Sunday, December 30, 2018

Mars en Bélier, début d'année très chaud ?

Friday, December 21, 2018

Noël et la fin de l'année 2018

Noël approche à grands pas. Comme le temps passe vite ! 2019 s’apprête à nous envahir de ses nombreux faits divers et autres événements marquants. Aujourd’hui, 21 décembre, Mercure forme une belle conjonction avec Jupiter en Sagittaire. Ces deux astres nous inciteront à communiquer davantage, en faisant preuve de générosité et de bonne foi autant que possible. Je vois ce matin que la Lune est en Gémeaux, opposée à cette conjonction. Quelques interférences émotionnelles pourraient en découler. Attention de ne pas promettre n’importe quoi sous le coup d’un grand besoin de plaire ou de satisfaire provisoirement les exigences de l’autre… Ceci est d’autant plus fort que Neptune en Poissons forme un carré de part et d’autre des astres opposés. Son influence risque d’accroître certains éléments de confusion. Le flou artistique n’est pas l’environnement idéal pour penser et communiquer rationnellement. 

Mercure séjournera en Sagittaire jusqu’au 5 janvier dans la nuit. L’influence de Neptune continuera ainsi de nuire au bon raisonnement et au sens pratique en augmentant la tendance naturelle de certains d’entre nous à « prendre des vessies pour des lanternes » … L’effet de l’alcool, des médicaments ou de la drogue est représenté par Neptune. Il en va de même pour le gaz, l’essence, le pétrole et les produits chimiques. Il en va de même pour la religion et ce qu’elle transporte en termes d’influence sur la rationalité de tout un chacun. Ces éléments prendront une place de plus en plus importante dans le quotidien, car Jupiter au carré de Neptune produira des dérives et des erreurs de jugement dues à trop d’enthousiasme, de confiance ou d’emportement. Sachant que cette quadrature durera jusqu’au 3 décembre 2019, mieux vaut se tenir prêt à en contrer l’incidence en redoublant de prudence et de pragmatisme, au lieu de se laisser bercer par de vaines illusions. 

La Pleine Lune aura lieu demain, 22 décembre à 17h50 GMT sur l’axe Cancer/Capricorne, à 0°49 de chacun de ces signes. La carte du ciel ci-contre est intéressante. On y voit Saturne, proche du Soleil avec ses répercussions sur la nature austère de l’hiver, le froid et la tendance à se replier sur soi. Chiron forme des carrés avec le Soleil et la Lune. Cela nous invite à prendre soin de notre santé. Saturne limitera sûrement les excès de bonne chair et de bonnes bouteilles à l’occasion des fêtes de fin d’année. Le Capricorne est raisonnable, pendant que le Cancer, en face, se laisse porter au gré de ses émotions.

La conjonction Mercure-Jupiter au carré de Neptune, non loin de Mars en Poissons, met l’accent sur les risques d’erreurs produites par le besoin de rêver et d’y croire, en agissant impulsivement, voire agressivement.

Le Soleil au trigone d’Uranus favorisera d’importants changements, des réformes efficaces et positives et originales, pendant que le trigone Vénus/Neptune sera source d’inspiration « divine » pour les créatifs, les artistes et les amoureux.

L’année s’achève dans une ambiance de fête approximative un peu obligée. C’est Noël, il faut faire de son mieux pour que tout se passe bien, ne serait-ce que pour nos enfants et/ou petits enfants. Le doute et l’incertitude persisteront en 2019. La dissonance Jupiter/Neptune est l’élément clé de l’année. Elle évoque les croyances déçues et leurs répercussions au quotidien. C’est donc vers Saturne qu’il faudra se tourner. Être raisonnable sera la qualité incontournable pour éviter de s’engager sans garantie de réussite, quel que soit le domaine concerné.

Le trigone Saturne/Uranus prendra effet début mars, dès l’entrée d’Uranus en Taureau. Associé à Pluton en Capricorne, cette puissante et très bénéfique configuration permettra à nombre d’entre nous de se régénérer profondément et durablement pour commencer une nouvelle vie ou s’imposer officiellement sur une nouvelle voie.

Pour plus d’information en fonction de votre thème natal, visitez cette page du site de l’école ABLAS où vous trouverez toutes les prestations proposées et gérées par la petite équipe d’astrologues que j’ai formés ces dernières années.

En attendant, je vous souhaite de très belles fêtes de Noël. Et n’oubliez pas : « comme la chance, le Père Noël existe pour ceux qui y croient… »



© Roland Legrand – 21 décembre 2018 ABLAS astrology

Sunday, December 9, 2018

Quand la Lune rejoindra Mars


Quand la Lune passera sur la conjonction Mars/Neptune en Poissons
Quel sera l’effet de ce court transit ? Les astres lents sont à l’origine d’une tendance qui progresse en toile de fond pendant plusieurs années. Neptune est en Poissons depuis février 2012. Sa présence dans ce signe produit une augmentation sous-jacente du besoin de croire. Tout va bien jusqu’au moment où un autre astre lent interfère. 

Ce fut le cas pendant le transit de Saturne en Sagittaire, au carré de Neptune du 23 décembre 2014 au 21 décembre 2017. La réalité, représentée par Saturne, est venue rappeler à l’ordre le rêve neptunien. Le réveil ne fut pas très agréable pour certains. Que de déception ! … Depuis que Jupiter est entré en Sagittaire, on assiste à une augmentation de troubles divers issus de cette même déception. L’arrivée de Mars en Poissons, le 15 novembre, a mis le feu aux poudres en incitant toutes sortes de réactions hostiles, elles-mêmes issues de la déception.

Jupiter met douze ans pour faire le tour du zodiac. Il séjourne environ un an dans chaque signe. Neptune est beaucoup plus lent. Il séjourne quatorze ans environ dans chaque signe et met cent soixante cinq ans pour faire le tour du zodiac… Mars est beaucoup plus rapide que Jupiter et Neptune. Il met environ deux ans pour faire le tour du zodiac et séjourne en moyenne six semaines dans chaque signe…

La Lune est l’astre le plus rapide. Elle fait le tour du zodiac en un peu plus de vingt sept jours et séjourne seulement deux jours et demi dans chaque signe. Mars et la Lune sont considérés comme des astres rapides. Pour moi, les astres rapides servent de détonateurs ou de déclencheurs d’événements suscités par l’énergie d’un astre lent.

La combinaison d’énergies cosmiques produite par le Soleil et Jupiter en Sagittaire (son signe de maîtrise) au carré de Mars et Neptune en Poissons (son signe de maîtrise) a quelque peu échauffé les esprits ces derniers temps. En France cela s’est traduit par les manifestations des gilets jaunes et les débordements causés par des fauteurs de troubles toujours prêts à en découdre avec l’ordre public. Cela dit, les gilets jaunes auraient-ils été entendus sans la violence déplorée au cours de ces manifestations ?

La nouvelle lune du 7 décembre s’est produite en Sagittaire. On redoutait le pire. Les forces de l’ordre ont été mobilisées à outrance pour gérer et éviter le pire. L’entrée de la Lune en Capricorne vers 14h le 8 décembre et le transit qui s’ensuivra pendant deux jours et demi permettra d’apaiser les colères en passant sur Saturne et Pluton, au sextile de Vénus et surtout, de Mars en Neptune.

Puis la Lune ira passer deux jours et demi en Verseau, en harmonie avec le Soleil, Mercure et Jupiter en Sagittaire. Une certaine amélioration se remarquera grâce à une meilleure communication. Une certaine émotion aura un effet positif sur l’authenticité de ceux qui s’exprimeront. Les promesses sont représentées par Jupiter. Elles sont « le péché mignon » des natifs du Sagittaire, souvent trop optimistes et enthousiastes...

Le 13 décembre en milieu de journée (~ 12h30 GMT) la Lune fera son entrée en Poissons. Son énergie est puissante. Saviez-vous que l’attraction lunaire tire sur l’écorce terrestre au point d’y produire un bourrelet d’environ 30 cm d’épaisseur au fur et à mesure qu’elle tourne autour de la Terre ? Saviez-vous aussi que d’après les astronomes, la Lune ralentit la vitesse de rotation de la Terre sur son axe d’une seconde par an ? Ainsi, dans trois mille six cents ans, les journées dureront l’équivalent de 25 heures. Les heures seront un peu plus longues…

La Lune passera sur Neptune, puis sur Mars, le 14 décembre. Pourrait-elle réactiver soudainement un résidu de ce qui s’est produit quand elle transitait en Sagittaire, quelques jours auparavant ? Si c’est le cas, sachant que Mars, astre rapide, agit comme un détonateur, la surenchère lunaire pourrait causer une réaction forte. Un attentat ? Un séisme ? Une catastrophe naturelle ? Un crime ? L’énergie lunaire aura un effet sur tout ce qui est en dissonance entre le signe du Sagittaire et des Poissons depuis quelque temps. Le caractère « explosif » de ces configurations ayant été démontré, il n’est pas impossible que la Lune déclenche un processus tel qu’une sorte de soubresaut de tension, un geste inconsidéré ou un événement plus grave dont les médias se chargeront de commenter. Notre « jupitérien » de Président, devrait donc faire preuve d’une grande prudence du 13 au 15 décembre, en évitant de prendre des risques inutiles et de se trouver dans des endroits hostiles où certains exaltés pourraient avoir envers sa personne de mauvaises intentions.

Il en ira de même pour tous les natifs du Sagittaire et des Poissons. Pour que ces deux jours ne soient pas une source de mauvais souvenirs, prenez votre temps, réfléchissez avant d’agir ou de vous exprimer, ne vous mettez pas trop à découvert ; soyez prudents ! Mars séjournera en Poissons jusqu’au 1er janvier. Ouf ! La pression aura enfin tendance à tomber.

N’hésitez pas à me contacter en CLIQUANT ICI si vous avez une question à poser au sujet de l’influence de ces configurations dans votre vie. Je serai heureux de vous éclairer.

Merci de votre intérêt pour mon travail.

© Roland Legrand – 9 Décembre 2018 – ABLAS astrology