposer. Une opportunité pourrait en être l’origine au cours des deux jours et demie pendant lesquels la Lune transitera en Vierge.

Ce sera également intéressant pour les natifs du Scorpion, surtout à partir de l’entrée de Vénus dans ce signe, qui leur apportera chance et amour, bien-être et bonnes surprises jusqu’au moment de sa rétrogradation, le 6 octobre. Profitez-en !

Les natifs du Verseau et du Bélier pourraient se trouver dans une situation ambiguë à cause d’une réaction non réfléchie basée sur quelques présomptions pas forcément très bien fondées. Un effort de vigilance semble également nécessaire côté santé, surtout pour les natifs du premier décan du Bélier ; santé physique, santé morale ou santé des affaires. Attention aux faux-pas et au besoin de remettre à demain ce qui devra être fait le jour-même. Mars, la Lune Noire et Chiron seront à l’origine de quelques malentendus fâcheux…

Lors de la Nouvelle Lune, les natifs des Poissons seront également “visés”. Ils devront faire face objectivement plutôt que de s’en remettre à quelque croyance que ce soit. Tout ce qui ne sera pas concrètement vérifié deviendra une source d’erreur et de désagrément. Voyez ma vidéo sur YouTube à ce sujet.

Les autres signes seront moins troublés par l’effet de la Lune. Les Gémeaux seront plus émotifs, tout comme les natifs du Sagittaire. Cancer, Lion et Balance semblent plutôt épargnés. Bien sûr, l’observation du thème natal est nécessaire pour obtenir des informations précises sur cet événement cosmique. N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur votre cas personnel ou sur celui d’un proche. Cliquez sur ce lien pour poser votre question. J’y répondrai dans les meilleurs délais. En attendant, je vous souhaite une super belle nouvelle lune ! A bientôt pour un autre article sur cette page.

Roland Legrand - Osaka le 8 septembre 2018